L'émancipation des femmes passe par briser le « plafond de verre » (CESE)    Coup dur pour le FC Barcelone !    Ziyech dans le viseur d'un club espagnol    Fortes averses orageuses et chutes de neige au Maroc: les villes concernées (Alerte météo)    Kamal Lahlou reconduit à la tête de la Fédération marocaine des médias    La Grèce évalue les dégâts après un séisme de magnitude 6,3    Djibouti : une vingtaine de migrants meurent noyés, sacrifiés par des passeurs    Driss Lachguar reçoit le président de la FRMHB, une délégation des présidents des communes d'El Kelaâ des Sraghna et le Pr. Allal Basraoui    Marché du travail : Egalité femmes-hommes, une équation qui reste encore à résoudre    ASFAR, Raja et HUSA toujours en course    Cristiano Ronaldo rejoint Pelé avec 767 buts... ou pas    50 candidats au poste d'entraîneur du RCOZ    Participation de l'USS Dwight D.Eisenhower à un exercice maritime USA-Maroc    Quelles pourraient être les causes d' une guerre entre les Etats-Unis et la Chine ?    Coronavirus : le Maroc parmi les 10 premiers pays qui ont réussi le défi de la vaccination, selon l'OMS    Youssef Fadel et Abdelmajid Sebbata en lice pour le Prix international du roman arabe    ElGrande Toto monte le son !    Sofiane Diop, le nouveau dossier chaud de Vahid !    L'AFR : les actes de vaccination et le suivi se déroulent dans "d'excellentes conditions"    Légalisation de la production et de l'usage thérapeutique du cannabis : le gouvernement tergiverse encore    Le Wydad retrouve le Horoya Conakry    2ème édition du prix Brahim Akhiat pour la diversité culturelle    Le Maroc réitère au Caire sa ferme solidarité avec le peuple palestinien    Priorité au Plan de transformation numérique de la justice dans le Royaume    Covid-19: l'Espagne dépasse le seuil de 70.000 morts    La Jordanie ouvre un consulat général à Laâyoune    Une coopération «exemplaire» entre la France et le Maroc    Blanchiment : des progrès à renforcer    Grande exposition-hommage à Bert Flint    Le pape plaide «la réconciliation»    Cambodge : Sam Rainsy condamné à 25 ans de prison    Prolongation de l'état d'urgence sanitaire au 10 avril    Startup : l'incubateur IsraMaroc opérationnel dans les prochains jours    Brusque coup de froid sur les relations entre Rabat et Berlin : le funambulisme allemand qui déplaît au Maroc    Les cabinets de pression Américains s'activent contre la Marocanité du Sahara    Sahel : le Maroc considère les djihadistes comme un aimant pour les cellules locales    Salima Louafa, la romancière qui recèle la magie des mots sous l'étreinte de ses doigts    Adoption en commission d'un projet de loi organique relatif à la chambre des représentants    La BVC démarre en baisse    Le président du Conseil mondial de l'eau se félicite des réalisations accomplies par le Maroc    Assilah : avortement d'une opération de trafic international de drogue    L'ONU proclame le 10 mai Journée internationale de l'arganier    Le Club des dirigeants Maroc prospecte les opportunités d'investissement dans la région de Dakhla-Oued Eddahab    Barça: les buts de la remontada face à Séville (VIDEO)    Crise : 40 % des entreprises algériennes risquent de disparaître    Trois films du Maroc et de Syrie remportent les Prix du Festival du cinéma de Oued-Noun    "Vision de la jeunesse pour le Maroc post-Covid-19 " , un ouvrage du gouvernement parallèle des jeunes    L'œuvre de Churchill représentant la mosquée Koutoubia vendue à 7 millions de livres sterling à Londres    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ford Mustang Mach-E. Electrique au sang chaud
Publié dans Les ECO le 20 - 11 - 2019

Ford a enfin levé le voile sur son SUV inspiré de la Mustang et baptisé Mach-E. Un nom qui fait basculer la célèbre ponycar dans l'ère électrique... tout en hauteur.
