Six projets de loi d'aspect socio-économique adoptés    Sopriam inaugure un nouveau DS Store à Casablanca    La Douane met en service une nouvelle version de la plateforme digitale [email protected]    Aïd al-Adha 1442 : 5,8 millions de têtes d'ovins et caprins identifiés jusqu'au 17 juin 2021    ZLECAF et défis logistiques: Tanger Med appelé à jouer les premiers rôles    Marché des capitaux: les propositions de l'APSB pour redynamiser la Bourse    Arizona : un tireur circulant en voiture fait un mort et 12 blessés    USA: Un mort et 12 blessés dans une série de fusillades en Arizona    Pollution: 86,3% des déchets marins au niveau national sont en plastique    Une nouvelle ligne RAM Dakhla-Paris lancée    « Le cinéma arabe : Expériences, visions, enjeux », nouvel ouvrage de Mohamed Chouika    Marhaba 2021 : arrivée du premier navire au port Tanger Med [Vidéos]    Concours national de langue russe    Le réalisateur de télévision Chakib Benomar n'est plus    Tifinagh...et le football    SEM Pekka Hyvönen, Ambassadeur de la Finlande au Maroc : « Nous comptons faire du Maroc le pont entre la Finlande et les autres pays africains »    ONDA : 15 aéroports obtiennent le label "Airport Health Accreditation" de l'ACI    Prévisions météorologiques pour le vendredi 18 juin 2021    Coupes de la CAF : WAC et Raja pour briller sur le continent    Euro 2020: le Danemark tombe face à la Belgique (VIDEO)    Officiel : Sergio Ramos dit adieu au Real Madrid    Championnat d'Italie: Buffon de retour à Parme    MRE/Prix des traversées maritimes: un projet de décret adopté    CGLU : Boudra appelle à une réponse rapide aux exigences des villes africaines en matière de développement post-pandémie    Le Maroc, premier pays arabe et africain à devenir «Membre Associé»    Après Biden-Poutine, Moscou salue le « bon sens » américain sur le dialogue stratégique    Maroc/Covid-19: le bilan de ce jeudi 17 juin    Ouverture d'un hôpital privé à El Jadida    Météo Maroc: de la pluie attendue ce vendredi 18 juin    9 personnes arrêtées pour fabrication et vente d'armes blanches    Quatre ministres d'origine marocaine au sein du nouveau gouvernement israélien    La promotion des relations bilatérales au menu des entretiens de M. Bourita avec le président de l'Assemblée nationale de Serbie    Nouvelle consécration pour Fouzi Lekjaa    L'effet papillon et l'énergie créatrice    La justice met la pression sur l'armée espagnole    Sahara marocain: le Gabon apporte son « plein soutien » à l'initiative d'autonomie    RAM. Vols additionnels à partir de l'Europe: voici les détails (PHOTO)    Le projet de loi portant charte des services publics adopté à l'unanimité    Le chef du Hamas loue le rôle du Royaume dans la promotion de la paix    Botola Pro : Victorieux, le Raja revient à trois points du WAC    Championnat arabe d'athlétisme : les Lions de l'Atlas débutent avec 3 médailles au 1er jour    Botola / IRT-RCA (0-3) : Le Raja assure et se rassure    Législatives algériennes : les islamistes envisagent de faire partie de la prochaine coalition    Les Etats-Unis adoptent un jour férié commémorant la fin de l'esclavage    Le réalisateur marocain Chakib Benomar n'est plus    Le clip de la chanson est porté par Assaad Bouab : Jihane Bougrine sort «Serek F'Bir»    Exposition: Hé, voilà une abstraction ni arrogante ni froide !    Parution: roman trépidant d'une trahison    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Once Upon a time in…Hollywood. Une claque tarantinesque !
Publié dans Les ECO le 22 - 05 - 2019

Le dernier opus de Quentin Tarantino présenté à la Croisette, mardi soir, est très attendu. Celui qui fête les 25 ans de sa Palme d'or avec Pulp Fiction, dévoile "Once Upon a Time in …Hollywood », un rêve éveillé sur le cinéma américain d'antan porté par deux acteurs fantastiques : Leonardo DiCaprio et Brad Pitt.
L'esthétique et l'humour du génie Tarantino a encore frappé. Avec Once Upon a Time in…Hollywood , il plonge dans le Hollywood de 1969 où une star de cinéma campé brillament par Leonardo DiCaprio et sa doublure, vivent de près ou de loin (on ne le sait pas au début du film) le meurtre de l'actrice Sharon Tate par la secte de Charles Manson.
Un film rythmé et au style incroyable porté par des acteurs incroyables. Leonardo DiCaprio livre une prestation époustouflante. Ecorché vif, il joue l'acteur de western has been qui se voit proposer des rôles loin de ses succès d'antan. A la vie comme sur un plateau de tournage, Rick Dalton ne vit que pour le cinéma. Dirigé par un Tarantino explosif, Leonardo DiCaprio est bluffant en cow-boy émotif qui s'essaye à autre chose. Face à lui, un Brad Pitt tout en retenu , qui manquait au cinéma. Le duo est brillant, et de toute beauté. Surtout lorsque l'on nous sert des petites surprises tout au long du film comme AL Pacino ou encore Luke Perry décédé récemment. Margot Robie est d'une grâce rare dans le rôle de l'ex femme de Roman Planski.
Avant la projection dédiée à la presse, le réalisateur demande à ne pas spoiler l'histoire. "J'aime le cinéma. Vous aimez le cinéma. C'est le voyage que l'on fait en découvrant une histoire pour la première fois. Je suis ravi d'être à Cannes pour partager Once Upon a Time... In Hollywood avec le public du festival. Les acteurs et l'équipe ont travaillé très dur pour créer quelque chose d'original, et je demande simplement que tout le monde évite de révéler quoi que ce soit qui priverait les futurs spectateurs de vivre la même expérience en découvrant le film. Merci », confie –t-il.
L'on comprend mieux à la fin du film lorsque l'on se rend compte que non seulement, Tarantino est un génie de l'image et de la mise en scène, mais il est surtout un sacré conteur d'histoire. Sortie en août.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.