Bank Al-Maghrib et la Banque centrale d'Egypte renforcent leur partenariat    Hariri : «Le gouvernement a entamé ses réformes grâce aux manifestants»    Brexit: Guérilla attendue au Parlement britannique sur l'accord    Julian Assange, confus et bredouillant, devant la justice à Londres    SOS Méditerranée cherche de nouveau un port sûr pour 104 migrants    Le Salon du cheval: Une 12ème édition réussie    Safi : Ouverture d'une enquête judiciaire pour féminicide    Martil: Avortement d'une tentative de trafic de près de 600 kg de chira    Marrakech accueille son premier musée dédié au Patrimoine immatériel    Technopole Foum El Oued : Une cité du savoir et de l'innovation au service des jeunes    Concert pour la tolérance 2019 : Pari réussi    Les fantaisies d'un président!    Conférence internationale sur la justice: Le texte intégral de la lettre royale    Journées musicales de Carthage. Un festival courageux !    Azrou promeut la culture coréenne    Label'Vie. "Une valeur de croissance au profil résilient"    Le Maroc rejoint le Réseau des Autorités de prévention de la corruption    Nabil Benabdallah: «Il faut redonner un sens à l'action politique»    PLF 2020: Les chiffres à retenir    «L'écriture réhabilite la mémoire, efface la souffrance et interroge l'Histoire»    Gouvernement. El Ouafi lâche la migration    Météo : Fortes pluies dans plusieurs régions du Maroc    Liban : Les manifestants ne décolèrent pas    Recherche scientifique. Un nano-satellite universitaire envoyé pour deux ans dans l'espace    Akhannouch appelle à favoriser l'emploi des jeunes    Une belle leçon des joueurs botolistes    Accidents de travail. La facture fait mal aux entreprises    Rabat : Arrestation d'un malade mental pour agression contre un muezzin    Production alimentaire : Le Maroc a atteint «un bon niveau» de couverture de ses besoins    Accès à l'information. Le parquet général secoue les tribunaux    Attijariwafa bank décroche le titre «Top Performer RSE» de l'année    Pour exercice de la médecine sans autorisation : Un Français épinglé à Marrakech    Solid'Action : Faisons des enfants des douars nos enfants !    Météo: le temps qu'il fera ce lundi    La politique pénale du Maroc jaugée à l'aune des droits de l'Homme    Les enseignants cadres des AREF se remettent en grève    L'ONMT veut développer le tourisme golfique au Maroc    Le Maroc, un marché émergent alternatif pour les entreprises espagnoles face au Brexit    Calcio : La Juventus et Ronaldo enchaînent    Salon du cheval : La Sorba de Maher El Bachir remporte le GP S.M le Roi Mohammed VI de Tbourida    Belle distinction de Yasser Daho    Coppola travaille sur "Megalopolis", son projet de film le plus ambitieux    Participation marocaine au Festival des musiques "Oslo World"    Projection en Norvège du film "Paris Stalingrad" de la Marocaine Hind Meddeb    Salon du cheval: La Sorba de Maher El Bachir remporte le Grand Prix Mohammed VI de Tbourida    Les Botolistes proches de la qualification    CAN 2020 : Les joueurs locaux corrigent l'Algérie    Quand Donald Trump s'en prend à Bruce Springsteen et Beyoncé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Gaz butane: La charge de compensation diminue de 44%
Publié dans L'opinion le 16 - 07 - 2015

En dépit de la suppression totale de la subvention du gasoil 50ppm, évènement qui a marqué le secteur national pétrolier., et du fait qu'aucun produit pétrolier n'est actuellement compensé, la Caisse de Compensation continue à date d'aujourd'hui de subventionner le gaz butane et le sucre. Il est prévu, dans ce contexte de décompensation, que les dépenses liées à la subvention de la Caisse de Compensation diminuent de l'ordre de 10 milliards de dirhams en 2015, comparativement à la baisse à l'année 2014.
Le paiement de la subvention relative aux produits du gaz butane et du sucre, s'est élevé à 7.109 MMDH durant les cinq premiers mois de l'année 2015, contre 12.300 MMD l'année dernière, soit une baisse relative de l'ordre de 42%.
A fin mars 2015, la Caisse de compensation avait apuré la totalité des arriérées des créances se rapportant aux produits pétroliers.
Les créances dues aux opérateurs du gaz butane et du sucre s'élèvent à fin juin 2015, à 4.470 MMDH essentiellement représentées par les créances du gaz butane avec une part de 78% et celles du sucre avec une part de 22%.
Comparées à la même période de l'année dernière, les créances dues au titre de la subvention ont atteint la valeur de 7.182 MMDH, enregistrant ainsi une baisse importante de l'ordre de 70%.
Enfin, il est à noter que le montant de 4.470 MMDH concerne globalement les créances du mois d'avril et mai 2015 (mai non échu).
La charge de compensation relative au gaz butane et au sucre, s'est élevée à 5.255 millions de dirhams pour les cinq premiers mois de l'année 2015, détaillée comme suit :
-Le gaz butane : 3.722 millions de dirhams ;
-Frais de transport : 112 millions de dirhams ;
-Le sucre : 1.421 millions de dirhams : -1.406 millions de dirhams relative au sucre local consommé
-15 millions de dirhams relative au sucre importé.
Comparée à la même période de l'année 2014, la charge de Compensation s'est établie à 8.337 millions de dirhams, à périmètre égal.
Par ailleurs, il convient de signaler que les chiffres relatifs aux cinq premiers mois de l'année 2015, des produits subventionnés sont arrêtés selon les données relatives aux dossiers reçus par la Caisse de Compensation à la date du 30 juin 2015. Au 31 Mai 2015, la charge de compensation relative à la consommation du gaz butane a atteint la valeur de 3.722 millions de dirhams, contre 6.649 millions de dirhams en 2014 pour la même période, soit une baisse en valeur relative de 2.927 millions de dirhams, et une baisse en valeur absolue de l'ordre de 44%.
Cette baisse globale de la charge est due à l'effet conjugué d'une hausse de la consommation de l'ordre de 1%, et d'une baisse des prix de subvention unitaire de l'ordre de 45%.
Quant à l'évolution de la charge de compensation du gaz butane, entre mai 2015 et avril de la même année, elle a connu une baisse de 34%, cette baisse résulte aussi bien de la chute des prix (-32%), et des quantités à hauteur de -2%. Plus de 84% de la subvention du gaz butane concerne la bonbonne de 12kg et 16% concerne la bonbonne de 3kg.
Ainsi, la charge de compensation relative au transport de gaz butane, pour les cinq premiers mois de l'année 2015 a enregistré 112 millions de dirhams enregistrant une légère baisse de 1 % au même période en 2014.
L'évolution de la charge de compensation du sucre consommé est proportionnelle à celle de la consommation du sucre sous ses quatre principales formes, le sucre, pain, morceau, lingot et granulé, enregistrant ainsi une légère baisse de 0,18% sur les cinq premiers mois de l'année 2015 par rapport à la même période de l'année 2014.
Ainsi, la charge de compensation du mois de janvier à mai 2015 s'est élevée à 1.406 millions de dirhams, contre 1.409 millions de dirhams pour la même période en 2014.
Le sucre granulé représente une part de 55% de la quantité globale consommée.
Quant au sucre brut importé, il subit l'impact de la baisse des prix à l'échelle internationale. La charge de compensation du sucre brut importé s'est élevée pour la même période à 15 millions de dirhams, contre une recette de 166 millions de dirhams en 2014, et ce suite à la baisse record des prix sur les marchés internationaux enregistrées l'année dernière.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.