Bac 2019. 150 personnes interpellées pour fraude    AWB lance un emprunt obligataire d'un milliard de dirhams    Maroc Telecom, 1ère privatisation du programme de la LdF 2019    Un suspect arrêté dans l'affaire de l'agression d'une allemande    Crise au PAM : la réunion de la commission préparatoire maintenue à Agadir    BAC 2019. Les résultats seront affichés le 26 juin    Larache: Coup d'envoi du 9e festival international d'équitation « Mata »    Inauguration officielle du Smap Paris 2019    CAN 2019 : Royal Air Maroc mobilise 54 vols supplémentaires depuis et vers l'Egypte    Relance du secteur immobilier : Fassi Fihri sollicite les MRE    Arabie Saoudite: Le conflit s'intensifie    Dialogue social: à combien s'élève le coût de l'accord ?    Bac: Nouveaux cas de triche!    Enseignement public payant: Le niet des parents    Visa se mobilise pour la CAN    Marrakech: Le festival des arts populaires fête un demi-siècle    Un salon pour encourager les jeunes à lire    Dialogue social : Le coût global de l'accord s'élève à plus de 14 milliards de dirhams    SAEDM et REALITES scellent un partenariat    Copa America : Le Brésil en reconquête sans Neymar    Les sanctions de la Commission de discipline et de fair-play    Meeting International Mohammed VI : Beau plateau attendu aux épreuves de sprint    Le Mpay Forum, un observatoire de veille en Mobile payment, Mobile banking et Fintech    Un roadshow national pour promouvoir l'accès des TPME au financement et à la commande publique    Activités du parti    Attaques contre deux pétroliers en mer d'Oman    Pour améliorer le goût de vos aliments, mangez assis !    Insolite : Le tatouage du patron de Twitter    Jessica Préalpato, la pâtissière qui bouscule le dessert    Rapatriement des familles de l'EI Que font leurs pays d'origine ?    News    Younes Moujahid à la tête de la FIJ    Zagora à l'honneur du "Moroccan day" aux Etats-Unis    "Rolling Thunder Revue", quand Scorsese s'amuse à raconter Dylan    Nouvelle édition du Moussem culturel international d'Assilah    CAN 2019. Ce qui attend les Lions de l'Atlas    La Fondation nationale des musées s'allie au ministère de la culture    Célébrations de la Fête du Trône. Les consignes du ministère de la Maison royale, du protocole et de la chancellerie    Moujahid, premier journaliste arabe et africain à la tête de la FIJ    Ouyahia écroué, Sellal entendu par un juge d'instruction    Le Suriname salue le rôle de «leader africain» de SM le Roi Mohammed VI    Taper sur Trump? C'est possible à un salon tech en Chine    NBA : Toronto fait chuter Golden State et s'offre son premier titre    Caractère officiel de l'amazigh : Le conseil provincial de Tiznit premier à passer à l'acte    Entre pirates, collision ou missiles, les tankers évoluent en eaux troubles    Compromis européen sur un budget de la zone euro    La protection des données revêt une importance capitale pour Bank Al-Maghrib    Journée mondiale des donneurs de sang    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'innovation éducative, levier essentiel à la réforme de l'enseignement
Publié dans Les ECO le 10 - 10 - 2018

Le Conseil supérieur de l'éducation organise, les 9 et 10 octobre, dans son siège à Rabat, un colloque international portant sur le thème : «L'innovation éducative et la dynamique de la réforme au Maroc». L'objectif ? Apporter une vision d'experts à la réforme de l'enseignement en intégrant l'innovation comme levier essentiel à cette démarche réformatrice.
Le Conseil supérieur de l'éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) a invité toute une panoplie d'experts et chercheurs à son colloque de deux jours portant sur le thème : «L'innovation éducative et la dynamique de la réforme au Maroc».
Les participants se sont engagés durant les différentes activités programmées, d'échanger points de vue et expériences, de partager des propositions susceptibles d'enrichir les savoirs relatifs à l'innovation et à la créativité et d'explorer les possibilités de les décliner concrètement dans les pratiques pédagogiques, notamment des enseignants et apprenants. Ce colloque vise, par ailleurs, à insuffler une dynamique dans l'effort de réflexion collective en vue de l'élaboration d'une vision stratégique partagée de l'innovation en matière d'éducation, de formation et de recherche, considérée comme un levier essentiel pour l'amélioration de la qualité et la promotion de l'excellence individuelle et de l'intelligence collective. «L'innovation en éducation consiste d'abord à encourager les pratiques et les expériences novatrices orientées vers l'amélioration de la qualité des enseignements, l'accélération du rythme des apprentissages et le renforcement du désir d'apprendre, de la curiosité intellectuelle et de l'initiative créatrice chez l'apprenant», a mentionné Omar Azziman, Président du conseil lors de son discours inaugural.
Une stratégie pour l'innovation
Etant l'un des acteurs-clés de la réforme du système éducatif au Maroc, le CSEFRS tente de profiter de l'apport de ce colloque pour aider, comme le consignent ses missions de base, à l'élaboration d'une stratégie nationale pour l'innovation en matière d'éducation, de formation et de recherche. «Il est vrai, comme le confirment les recherches, les études et les expériences internationales, que les domaines de l'éducation, de la formation et de la recherche scientifique constituent le terrain idoine pour le déploiement de l'innovation. Du reste, ces mêmes travaux nous apprennent que les solutions les plus novatrices que nous sommes en mesure d'apporter aux défis et enjeux auxquels font face les systèmes éducatifs, sont celles qui découlent en premier lieu des efforts créatifs et innovants des acteurs éducatifs», souligne le président du conseil. La stratégie nationale pour l'innovation viendra donc épauler et garantir l'aspect qualitatif de la Vision stratégique 2015-2030 dont l'un des leviers déterminants consiste dans l'encouragement de l'innovation en matière éducative.
Le rôle du conseil
«Notre conseil est parfaitement conscient de l'importance de l'innovation dans la dynamisation et l'accompagnement des mutations pédagogiques et éducatives qui s'imposent à l'ensemble des acteurs engagés dans la transformation de l'école marocaine», note le président du conseil. Résultats de cette prise de conscience ? Le CSEFRS est encore plus attentif au rôle essentiel que devrait jouer l'encouragement des initiatives et des pratiques innovantes en matière d'éducation, de formation et de recherche ainsi que leur généralisation auprès des acteurs éducatifs et apprenants, mais aussi de la nécessité d'encourager la culture de l'innovation chez l'acteur éducatif, «Ceci a un impact direct sur la qualité des apprentissages et sur la solidité des acquis chez l'apprenant», a-t-il conclu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.