Sahara : José Manuel Albares réfute les élucubrations algériennes    Le parti Giorgia Meloni en tête des élections législatives en Italie    Maroc : Les militantes font leurs adieux à Aïcha Ech-Chenna, inhumée à Casablanca    À Casablanca, une foule hétéroclite pour un dernier hommage à Aïcha Ech-Channa    Transport routier : Soutien exceptionnel supplémentaire pour les professionnels du secteur    SAR le Prince Moulay Rachid préside à Témara le Grand Prix SM le Roi Mohammed VI du Concours de saut d'obstacles trois étoiles    Espagne : Des supporters pointés pour avoir entaché le match Maroc – Chili    EEAU-Allemagne: Accord pour la fourniture de GNL et de diesel sur 2 ans    L'Espagne répond à l'Algérie : Pas de changement de position sur le Sahara    Sahel: Un sursaut international s'impose face à la crise sécuritaire, selon le chef de l'ONU    Israël et le Maroc ou comment Alger façonne le « bon coupable » et la judéophobie sur le mensonge et la confusion    Tanjazz 2022: en images, la clôture de la 21e édition du festival    Vidéo. "Paroles d'Experts" avec Faïçal Tadlaoui de retour sur H24Info    Musique électronique: Dakhla vibre au rythme de « Into the Wild » de festival Oasis    Covid-19 au Maroc : 7 nouvelles infections et aucun décès ce dimanche    Compilation du meilleur de Benjamin Bouchouari avec les Verts    AG de l'ONU/Sahara: Le Bahreïn réaffirme sa position ferme en soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    Clôture des Concerts de Rabat : Samira Said, Fnaire, Lartiste et Salif Keita enflamment la scène de l'OLM    Un créateur marocain derrière l'habillement de la reine Maxima des Pays-Bas    Marrakech : Clôture en apothéose du Festival Gnaoua Show    Dakhla. 5200 ha irrigués par dessalement de l'eau de mer à attribuer aux jeunes et aux investisseurs privés    Coronavirus au Maroc: 7 contaminations enregistrées ce dimanche    L'égalité des genres, principe essentiel pour le progrès    Transport routier : soutien exceptionnel supplémentaire pour les professionnels du secteur    Casablanca / L'Boulevard : Deux décennies d'existence festive    Maroc – Sénégal : Pour suivre le match des Lions U23 d'Ammouta    Anass Salah-Eddine, l'oublié de la tanière : "Je progresse..."    Sahara marocain : Alger n'a plus les moyens de ses ambitions néocoloniales au Maghreb    Mission de haut niveau de la CEDEAO au Mali: Bamako décline la date du 27 septembre    Le premier vélo électrique « Made in Morocco » à l'assaut du marché national    Attijariwafa Bank consolide ses performances    L'Iran entre révolution et contre-révolution    Aïcha Ech-Chenna n'est plus    L'émotion du père de Brahim Saadoun, après son arrivée au Maroc (VIDEO)    La chimère algérienne s'estompe!    ONU-Guerre de l'Ukraine : La chine appelle à ne pas laisser le conflit "déborder"    Bourse de Casablanca : le résumé hebdomadaire (19 au 23 septembre)    CHU Ibn Sina: 1ère base de données électronique de l'hémophilie et des maladies hémorragiques    Aïcha Chenna, ange gardien des mères célibataires, est décédée    OCP améliore son CA de 72% au S1-2022    Botola: le Tunisien Mondher Kebaier nouvel entraineur du Raja de Casablanca    Laver Cup: l'Europe repasse devant grâce à Djokovic (VIDEO)    Ligue des nations: l'Espagne dominée par la Suisse, le Portugal en profite (VIDEO)    La région Marrakech-Safi et l'OCP scellent un partenariat pour booster le développement    Rabat, Casa, Tanger, Marrakech...Températures prévues ce dimanche 25 septembre    Saad Lamjarred partage des photos de son mariage    22ème FNF: « Zanka Contact » d'Ismaël El Iraki remporte le Grand prix    Prévisions météorologiques pour ce dimanche 25 septembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'IRESEN essaime ses compétences et savoir-faire en Afrique !
