Un amical contre le Cameroun le 6 janvier en préparation du CHAN    Habitat: Une nouvelle approche pour combler le déficit    BM: prêt de 1,9 milliard de DH pour Casablanca    Quotas de réfugiés: polémique entre les institutions européennes    Statut d'Al-Qods: Un sommet du monde musulman à Istanbul    Disney rachète des actifs de 21st Century Fox    L'Atlantique, une opportunité pour le futur africain    Quel remède aux maux de l'Afrique?    Une communicante engagée    Le français Echo Mobiles s'installe au Maroc    Mise en place de commissions provinciales pour lutter contre la vague de froid    «Spend» à l'espace Kulte Gallery Editions    La casquette de Nabila    Un colloque franco marocain co-organisé par l'UMT et la CFDT sur l'avenir des relations sociales    Espagne : 114 migrants secourus en Méditerranée    L'agence Al Qods appelle les pays à honorer leurs engagements    Sener : Une rencontre sous le thème «Valorisation énergétique des déchets : défi de la prochaine décennie»    Education nationale : Les mesures du ministère pour la rentrée scolaire 2018-2019    Botola Maroc Telecom D1 : Le Raja renverse la vapeur face au DHJ    La Compagnie Marocaine des Œuvres et Objets d'Art organise une vente aux enchères    « L'Oriental marocain: Des siècles d'art culinaire juif », le nouveau livre sur la cuisine juive de l'Oriental marocain    ONSSA : 345 tonnes de produits alimentaires détruites en novembre    Casablanca abrite FUTUR.E.S in Africa    Projet de loi sur le CNDH : Les députés doivent accélérer la cadence    M. El Aaraj : Le ministère de l'Education s'est engagé dans une nouvelle approche pour la préparation de la rentrée scolaire    Climate Finance Day : Les acteurs s'engagent à accélérer le verdissement de la finance    C'est parti pour la Charte de Chicago sur le climat    Rabat, nouveau siège de l'Unité de coordination régionale de la lutte contre la désertification en Afrique    Un nouvel outil pour mesurer les risques climatiques    Dixième    9e session du Comité central du PPS    Somalie: Au moins 13 morts et 15 blessés un attentat-suicide contre une école de police    Réforme du système éducatif : Le projet de loi-cadre marquera un ‘'tournant décisif''    Le rapport annuel de l'UE favorable au Maroc    LES FAR DANS LA TOURMENTE:LA BASSESSE    La communauté humanitaire au Soudan du Sud a lancé mercredi un appel de 1,72 milliard de dollars pour fournir une assistance vitale à 6 millions de personnes.    METEO: JUSQU'À -5 DEGRES DANS CERTAINES REGIONS DU MAROC CE JEUDI    CASABLANCA: LES CHAUFFE-EAU À GAZ FONT DE NOUVELLES VICTIMES    GOUVERNEMENT: EL OTHMANI À LA RECHERCHE DU PROFIL IDEAL POUR LES AFFAIRES AFRICAINES    BIDODANE RENAIT DE SES CENDRES    DES DEMAIN ET JUSQU'AU 17,KENITRA ABRITERA LA 1° EDITION DU CHAMPIONNAT D'AFRIQUE DE MUAY-THAI    Zinedine Zidane loue la performance remarquable de Mbark Boussoufa    Patrimoine géologique et archéologique Protection Unesco: Mode d'emploi    Association Sportive de Salé enchaîne une troisième victoire de suite    Nadia Chellaoui au Faubourg Saint-Honoré    Headbang Lullaby, de Hicham Lasry, dans les salles    La Princesse Lalla Salma a présidé une cérémonie d'hommage à la mémoire de l'artiste Mohamed Amine Demnati    Peintre et Saltimbanque de Latifa Serghini    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Agadir : Universiapolis étoffe son offre
Publié dans Les ECO le 11 - 11 - 2011

Universiapolis se démarque. Le groupe vient de lancer officiellement son école doctorale à Agadir. Après avoir initié récemment le centre de recherche, de développement et d'innovation (RDI) en partenariat avec le centre luxembourgeois Henri Tudor, le groupe a donné une nouvelle impulsion à son activité d'enseignement supérieur privé en concluant la convention afférente à son école doctorale avec les universités de Lorraine. «Notre centre a déjà recruté une trentaine de chercheurs et il permettra en plus de l'école doctorale de compléter notre offre dans le cadre d'un pole universitaire intégré alliant enseignement supérieur et recherche scientifique», souligne Aziz Bouslikhane, président du groupe Universiapolis. L'objectif assigné à ce projet est triple. Il s'agit avant tout d'alimenter le centre de recherche par des candidats titulaires d'un diplôme universitaire du niveau Master ou ingénieur, mais aussi de développer les capacités nationales et régionales d'innovation par la recherche scientifique. L'école obéit en effet à un cahier des charges bien défini et est sujette selon le groupe ISIAM à des évaluations internes et externes en vue des accréditations périodiques de la part de plusieurs organisme internationaux du domaine de l'enseignement et de la recherche. Il est à signaler que c'est la 1re école doctorale créée au sein d'un établissement universitaire privé au Maroc. La convention de partenariat est axée en effet sur une coopération public-privé entre l'université internationale (Universiapolis d'Agadir) et des universités publiques françaises, notamment celles de Metz et Nancy. Les étudiants de l'école doctorale bénéficieront ainsi d'une inscription en doctorat au sein de ces universités et de l'encadrement nécessaire tout au long de la préparation de leurs thèses doctorales.
Coopération scientifique
En vertu de cette convention, les deux parties s'engagent à la réalisation de plusieurs actions, notamment la confection de programmes de formation doctorale et d'échanges, la mise en place de projets de coopération scientifique et l'expertise scientifique pour la mise en place du centre de formation doctorale en droit, économie et gestion au sein du campus Universiapolis. Dans le cadre du RDI, plusieurs projets de recherche ont été déjà lancés. Il s'agit en l'occurrence d'un programme sur les énergies renouvelables et le photovoltaïque. Une plateforme technologique de panneaux a été installée récemment sur le campus et doit permettre de faire des tests et des simulations de performance.. Un programme de recherche en optimisation de la maintenance et en génie industriel est également sur les rails. Une collaboration avec le Laboratoire de génie industriel de production et de maintenance de Metz a permis de mettre en service deux calculateurs hyperpuissants pour effectuer des simulations. Côté management, un programme de recherche et d'innovation, entrepreneuriat et développement des PME a été entamé. Cinq thèses de doctorat démarrent cette année et elles se préparent en lien avec le Centre européen de recherche en économie. Le dernier projet est celui de la recherche transversale sur la filière «argan». Il permettra d'aborder la filière d'un point de vue systémique et de conjuguer des recherches scientifiques dans le domaine biologique et pharmaceutique mais également d'un point de vue social.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.