La gamme Mustang compte désormais un nouveau membre que Ford a voulu : haut sur pattes, plus orienté vers la famille et 100% électrique. Baptisé Mustang Mach-E, ce nouveau SUV a eu droit à une cérémonie officielle de révélation qui s'est tenue dimanche soir à Los Angeles en présence notamment de Bill Ford président exécutif de Ford Motor Company et Idris Elba, nouvel ambassadeur de l'Ovale bleu. Les deux hommes (en photo) ont tour à tour pris la parole pour s'exprimer sur ce modèle qui marque un tournant dans l'histoire de la Mustang, icône automobile et sportive la plus vendue dans le monde. «Lors du tout premier Salon de l'automobile de Detroit, Henry Ford a déclaré qu'il travaillait sur un projet qui pourrait faire l'effet d'un coup de tonnerre. C'était la Ford T. Aujourd'hui, Ford est fier de dévoiler, encore une fois, un véhicule d'exception, la toute nouvelle Mustang Mach-E 100% électrique. Elle est rapide, fun et synonyme de liberté», a déclaré Bill Ford.
De son côté, Idris Elba a présenté le véhicule comme «un SUV avec le cœur d'une Mustang». Cela, même si celui-ci s'anime d'un moteur électrique placé sur son train arrière et relié à des batteries nichées dans son plancher. D'où l'humour sur scène de la star britannique, indiquant à l'assistance que le «E» de la Mustang Mach-E ne renvoyait pas à «Elba», mais plutôt à «Electric». En arborant un long capot, une ligne de toit fast-back et une signature lumineuse à trois bandes, le véhicule renvoie immanquablement à la Mustang. Le style extérieur est élégant et racé, mais pas seulement. En étant basée sur une toute nouvelle plateforme, la Mustang Mach-E profite d'un design fonctionnel.
En effet, l'architecture électrique permet non seulement de repousser les roues pour avoir un meilleur empattement (2,98 m), mais elle dégage aussi plus d'espace aux passagers comme pour les bagages. Ces derniers trouvent leur place dans un coffre de 402 litres, complété par un second situé sous le capot et offrant 100 l de plus. Une bonne valeur pour un véhicule mesurant 4,71 m, soit 7,4 cm de moins qu'un coupé Mustang. L'aménagement intérieur est encore plus spectaculaire avec comme point d'orgue une tablette tactile grande de 15,5 pouces et montée verticalement. Celle-ci intègre une interface Sync de dernière génération qui, en plus d'être compatible sans fil avec Apple CarPlay et Android Auto, «s'appuie sur l'apprentissage des préférences du conducteur (Machine Learning) afin de lui suggérer des solutions personnalisées et améliorer son expérience à bord», explique Ford dans son communiqué. À cette dalle, s'ajoute un large écran horizontal qui remplace l'instrumentation et dont l'affichage change selon les trois modes de conduite proposés, à savoir «Engage» (fun et dynamique), «Whisper» (silencieux et préservant l'autonomie) et «Unbridled» (débridé et sportif).
Dans cet esprit, un brin rebelle, la Mustang Mach-E pourra compter sur ses blocs électriques. Outre une version à 2 roues motrices, dotée d'une autonomie estimée à 600 km (en cycle WLTP), Ford proposera ultérieurement une version GT de la Mustang Mach-E qui vise une accélération de 0 à 100 km/h en moins de 5 secondes, pour une puissance estimée à 465 ch (342 kW) et un couple de 830 Nm. Une sportivité qui rend Bill Ford un peu plus disert, voire ironique sur scène. «La Mustang Mach-E est aussi rapide qu'une Ferrari Portofino (…) et vous savez à quel point nous aimons battre Ferrari», a-t-il déclaré, faisant allusion au film «Le Mans 66», qui est actuellement sur les grands écrans. Enfin, le lancement mondial de ce modèle est prévu pour l'automne prochain, avec au départ une version 1st Edition facturée à 69.500 euros et vers la fin 2020 un ticket d'entrée proposé dès 48.990 euros.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.