Sahara : le numéro 2 de la diplomatie japonaise réaffirme que son pays ne reconnaît pas la rasd    «Agadir Souss-Massa Aménagement» tient son conseil d'administration    CIFP : Les administrations publiques face au défi de la culture digitale    Face au virus, Taïwan mise sur des mascottes et une communication apaisée    Affaire «Hamza monbb»: Saida Charaf répond aux rumeurs    Rémi Bonhomme, nouveau directeur artistique du FIFM    Rabat désignée capitale africaine de la culture    Résultats financiers : Une année 2019 au vert pour Mutandis    Syrie : le régime de Damas reprend le contrôle de « près de 30 villages et localités » entourant la ville d'Alep    L'OPM et le Yacobson Ballet s'accordent pour «Le Lac des Cygnes»    Festival du film d'animation de Meknès : Bruno Coulais présidera le jury    Météo: ce qui est prévu à partir du mardi au Maroc    Mais quelle mouche a piqué El Moutaraji    «Le contexte réglementaire a de nouveau frappé avec la Lydec»    Le prétendu «intergroupe» du PE et les balivernes de l'APS    16ème journée de la Botola Pro D1 : Le Wydad rate le coche, la RSB refuse le cadeau gadiri et le MCO continue de presser    Sport équestre : Le concours national de saut d'obstacles s'invite à Béni Mellal    Coupe arabe Mohammed VI des clubs : L'OCS quitte la compétition la tête haute    Pros marocains d'Europe    Panique à bord d'un vol Oujda-Bruxelles (VIDEO)    Tramway de Rabat: le nombre de passagers depuis sa mise en service    La DTFE dévoile le classement 2019 des banques IVT les plus actives sur le marché des BDT    Maroc Telecom signe une bonne année 2019    Coupe Mohammed VI des clubs : le Raja s'incline en Egypte au match aller    Intelligence artificielle : l'UE va actualiser son logiciel    «Urgence climatique, les médias africains acteurs du changement»    Mohamed Benabdelkader inaugure le siège du tribunal de première instance de Tinghir    Etats-Unis: un « parrain de la désinformation » se joue des conservateurs    Le Burkina Faso décide d'ouvrir un consulat général à Dakhla    Le coronavirus pourrait avoir un impact négatif sur la croissance en 2020, selon le FMI    Huawei représente une menace pour l'Otan, selon Washington    SIEL 2020 : Près de 500 000 visiteurs, selon Abyaba    Le livre d'art n'a pas le vent en poupe!    L'Agence Bayt Mal Alqods Acharif sensibilise les élèves aux "Couleurs d'Al Aqsa" au SIEL    Al Jayl Al Akhdar projette l'agriculture marocaine en 2030    Le Maroc dans l'opinion publique espagnole : Imaginaire, préjugés et stéréotypes    La province de Midelt, ébranlée par deux secousses sismiques    De retour en Afrique du Sud, Miss Univers "inspire" les jeunes Noires    Deux romans de Loubna Serraj et Valérie Morales-Attias font escale au Salon du livre    Cameroun : 22 civils tués dans une nouvelle attaque    La terre a tremblé dans plusieurs villes du Maroc, des répliques attendues    Point de vue : Campagne «Sois jeune, sois civique !»    En Algérie, des milliers de personnes ont défilé à Kherrata, berceau de la contestation    Clôture de la 6ème édition du raid solidaire "Sahraouiya"    Aéroport Mohammed V : 4,75 kg de drogues extraits des intestins de six ressortissants ivoiriens    L'AS FAR sanctionnée de quatre matchs à huis clos    La police d'Agadir fait tomber un trafiquant de Chira    Un chauffe-eau défectueux fait 3 victimes à Fès    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Apple, un i-succès au Maroc aussi
Publié dans Les ECO le 03 - 07 - 2012

