Prison de Nador: «Le détenu décédé n'a jamais subi de mauvais traitement»    Gestion des catastrophes naturelles: La BM accorde un prêt de 275 M$ au Maroc    TGR: Déficit budgétaire de 42 MMDH à fin novembre    HCP: La pauvreté est l'une des principales sources de la violence conjugale au Maroc    Errachidia: Arrestation de deux individus en possession d'une demi tonne de chira    Complexe Mohammed VI: Faouzi Lakjaa détaille l'ambition de la FRMF    Bassin du Congo: Arlette Soudan-Nonault remercie le roi Mohammed VI    Maroc-Portugal. Les opérateurs main dans la main pour doper la coopération    "Le SMIG demeure sensiblement élevé au Maroc", selon Bank Al Maghrib    L'ONEE reçoit un appui financier de 245 millions d'euros de la BAD    Samedi à Rabat: 5e session de son Comité central du PPS    JO: Paris-2024 choisit Tahiti pour les épreuves de surf    La relation Maroc-Jamaïque passe au niveau supérieur    La Fédération de rugby minée par une crise sans précédent    Ligue des champions : Liverpool au rendez-vous des 8èmes, l'Ajax de Ziyach à la trappe    Le roi appelle à l'amélioration de la qualité de vie dans les pays musulmans    Elizabeth II ne compte pas quand il s'agit des cadeaux de Noël    L'Observatoire Africain pour les migrations se fait attendre    Revitaliser un arbre emblématique    Al Hoceïma : Peine de mort pour le duo qui a commis un double meurtre    Marrakech : La guerre contre les malfaiteurs ne s'essouffle pas    «Bayane Al Youme» primé dans la catégorie «Presse écrite»    Le rappeur 7liwa chante à la prison d'Oukacha    En Algérie, les bureaux de vote ouvrent leurs portes    Sommet Russie-Ukraine : un résultat mitigé…    Manifestation multidimensionnelle au rayonnement international : Le «Village du Maroc» ferme ses portes à Abidjan    La fête de plaisir des sens et de vitalité d'esprit    BMCE Bank Of Africa lance "Dynamic Currency Conversion"    Irréconciliables, républicains et démocrates débattent de la destitution de Trump    Fumées toxiques en Australie: Le Premier ministre australien sort du silence    YouTube et la publicité, je t'aime moi non plus    Ses membres, son livrable, sa méthodologie, ses priorités, son mode de fonctionnement… La commission Benmoussa en 10 questions    PLF-2020 : Le projet adopté en deuxième lecture par la chambre des représentants    L'UE octroie 101,7 millions d'euros au Maroc    Régime de change : BAM étudie l'impact sur l'économie    Othmani Benjelloun et Dr Leila Mezian Benjelloun assistent à la remise des Prix Nobel    Complexe Mohammed VI. Visite guidée    Recrutement: La DGSN adopte la procédure de présélection    L'amazighité sans hypocrisie    Un Guide pour aider les procureurs à mieux lutter contre la torture    Conférence internationale à El Jadida sur la famille et l'éducation dans le monde arabe    One Piece Stampede, le premier film de la Toei Animation à être diffusé au Maroc    Lever de rideau sur le Festival international «Cinéma et migrations» d'Agadir    Une structure intégrée dédiée à la performance et à l'excellence    Notre photographe Ahmed Boussarhane de nouveau primé au Grand Prix National de la Presse    Mise à jour de la Botola Pro D1 : Le MAT défend son fauteuil de leader face au Raja    McLaren confirme le pilote marocain Michael Benyahia pour son programme de développement 2020    "Mains de lumière" fait escale à Tétouan    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Enseignement supérieur. Le CSEFRS liste ses recommandations
Publié dans Les ECO le 16 - 05 - 2019

Le Conseil Supérieur de l'Education, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFRS), a organisé jeudi une rencontre d'information autour de son projet de rapport sur « l'enseignement supérieur à l'horizon de 2030 », avec la présence et la participation de représentants des départements ministériels concernés et d'institutions nationales et internationales œuvrant dans le domaine de l'enseignement supérieur, ainsi que ceux de la presse et des médias.
Ce rapport, élaboré par la commission permanente de la recherche scientifique et technique et de l'innovation, en étroite collaboration avec l'Instance nationale d'évaluation est fondé sur une approche méthodologique ainsi que sur trois documents majeurs, à savoir la Constitution de 2011, l'article 168 de la loi n°105.12 relative au conseil ainsi que sur la « vision stratégique de la réforme 2015-2030, pour une école de l'équité, de la qualité et de la promotion ».
Le rapport aborde 7 leviers de développement liés notamment à la cohérence du système d'enseignement supérieur ; sa gouvernance ; son financement ; son offre de formation et son nécessaire arrimage aux mutations des métiers et aux exigences du développement ; la recherche et l'innovation ; la vie estudiantine ; le corps des enseignants-chercheurs ; la gestion du parcours professionnel et l'évaluation ; ainsi que la gouvernance du changement en vue de réussir l'édification d'une nouvelle université en phase avec son époque.
Lors de la rencontre, le conseil a souligné la nécessité d'adopter un nouveau modèle qui préserve les missions universelles de l'université tout en la rendant attentive aux enjeux et aux défis des grandes transformations de l'environnement national et international et ce en se basant sur les acquis de l'histoire de l'université marocaine.
Il a, également mis en avant la nécessité d'investir dans les nouvelles missions de l'université, la formation et la recherche, particulièrement, celles qui ont émergé ces dernières décennies et qui orienté l'université vers « le modèle entrepreneurial ».
Le conseil insiste aussi sur la réalisation d'un saut qualitatif qui installe une compétition, entre les universités, autour de l'excellence pour rehausser leur statut et leur image dans la société, la formation des lauréats compétents et qualifiés, la contribution au renforcement du capital humain, le développement de la recherche scientifique et l'innovation pour contribuer au savoir, et être à l'écoute des besoins de la société en vue de répondre à sa demande et lui rendre service.
Ainsi, le conseil recommande d'encourager la formation en temps partiel dans le cadre de la formation tout le long de la vie, le développement de la prestation des services et la collaboration avec des laboratoires privées et groupes de recherche internationaux, pour mener la recherche et l'innovation, qui garantissent à l'université un gain de reconnaissance de la part de la société et à l'échelle internationale et lui procurent un financement supplémentaire qui s'ajoute à la dotation de l'Etat.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.