Publié dans Les ECO le 11 - 01 - 2018

Après avoir créé le Green Africa Innovation Network (GAIN) en juillet à Marrakech, l'IRESEN et ses partenaires (des universités et des centres de recherche installés dans 6 pays africains) ont décidé d'accélérer le pas dans la mise en œuvre des projets de ce réseau.
C'est parti, l'IRESEN essaime ses compétences et savoir-faire en Afrique ! Les bonnes intentions de Badr Ikken (photo), directeur général de l'IRESEN et de son équipe, formulées lors de la première édition du Green Africa Innovation Booster (GAIB) organisée les 12 et 13 juillet derniers à Marrakech à travers plusieurs conventions de partenariat vont très prochainement se concrétiser. En effet, l'idée de mettre en réseau les acteurs du développement de la recherche et de l'innovation en Afrique pour faire du networking ne va plus tarder à prendre forme. L'IRESEN et ses partenaires africains ont convenu de passer rapidement à la matérialisation de leurs conventions à travers l'activation du Green Africa Innovation Network (GAIN), lequel est un réseau d'acteurs dans le domaine de la formation et de la recherche et développement en énergies renouvelables en Afrique dont le but est de promouvoir les échanges scientifiques et techniques et de faciliter la réalisation conjointe de projets de formation, de recherche et développement et d'innovation dans le domaine des énergies renouvelables. Sont notamment partenaires du GAIN, l'Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN), l'Université Mohammed VI Polytechnique de Ben Guerir - (UM6P), l'Université euro-méditerranéenne de Fès (UEMF), l'Université Cadi Ayyad de Marrakech (UCA), l'Institut national polytechnique Félix-Houphouët-Boigny de Yamoussoukro (INPHB), l'Agence des énergies renouvelables du Mali (AER), l'Académie des sciences, arts et lettres du Bénin, le Réseau africain pour l'énergie solaire (ANSOLE), le Centre d'incubation et de développement d'entreprises innovantes du Sénégal et l'Université de Ouagadougou au Burkina Faso.
Ces partenaires ont décidé d'activer leur réseau dès l'année prochaine et ceci à travers trois projets phares. Le premier consistera à organiser la 2e édition du Green Africa Innovation Booster (GAIB) en mai 2018 à Yamoussoukro en Côte d'Ivoire. Le partenaire local du GAIN, en l'occurrence l'Institut national polytechnique Félix-Houphouët-Boigny (INPHB) s'est porté volontaire pour que son pays soit le tout premier après le Maroc à abriter cet événement qui, comme vous le devinez, sera une plateforme de rencontres et d'échanges itinérante en Afrique à travers les pays membres du réseau GAIN. C'est ainsi qu'en mai prochain, la seconde édition du GAIB accueillera en terre ivoirienne les acteurs de la formation, de la recherche-développement et de l'innovation en énergies renouvelables en Afrique ainsi qu'une centaine de startups. Des participants qui viendront se rencontrer sur cette plateforme à travers les conférences, espaces d'expositions et concours d'innovation pour discuter et échanger sur les best practices ainsi que sur le financement de projets de recherche collaboratifs entre startups issues des pays du réseau GAIN. Le second projet va porter sur la mise en place de plateformes de tests, de validations et d'optimisations de composants solaires (RTC - Regional Testing Center) similaires à la plateforme de tests installée au Green Energy Park à Ben Guerir et dont le but sera de tester et de comparer le comportement des technologies solaires dans des conditions climatiques différentes avec des bancs de test similaires afin d'adapter ces technologies aux différents contextes climatiques africains. D'ailleurs, le premier RTC sera également mis en place à Yamoussoukro en 2018. Il sera visité par les participants à la 2e édition du GAIB. Enfin, parallèlement à ces deux projets d'envergure, un troisième sera activé par le réseau. Il portera sur le développement de modules de formation spécialisés en énergies renouvelables dispensés dans les universités des pays partenaires. Les premiers modules seront dispensés en Côte d'Ivoire. Rappelons que la première édition du Green Africa Innovation Booster, organisée les 12 et 13 juillet 2017 à Marrakech par l'IRESEN était le point de départ de cette nouvelle dynamique africaine qui se profile à l'horizon. Elle avait accueilli plus de 400 participants dont des universités et centres de recherche africains, qui ont compris qu'il faut désormais ouvrir une nouvelle page de l'histoire du continent à travers la promotion de la recherche et l'innovation dans les énergies renouvelables.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.