Même si l'Apple Store marocain n'est pas pour demain et que la deuxième enseigne la plus puissante dans le monde ne compte pas encore s'implanter au Maroc, le réseau de distribution de la marque de la pomme est de plus en plus important. En effet, les produits Apple sont présents au Maroc depuis près de 25 ans, à travers Micro Conseil International (MCI), qui dispose aujourd'hui du statut VAD (Value Added Distributor) en ce sens qu'au-delà de la distribution physique des produits Apple, la filiale du groupe MIDIS (groupe spécialisé dans la distribution et les services informatiques sur les marchés émergents), assure la sélection et l'animation du réseau de revendeurs, les plans marketing locaux et le suivi du service après-vente. Une filiale MCI MA a été créée en 2009 à Casablanca et monte en puissance, pour à terme, assurer la distribution au Maroc aux revendeurs agréés. Ainsi, en termes de nombre de points de vente, Apple à travers MCI est passé de trois magasins en 2000 à plus d'une trentaine en 2012. Et ils ne sont plus situés exclusivement à Casablanca et Rabat, mais aussi et de plus en plus dans les autres villes du pays. Ce qui fait du Maroc, le premier marché en volume sur l'Afrique (après l'Afrique du Sud). «C'est aussi le marché au plus fort potentiel de croissance et sur lequel nous allons concentrer nos efforts sur les deux années à venir», déclare Mehdi El Ouardighi, responsable de la filiale APPLE vad - MCI Maroc. Ainsi, de nouveaux points de vente «Apple Premium Reseller» seront développés, dont un prévu pour les prochaines semaines à Rabat. Il s'agit d'«iSpot» après l'Univers Digital et Magimag à Casablanca. En effet «l'Apple Premium Reseller» est un revendeur référencé par Apple après avoir respecté un cahier de charges (point de vente, formation du personnel, offre, service) et qui rend l'enseigne proche de la marque en termes de «look and feel», c'est-à-dire l'expérience client. «À Casablanca et Marrakech, nous étudions actuellement des projets d'APR, qui nous sont soumis par des investisseurs potentiels», nous confie le responsable de la filiale de distribution. Quant aux Apple Resellers dont Diagone et la Fnac, ils représentent des revendeurs agréés avec un niveau d'exigence moindre. Ainsi, ce point de vente peut ne pas être dédié à 100% à la marque Apple. En ce sens, on compte sur le dernier partenariat conclu entre MCI et Disway pour augmenter rapidement le nombre de points de vente, proposant les produits Apple et permettre ainsi une meilleure couverture géographique de la marque au Maroc. Cela offrira aux utilisateurs potentiels d'Apple un réseau de proximité, leur permettant l'accès à l'ensemble des gammes Mac, iPad et iPod. «Nous en sommes à 100 partenariats différents actuellement avec différents revendeurs, et cela pour toute la gamme, excepté l'iPhone», précise Hakim Belmaachi DG de Disway. En effet, Apple a une stratégie bien précise pour l'écoulement de ses iPhone : si ce n'est pas sur ses propres Apple stores, l'enseigne a recours à un opérateur télécoms, et c'est Méditel dans le cas du Maroc. Néanmoins, de toute la gamme de la pomme, c'est bien la tablette qui trouve le plus de succès chez les Marocains.
L'i-Niche de l'iPad
En effet, plus de 20.000 tablettes iPad sont écoulées annuellement au Maroc, ce qui donne un ratio iPad/Mac particulièrement élevé et qui permet de conquérir de plus en plus de marchés. D'ailleurs, l'introduction en 2010 de cette tablette dans la gamme, a fait revoir à l'enseigne tout son business model qui ne cible plus une niche de graphistes adeptes des Mac seulement, mais un large éventail de clients. «L'iPad a démocratisé l'accès aux technologies d'Apple, mais reste fortement concurrencé par des constructeurs tels que Samsung et ses tablettes Galaxy», nous confie-t-on auprès du distributeur Disway. Néanmoins, malgré un réseau de distribution de plus en plus large, l'informel concerne encore de nombreux marchés et produits Apple surtout pour le segment de l'iPhone. Cependant, cette concurrence demeure insignifiante pour le reste de la gamme, selon MCI. «À partir du moment où le consommateur marocain a la possibilité d'acheter un produit Apple, facturé dans un point de vente agréé par la marque, qui le conseille par rapport à ses besoins propres et lui offre un service après-vente compétent, celui-ci choisit dorénavant la solution de confiance».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.