Super League : Reprise le six juin pour Youssef El-Arabi et consorts    Agriculture: les exportations de primeurs en hausse de 8%    Chelsea : L'algérien Saïd Benrahma pour épauler Hakim Ziyech ?    Coronavirus : 7 nouveaux cas, 7.584 au total, mercredi 27 mai à 10h    Direction Fenerbahçe pour Yassine Bounou ?    Le Covid-19 fait chuter les exportations marocaines en Barytine    L'Egypte devance le Maroc dans l'indice mondial RECAI    Banques, télétravail, prise de température…Les décisions anti-covid 19 de la CNDP    Consultations directes entre avocats et détenus dès le 1er juin    Les «opportunités» de la crise Covid, analysées par Hamid Chabar    Marché de gros: Sécuriser l'approvisionnement    Article 1062449    SM le Roi, Amir Al-Mouminine, accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr    Coronavirus : 45 nouveaux cas, 7577 au total, mardi 26 mai à 18h    HPS affiche une hausse de 16,9% des produits d'exploitation au premier trimestre    Redémarrer ou pas le Calcio ? Le championnat des réticents    La Premier League va voter sur l'autorisation des entraînements avec contacts    "The Last Lance" Le documentaire qui révèle toute la vérité sur Armstrong    Hakimi buteur contre Wolfsburg    Il est grand temps de penser le Maroc d'après    Collecte record des recettes douanières    L'essentiel de la lutte contre les trafics illicites en 2019    ‘'Coronavirus et discours'', nouvel ouvrage de Ahmed Cherrak    Un bilan fidèle à sa courbe en dents de scie    Pour une meilleure place du monde rural dans le nouveau modèle de développement    Les stars de la musique africaine en concert virtuel    HBO mise sur son catalogue pour booster sa nouvelle plateforme de streaming    Un programme culturel intercatif avec une série d'activités à distance    Un masterpiece sublime!    Messaoud Bouhcine: le confinement sanitaire a mis à nu le secteur culturel et artistique    Une «violation» du droit international    Procès à distance : 6.001 détenus bénéficiaires    Les Marocaines ont pris part activement à l'élan mondial de lutte contre la pandémie    Hong Kong se soulève contre un projet loi imposé par Pékin…    Maroc, de quoi avons-nous peur?    Coronavirus: L'OMS suspend les essais cliniques de l'hydroxychloroquine    VH et MFM lancent un grand concours et une expo à vocation solidaire    Officiel : La date du Aïd Al Fitr désormais connue    Aides alimentaires: Un agent d'autorité épinglé pour détournement    France: La demande du CFCM aux mosquées    Aid El Fitr: Le Roi gracie 483 détenus    Espagne/Foot : reprise du championnat prochainement    Forte participation au concours de déclamation du Coran à distance    A Madagascar et à travers l'Afrique, la ruée controversée vers l'artemisia    Vote à distance: La Chambre des conseillers décide de développer une application électronique    238 ONG subventionnées par le programme Moucharaka Mouwatina    L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne    Confinement et ramadan, un duo gagnant pour la télé!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coup d'envoi de la 24e édition du FCM de Tétouan
Publié dans Les ECO le 25 - 03 - 2018

Le rideau a été levé, samedi soir à la salle Teatro Espanol de Tétouan, sur la 24e édition du Festival du cinéma méditerranéen de Tétouan, organisée jusqu'au 31 mars sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI.
La cérémonie d'ouverture de ce festival, organisé par la Fondation du Festival cinéma méditerranéen de Tétouan en partenariat avec l'Institut français de Tétouan, l'Association Bolloré Logistics et la Direction régionale du ministère de l'Education nationale de Tétouan, a rendu hommage à l'actrice marocaine Mouna Fettou et à l'actrice espagnole Luisa Gavasa.
Mouna Fettou, considérée l'une des plus grandes actrices de sa génération, a d'ores et déjà une formidable carrière. Elle a notamment brillé dans sa première apparition au cinéma dans le film "Un amour à Casablanca" (1991) de Abdelkader Lagtaâ et dans sa dernière collaboration avec le réalisateur Gaël Morel dans le film "Prendre le large" .
Intervenant à cette occasion, le directeur du Festival, Ahmed Housni, a souligné que cette édition, tenue sous le thème "Le cinéma et les libertés", représente un changement majeur dans l'histoire du festival en termes d'organisation et de gestion et sera caractérisée par une programmation variée et animée par une passion pour le cinéma et la culture.
Cette édition célébrera la femme à travers la projection de nombreux films abordant cette thématique, a précisé M. Housni, ajoutant que le festival fera également honneur à quatre artistes femmes.
Pour sa part, Mouna Fettou s'est dite, dans une déclaration à la MAP, "très fière et heureuse" de cet hommage qui lui a été rendu par un "festival de renommée mondiale".
Vitrine du cinéma méditerranéen depuis 33 ans, le FCMT rendra hommage au cinéma méditerranéen avec la projection d'une panoplie de plus de 70 films inédits représentants plus 15 pays et reflétant la culture, les arts et la philosophie méditerranéens.
Le jury du long métrage, présenté au cours de cette cérémonie, est présidé par l'artiste et réalisateur tunisien Nacer Khemir et comprend la programmatrice de festivals américaine, Alissa Simon, l'écrivaine et réalisatrice française Dominique Barouch, l'actrice espagnole, Ana Turpin et le réalisateur marocain, Hassan Benjeloun.
Le jury du film documentaire est, quant à lui, présidé par Kais Zoubaidi (Irak) et se compose d'Adam Pianko de France, des Marocains Salah El Ouadie et Nadia Essalmi ainsi que de l'Espagnol, Sergio Barce Gallardo.
La cérémonie d'ouverture a également été marquée par la projection du film "prendre le large" du réalisateur Gaël Morel, avec la participation de l'actrice Mouna Fettou,. Ce film raconte la vie d'Edith qui voit sa vie chamboulée à la suite de la délocalisation à Tanger de l'usine dans laquelle elle travaille. Son unique alternative au chômage est d'accepter ce reclassement et s'adapter à la vie au Maroc.
Considéré comme l'un des événements cinématographiques les plus prestigieux à l'échelle nationale et internationale, ce festival témoigne de l'engagement du Royaume au développement du continent, non seulement sur les plans économique et social, mais également sur le plan artistique et créatif.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.