L'émir de Qatar reçoit Wali Bank Al-Maghrib    Aéroport Mohammed V: Arrestation d'un Sénégalais faisant l'objet d'un mandat d'arrêt international    Météo: les prévisions de ce mardi    Bolsonaro, roi Salmane, Mahmoud Abbas, ... félicitent le roi à l'occasion de l'indépendance du royaume    Coupe du Trône: Hay Mohammadi en ébullition après la victoire du TAS    « Ach Waqe3 » : l'actualité décryptée par Jamal Berraoui    Coupe du Trône : sacre historique du TAS    Décès du journaliste et militant Mustapha Iznasni    Nouzha Bouchareb participe au Salon Al Omrane Expo MDM à Paris    Google fête l'indépendance du Maroc    Forum euro-méditerranéen d'Essaouira: Maryam AIT MOULAY remporte «Prix pour Jeunes Leaders»    Le BCIJ arrête deux présumés terroristes à Rabat    23.000 candidats aux concours des enseignants-cadres à Tanger    Les participants au 12ème Forum MEDays adoptent la Déclaration de Tanger    Sous la pression de la rue, Mohamad Safadi renonce à devenir Premier ministre du Liban    La réalisation des grands projets d'infrastructures nécessite près de 600 milliards de DH    L'expérience marocaine dans le secteur minier présentée en Chine    Le Onze national accroché par la Mauritanie    Coupe du Trône : Le HUSA et le TAS pour l'ultime acte    Euro 2020 : Allemagne et Pays-Bas décrochent leur qualification    Devoxx 2019 : Les développeurs en conlave à Agadir    Le Premier secrétaire s'entretient avec l'ambassadrice de l'UE au Maroc    Driss Lachguar reçoit une délégation du gouvernement de la jeunesse marocaine    Sao Tomé-et-Principe réaffirme son appui au Plan d'autonomie    Bouillon de culture    Nouvelle édition du Salon du livre de l'enfant et de la jeunesse    Le grand maître du cinéma européen, Costa Gavras, à la rencontre des étudiants marocains    Taekwondo. La sélection marocaine ne rentrera pas les mains vides du tournoi international de Paris    L'élection de Mohamed Boudra à la CGLU met le Maroc sous le feu des projecteurs    Le chanteur malien Salif Keita interpelle son président et tacle Macron... sans langue de bois    Belle performance en finale de l'élève Fatima Zahra Akhyar    Venise sous les eaux : Nouvelle marée haute dangereuse attendue ce dimanche    La finale de la Coupe de Trône : Le Tihad de Casablanca vs le Hassania d'Agadir    Le PPS et la Loi de Finances 2020    Lutte ouvrière!    L'œuvre de Hamid Douieb sous la loupe    L'alliance Renault-Nissan à la recherche du temps perdu    Mohamed Abdennabaoui : L'indépendance du pouvoir judiciaire est devenue une réalité    Nous sommes tous concernés par le diabète    Risques routiers: Renault Maroc sensibilise les écoliers!    Liban: sous la pression de la rue, un ex-ministre renonce à devenir Premier ministre    Province de Jerada : Activation du plan provincial de lutte contre le froid    Vandalisme sportif : Arrestation de 10 personnes à Salé    « Engagement et citoyenneté 2.0 », table ronde pour entamer la 5ème édition du Forum euro-méditerranéen des Jeunes Leaders d'Essaouira    Eliminatoires CAN 2021 : Triste match nul pour les Lions de l'Atlas    Les révélations fracassantes de Jamie Lee Curtis    Vidéo : L'école marocaine vue par The Tberguig !    Kamal Hachkar rend hommage à Neta Elkayam    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Compensation : Les subventions en net recul
Publié dans Les ECO le 07 - 12 - 2016

En raison de la modification du périmètre des produits subventionnés et de la baisse des prix du gaz butane à l'échelle internationale, la charge de compensation à fin octobre a connu une régression de 13% à 8,4 MMDH.
La charge de compensation poursuit son trend baissier allégeant les finances publiques. Selon les dernières statistiques de la Caisse de compensation, arrêtées à fin octobre, la charge de compensation a régressé de 13% à 8,4 MMDH sur une année. Toutefois, les deux produits subventionnés (gaz butane et sucre) n'évoluent pas de la même manière. En effet, si la facture du gaz butane s'est allégée de 23% (voir tableau), celle du sucre a bondi de 10%, dépassant la barre des 3 MMDH. Plus en détail, la charge de compensation relative à la consommation du gaz butane a atteint la valeur de 5,43 MMDH contre 6,57 MMDH en comparaison avec la même période de l'année dernière. Cela équivaut à une baisse en valeur relative d'1,14 MMDH et une régression en valeur absolue de l'ordre de 17%.
«Cette baisse de la charge résulte de l'effet conjugué d'une augmentation de la consommation de l'ordre de 6% et d'une baisse des prix de la subvention unitaire de l'ordre de 23%», explique la Caisse de compensation, qui précise que plus de 82% de la subvention du gaz butane concerne la bonbonne de 12kg, contre seulement 14% pour la bonbonne de 3kg et 4% pour la bonbonne de 6kg. Côté importations, la valeur de celles du gaz butane a enregistré une recette en faveur de la Caisse de compensation de 53 MDH entre janvier et mai 2016, comparativement à 377 MDH de charges pour la même période en 2015. Les quantités importées ont enregistré, quant à elles, une baisse de 16%, durant cette période. Il est à noter qu'à partir du 1er juin 2016, la Caisse de compensation ne subventionne plus que le gaz butane (la mise à la consommation et les frais de transport) et le sucre.
Concernant ce dernier, la charge de compensation s'est alourdie de 10% à plus de 3,02 MMDH pour les 10 premiers mois de l'année. Dans le détail, l'évolution de la charge de compensation a enregistré une baisse d'1% sur une année : elle s'est élevée à 2,85 MMDH contre 2,88 MMDH. Signalons que l'évolution de la charge de compensation du sucre consommé est proportionnelle à celle de la consommation du sucre sous ses quatre principales formes : pain, morceau, lingot et granulé. Le sucre granulé représente plus de 55% de la quantité globale consommée, aussi bien en 2016 qu'en 2015.
La Caisse de compensation indique que le sucre brut importé a subi l'impact de la hausse des prix à l'échelle internationale : la moyenne des cours du sucre brut a atteint 413,51 dollar/T pour la période de janvier à octobre 2016, contre 370,66 dollar/T pour la même période en 2015, soit une augmentation de 11,56%. La valeur de la subvention des importations du sucre a été de 172 MDH entre janvier et octobre 2016, contre une recette en faveur de la Caisse de compensation de 140 MDH pour la même période en 2015. Quant aux quantités, elles ont enregistré une hausse de 18% pour les mêmes périodes comparées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.