L'OMS appelle à l'interdiction des tests de virginité    DGSN : La vidéo de tentative de viol qui circule sur les réseaux remonte à 2016    Tariq Ramadan reconnait avoir eu des rapports sexuels avec deux plaignantes    Retrait américain d'un traité nucléaire : John Bolton à Moscou pour explications    Italie : Rome maintient son budget mais promet à l'UE de contenir la dette    Nouveau modèle du développement : Résultats du brainstorming de Skhirat (Document)    Khashoggi : Ankara parle d'un meurtre « planifié », la presse implique MBS    Le Maroc décide l'expulsion des migrants stoppés devant Melilla    Télémédecine : Lancement des premières activités de téléconsultations    Andalousies Atlantiques. Raymonde El Bidaouia et Hajja El Hamdaouia en "cœur" à Essaouira    Régions. L'Etat tient ses promesses    IAM: la Data accélère la croissance    Sanchez, VRP du Maroc auprès de l'UE    Botola Maroc Telecom D1 : L'Ittihad de Tanger tarde à décoller    Partenariat : CFC signe un protocole d'accord avec Shanghai    Attijariwafa bank : Deux nouveaux Espaces Libre service Bancaire à Agadir et Tiznit    Tennis de table : Le Maroc au 30e Championnat arabe prévu du 2 au 8 novembre à Tunis    Météo : Temps passagèrement stable dès mardi    Real Madrid / Lopetegui: « Je serai encore l'entraîneur demain »    Coin de l'expert    Tourisme. L'embellie pour Tanger-Tétouan-Al Hoceima    Secousse tellurique de magnitude 3,2 dans la province de Meknès    Inondations dans l'Aude : 200 millions d'euros de dégâts    Transformation numérique : L'industrie 4.0 en débat à l'Ecole Centrale Casablanca    Le prince Moulay El Hassan préside la cérémonie de remise des prix SM le Roi Mohammed VI de saut d'obstacles    Le Wydad de Casablanca s'imposé à domicile face au Mouloudia d'Oujda    Culture et identité : quels défis à relever?    « Visa for Music » dévoile la sélection officielle    Abdelwahab Doukkali expose ses «génies» à Bab Rouah    Edito : Exercice particulier    Le conseil communal de Mohammedia destitue son président PJD    Tanger Med : Plusieurs opérations de trafic de produits de luxe avortées    Pour avoir provoqué un accident de la route en état d'ébriété : Un brigadier-chef placé en garde à vue à Béni Mellal    Mouhcine Malzi, artiste jusqu'aux tripes    Ramed. 2019, l'année de la fin des galères ?    Kamal Lahlou : La participation du Maroc aux JOJ à Buenos Aires a été très honorable    Des Centres de santé défaillants    Divers    Séminaire international sur le rôle des Parlements et des CES d'Afrique face aux défis de la migration    News    Tenue à Asunción de la première session des consultations politiques Maroc-Paraguay    La Russie réitère sa volonté d'approfondir sa coopération avec le Maroc    Le choc OCK-Raja débouche sur un nul    Jack Lang : Ceux qui ont suscité la polémique contre l'enseignement de l'arabe sont en vérité des xénophobes et leurs arguments sont absurdes    Le conte populaire marocain, un patrimoine humain authentique et millénaire au bord de l'extinction    La rareté du lectorat pèse lourdement sur la chaîne du livre    L'Affaire Khashoggi et la main de Washington…    Malgré les aveux saoudiens, Trump et l'UE réclament plus de détails sur le meurtre de Khashoggi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un nouvel outil pour mesurer les risques climatiques
Publié dans Les ECO le 14 - 12 - 2017


Le cabinet de conseil spécialisé sur la transition énergétique, Carbone 4 a développé un nouvel outil dénommé «Climate Risk Impact Screening - CRIS» pour mesurer les risques climatiques des Etats, entreprises et acteurs financiers. Il ressort ainsi de la première analyse effectuée suivant un scénario de réchauffement climatique moyen de 4°C, que les pays à risque représentent 20% des Etats recensés dans le monde et pèsent pour 11% de l'économie mondiale, selon leur PIB de 2015. Ces derniers sont les pays côtiers d'Asie, du Pacifique et de l'Océan Indien qui sont à la fois les plus exposés et les plus vulnérables aux phénomènes de réchauffement climatique. Du côté des entreprises, CRIS a révélé que 19% des multinationales actives dans le monde présentent un taux de risque élevé à cause de leurs activités dont les plus décriées sont celles de l'industrie manufacturière, l'eau et l'électricité, la chimie, l'agro-alimentaire et les transports. Signalons que cette première évaluation a porté sur un échantillon de 300 entreprises cotées au MSCI World, un indice boursier mesurant la performance des marchés de pays économiquement développés.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.