Covid-19 : le Maroc dément avoir fermé l'accès à quelques villes du pays    Maroc: report des festivités de la fête du Trône    BTP/Maroc: Les ventes de ciment progressent de 24,4% à fin juin (DEPF)    La Bourse de Casablanca dans le vert du 19 au 23 juillet    Aéroport d'Essaouira: forte chute du trafic aérien à fin juin    Covid-19 au Maroc: la vaccination élargie aux 25-29 ans    DGSN : Attaque à l'arme blanche dans un café, trois multirécidivistes interpellés    VIDEO// Paris - Cap Vert à vélo, l'incroyable challenge climatique de Nordine Fayek    Covid-19: les centres de vaccination ouverts tous les jours jusqu'à 20 heures    Casablanca-Settat : Les entreprises du secteur privé appelées à privilégier le télétravail    L'ICESCO apporte un fort soutien au système éducatif au Maroc    JO-2020 : Le programme de dimanche    JO Tokyo : Le programme des Lions de l'Atlas    JO-2020 (taekwondo/-58 kg) : Médaille d'argent pour le Tunisien Khelil Jendoubi    Une délégation américaine de haut rang en visite au Maroc dans les prochains jours    Pegasus : selon Me Olivier Baratelli, l'objet de la procédure lancée est de faire tomber les masques    La DGM se dote du supercalculateur le plus puissant des centres météorologiques africains    Pluies de mousson en Inde: au moins 76 morts et des dizaines de disparus    Maghreb-Afrique subsaharienne. Les hypothèses injustifiées de certains think tanks allemands [Par Lahcen Haddad]    Compteur Coronavirus : Explosion des contaminations, 5.494 nouveaux cas en 24H !    JO / Foot féminin : Deux joueuses ont marqué 7 buts lors du match Zambie-Chine (4-4)    La 4ème édition du festival du film éducatif pour les enfants des centres d'estivage du 28 au 31 juillet    Le marché monétaire retrouve légèrement son souffle (AGR)    Port d'Essaouira : Les débarquements de la pêche côtière et artisanale en baisse de 55% à fin juin    Décès de l'ancien dirigeant sportif Mohamed Moufid, à l'âge de 80 ans    Hakim Ziyech vers un prêt au Milan AC ?    JO-2020: le programme des épreuves olympiques perturbé par un typhon    368 migrants secourus en Méditerranée par la Marine royale    Un élan de développement tous azimuts, grâce au programme « Al Hoceima, Manarat Al Moutawassit »    La moyenne des délais de paiement à 40,4 jours à fin juin 2021 (DEPP)    ONU : la réunion de haut niveau de l'Assemblée générale en septembre, en présentiel à New York    Tunisie: prolongation de l'état d'urgence de six mois    France : les députés adoptent le projet de loi controversé visant l'islamisme    Fête du Trône 2021: les festivités et cérémonies reportées    Noyades : L'OMS appelle à l'action pour prévenir une cause majeure des décès    Fête du Trône: Report des festivités    Parlement: Présentation du PLF-2022, mercredi prochain    En Allemagne, 180 morts dans les inondations, selon un nouveau bilan    Maroc/Météo: Temps chaud, ce samedi 24 juillet    Israël rejoint l'Union africaine en tant qu'observateur    Le message du roi Mohammed VI au président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi    Pegasus. Les pseudos révélations ne valent rien    Une première, Rhita, chanteuse marocaine sur le billboard du Times Square    Magazine : Khadija Alami, fée et gestes    Festival : Khouribga accueille son premier navet    [Interview avec Sonia Noor, chanteuse, guitariste et compositrice] Le patrimoine marocain, un trésor à préserver et à transmettre    Une cérémonie en présence de sa veuve Hélène : Le legs de Abderrahmane Youssoufi pour les générations futures    Le monde de la culture en deuil : Le penseur et écrivain Mohamed Sabila n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Weah grand favori des élections
Publié dans Les ECO le 26 - 12 - 2017

Les Libériens votent aujourd'hui pour élire leur nouveau président lors d'un second tour qui oppose la légende du football et le seul africain à avoir remporté le «ballon d'or», George Weah, au vice-président sortant, Joseph Boakai. L'ex-star du PSG et du Milan AC part avec une confortable avance, lui qui a raflé 38,4% des voix lors du premier tour et qui a rallié plusieurs candidats battus. Mais face à ce favori, Joseph Boakai (28,8%) n'a pas totalement rendu les armes, même si ces derniers jours, sa campagne a nettement marqué le pas.
Initialement prévu pour le 7 novembre, le second tour avait été suspendu par la Cour suprême après un recours du candidat arrivé à la troisième place. Les longues procédures juridiques ont accouché de quelques modifications du vote et de beaucoup d'inquiétude. Au Liberia, pays toujours marqué par les 15 années de guerre civile qui ont laissé 250 000 morts et un plus grand nombre encore traumatisés, les luttes pour le pouvoir réveillent toujours la peur du pire.
À 51 ans, Weah reste très populaire auprès des jeunes. L'ascension sociale de ce gamin de Gibraltar, un bidonville de Monrovia, fait rêver. Cette extraction modeste résonne aussi auprès des électeurs avec son sang libérien, d'ethnie Kru, un groupe local. Au Liberia, dirigé depuis toujours - ou presque - par des familles d'origine américaino-libérienne, une élite issue d'esclaves américains affranchis, l'émergence d'un «native» est une révolution en soi. Que Joseph Boakai soit, certes, lui aussi un «local» n'y change rien. Le vice-président souffre de devoir justifier de ses années au pouvoir et de l'économie du pays qui ne se remet pas depuis les années de guerre. Près de 15 ans après la fin des combats, le Liberia reste ainsi l'un des Etats les moins bien électrifiés de l'Afrique.
George Weah ne s'est cependant pas contenté de jouer sur ses origines ou sa carrière. Il affirme avoir appris de ses défaites précédentes aux présidentielles contre Ellen Johnson Sirleaf, la présidente sortante. Au fil des années, il a gonflé son CV, se faisant élire en 2014 sénateur de la province de Montserrado, la plus peuplée du pays. Même s'il brille surtout par ses absences dans l'hémicycle, ce mandat lui a offert une sorte de légitimité. Mais surtout, il a su nouer des alliances politiques pour renforcer son influence. Sa vice-présidente ne sera autre que Jewel Howard-Taylor, l'ex-femme de l'ancien chef de milice puis président Charles Taylor. Le dictateur sanglant, condamné à 50 ans de prison pour crimes contre l'humanité, reste curieusement populaire dans une partie de la population. Une union qui n'a rien de scandaleuse aux yeux de George Weah.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.