Algérie: Multiplication des emprisonnements de journalistes    Une nouvelle agence ANAPEC à l'Université Hassan II de Casablanca    Compensation: La charge décroche de 12%    La CGEM propose la création d'un "Label santé"    Macron appelle à éviter « toute escalade » ou « interférence extérieure » au Liban    Covid-19-Cas suspects: des centres de santé dans les quartiers    Migration illégale: Interpellations à Tan-Tan    Transformation digitale : la CDG passe à la vitesse supérieure    Covid-19 : Pourquoi le vaccin russe a déclenché autant d'animosité en Occident ?    Ciments Modernes étend son voile en Cote d'Ivoire avec une nouvelle cimenterie    US Round Up du mercredi 12 août – Kamala Harris, Bill de Blasio, Restaurants/Bars    Coronavirus: nouveau record au Maroc avec 1499 nouveaux cas    Evolution Covid-19 au Maroc : 1.499 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 36.694 cas cumulés, mercredi 12 août à 18 heures    Ecoles privées et parents d'élèves : La confrontation reprend de plus belle    Champions League: heure, chaines...le programme des matchs (quarts de finale)    Un camion dérape, le chauffeur légèrement blessé    Situation épidémiologique au Maroc : Les indicateurs s'affolent !    Les divagations d'Alger et les mises au point musclées de l'UE    Ali Yata, il y a 23 ans ...    UC: une décision de Sajid crée la zizanie au sein du parti    Coronavirus: l'artiste Abderrazak Baba est décédé à Marrakech    Le parcours chrono-thématique des peintres marocains    Benchaâboun : 45 milliards de dirhams alloués au Fonds d'investissement stratégique    Absence de mesures de sécurité sanitaire    Alexandre Loukachenko, le président inamovible...    L'Atlético revient à Lisbonne six ans après    L'engagement des jeunes pour une action mondiale    Boxe: le combat entre Mike Tyson et Roy Jones Jr reporté    Google lance un dispositif d'alerte aux tremblements de terre    Que vive le Liban des lumières !    «Ne touche pas à mon patrimoine»    Botola: résultats et classement de la 21e journée    Casablanca: un camion-citerne percute une station-service (VIDEO)    Procès à distance: 306 audiences en une semaine    Les Marocains du monde, objet de toutes les sollicitudes    Le Bayern part favori face au Barça    Europa League : United et l'Inter au denier carré    L'hôpital militaire marocain de Beyrouth entame son action    Chez les séparatistes, la corruption le dispute aux détournements en tous genres    Le jeune artiste Anas Khermoui expose sa "Vision sensible" à Essaouira    Antonio Banderas annonce avoir le Covid-19 le jour de ses 60 ans    Entre Brad Pitt et Angelina Jolie, c'est à nouveau la guerre    Botola Pro D1 : Le WAC s'impose face à l'OCK    Poutine: la Russie a développé le premier vaccin anti-Covid-19    Comment la dépression a eu raison de l'écrivaine Naima El Bezaz    La Jeunesse socialiste dans l'attente de la vérité sur la suspicion de collusion des compagnies pétrolières    Trump évacué en pleine conférence de presse (VIDEO)    Ziad Atallah : L'aide marocaine intervenue au moment opportun    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Skhirat: 1ère réunion du comité de pilotage de l'INDH
Publié dans Les ECO le 18 - 09 - 2019

Le comité de pilotage de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), présidé par le ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur, Noureddine Boutayeb, a tenu mercredi à Skhirat sa première réunion dans le cadre de la troisième phase de l'initiative (2019-2023).
"Le comité de pilotage a examiné le bilan de la première année de la phase III de l'INDH, lancée par le Roi Mohammed VI, le 19 septembre 2018", a indiqué dans une déclaration à la presse, M. Mohamed Dardouri, Wali chargé de la coordination nationale de l'INDH.
Dardouri a aussi souligné que le comité de pilotage, constitué de l'ensemble des départements ministériels concernés par l'INDH, a également examiner toutes les voies et moyens à même de mettre en oeuvre cette troisième phase de l'initiative et les plans d'actions futures.
De son côté, le ministre de l'Education nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saïd Amzazi, a relevé que l'INDH est "un partenaire capital" dans la promotion et le développement de l'enseignement primaire, particulièrement dans les zones rurales.
"Le programme national de généralisation d'un préscolaire de qualité, lancé par le ministère au cours de l'année précédente, conformément aux Hautes orientations royales accordant une attention particulière à la petite enfance, est un "programme ambitieux" qui a assuré la scolarisation de plus de 100.000 enfants en 2018 et qui vise la préscolarisation de 120.000 autres à partir de l'année prochaine", a-t-il ajouté.
Pour sa part, le ministre de la Santé Anass Doukkali a affirmé que "la troisième phase de l'INDH va se focaliser sur le développement humain des générations futures, faisant savoir que la contribution de son département consiste principalement à soutenir les programmes de l'INDH relatifs à la santé, à la nutrition maternelle et infantile et à la santé communautaire et ce, en renforçant les capacités des acteurs de la société civile, en donnant un nouvel élan au rôle de la maternité et en s'attachant à réduire la mortalité et le déficit en croissance chez les enfants, en vue d'assurer leur intégration dans la société.
La réunion du comité de pilotage de l'INDH s'est tenue à la veille des premières Assises nationales du développement humain, organisée sous le Haut Patronage du Roi Mohammed VI sous le thème: "Développer la petite enfance, un engagement envers l'avenir".
Cette manifestation marquante est organisée dans le cadre de la mise en œuvre des Hautes directives royales qui visent à consolider les acquis et les réalisations des phases I et II de l'INDH et ce, à travers l'adoption d'une approche renouvelée, qui cible principalement le capital humain et vise l'intégration sociale et économique des jeunes marocains.
Il est à signaler que le comité de pilotage de l'INDH est chargé de la gouvernance de l'initiative et assure les missions relatives à la proposition d'orientations stratégiques, l'assurance de la convergence des politiques publiques de développement humain, le suivi et l'évaluation générale et le cadrage budgétaire et la coopération internationale.
Pour rappel, la troisième phase de l'INDH, dont le coût global de ses projets est estimé à 18 milliards de DH, ambitionne de poursuivre les acquis des étapes antérieures et ce, en recentrant ses programmes et actions sur la promotion du capital humain, la prise en charge des jeunes générations et le soutien des groupes vulnérables, tout en s'appuyant sur une approche de gouvernance innovatrice visant à réaliser davantage de cohérence et d'efficacité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.