Plus de 1,3 tonne de cocaïne saisie à Tanger Med    La CGEM décline son software    V.E Maroc publie son évaluation sur les risques de durabilité en 2021    Deux startups marocaines participent pour la première fois    Prémices d'une nouvelle guerre civile au Liban ?    Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3è édition    Le WAC domine et s'incline, le Raja s'impose face aux Libériens de LPRC Oilers    La montagne qui a accouché d'une souris    L'union européenne est-elle soumise à un gouvernement des juges?    Appel à promouvoir la médecine d'urgence au Maroc    Le ministère public présente le guide de la « Kafala » des enfants abandonnés    «Osmoses», nouvelle exposition de Hiba Baddou    «J'utilise le fantastique pour raconter, pour voir la réalité avec un autre angle»    Penser le visage avec Emmanuel Levinas    Arabie Saoudite : Levée des restrictions liées au Covid-19    Le PLF2022 table sur un taux de croissance de 3,2 pc et un déficit budgétaire de 5,9 pc du PIB    Coiffe saoudienne... à l'anglaise    Béni Mellal-Khénifra : Exposition collective... aux couleurs de l'automne    Le PLF-2022 table sur un taux de croissance de 3,2 % et un déficit budgétaire de 5,9 %    Daech et les Talibans : un casse-tête ou une menace ?    L'Opinion : Du sécuritaire à l'humanitaire    Couture : Maison Sara Chraibi divulgue sa collection printemps-été 2022    Faux printemps arabes    Covid-19. Colin Powell, secrétaire d'Etat sous George W. Bush, est décédé    Casablanca : Nabila Rmili annonce une vaste campagne de nettoyage    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 18 octobre 2021 à 16H00    Espagne : les séparatistes basques reconnaissent la «douleur» subie par les victimes de l'ETA    Relations entre la Russie et l'OTAN : Moscou suspend sa mission et celle de l'Alliance    Les villes les mieux équipées en guichets automatiques bancaires    Para-basket : L'OCS accède à la première division du Championnat national    Casablanca : Interpellation d'un individu impliqué dans l'agression d'un mineur à l'aide d'un chien féroce    Feuille de route de l'exécutif : ambitions démesurées, petits moyens ?    Transmission du Covid-19: le Maroc passe au « niveau faible »    Face aux résistances des vieux briscards : Les Pionniers!    Relations Maroc-Mali : Interview exclusive avec Abdoulaye Diop, ministre malien des Affaires étrangères    Pegasus : avant son procès le 25 octobre, Rosa Moussaoui fait une crise de panique    Ligue des champions /2ème tour « aller » : Le Wydad risque de se faire balancer vers la Coupe de la CAF !    Le taux de fécondité chez les femmes marocaines en forte baisse    Dr Saïd Afif: « L'obligation du pass vaccinal permettrait le retour à la vie normale »    «Te Amo» : Nouveau tube de Khaoula Moujahid    Maroc: ce qui va changer dans le secteur de la Santé    Unité flottante de stockage du gaz au Maroc : les dernières infos du ministère    Cameroun : neuf morts dans un accident provoqué par des vents forts    Laâyoune-Sakia El Hamra : Avortement de trois tentatives d'immigration clandestine    France-Algérie : Quand le régime d'Abdelmadjid Tebboune use de la truanderie politique pour faire plier Paris    Classement FIFA. Le Maroc devrait doubler l'Algérie et intégrer le Top 30 mondial pour la première fois    Fin de la «Crise des sous-marins»?    Magazine : Sarim Fassi-Fihri, maux croisés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le gouvernement valide la réorganisation de l'Académie du Royaume
Publié dans Les ECO le 04 - 06 - 2020

Le Conseil de gouvernement a approuvé jeudi le projet de loi no 19-74 relatif à la réorganisation de l'Académie du Royaume du Maroc.
Ledit projet de loi tient compte des observations formulées à ce sujet, a commenté Saad Dine El Otmani à l'issue du Conseil de gouvernement. Le projet s'inscrit dans le cadre de la révision du cadre juridique relatif à l'Académie conformément aux directives royales, a ajouté El Otmani.
صادق مجلس الحكومة اليوم على مشروع قانون رقم 19-74يتعلق بإعادة تنظيم أكاديمية المملكة المغربية مع الأخذ بعين الاعتبار الملاحظات المثارة بشأنه.ويأتي المشروع في سياق مراجعة الإطار القانوني المتعلق بالأكاديمية طبقا للتوجيهات السامية لصاحب الجلالة الملك محمد السادس نصره الله.#المغرب
— رئيس الحكومة -المغرب (@ChefGov_ma) June 4, 2020
La révision du cadre juridique de l'Académie s'articule autour de quatre axes principaux, dont le premier est centré sur les missions de l'Académie. Le projet de loi stipule de nouvelles missions pour cette institution scientifique nationale en mettant l'accent sur sa contribution à la réalisation de la renaissance intellectuelle, scientifique et culturelle du royaume ainsi que son rôle de faire connaitre les différentes facettes de l'identité nationale avec toutes ses composantes et affluents, et de diffuser les valeurs et principes universels ancrés dans le dialogue des cultures et des civilisations.
S'agissant du deuxième axe, lié au système d'adhésion à l'Académie, le nouveau texte a révisé le système d'adhésion avec la rationalisation de la procédure de nomination des membres, en s'inspirant des expériences d'institutions similaires étrangères.
Le troisième axe, portant sur les structures de l'Académie, s'articule autour de la restructuration des organes de l'académie à travers la création d'une structure académique chargée de définir la stratégie de l'académie, l'étude des programmes et les projets et activités scientifiques, d'un conseil de coordination du travail académique, en plus de la création de comités scientifiques spécialisés et le transfert de l'Institut royal pour la recherche sur l'histoire du Maroc à l'Académie du royaume.
Le projet de loi édicte également la formation de deux organes spécialisés dans les domaines de la traduction et des arts qui feront partie intégrante de l'Académie en opérant sous sa supervision: Il s'agit de l'instance académique supérieure de la traduction, qui a pour mission d'encourager les travaux de traduction dans le royaume et à l'étranger et de contribuer à soutenir et élargir leur champ d'application, et de l'Institut Académique des Arts, chargé de développer la créativité artistique et de promouvoir les arts et le patrimoine artistique d'origine marocaine sous toutes ses formes et ses composantes.
Pour ce qui est du quatrième axe, qui s'intéresse au système de gouvernance, il concerne l'adoption d'un certain nombre de règles liées au travail des organes de l'Académie et à la gestion de leurs affaires administratives et financières afin que l'académie soit en mesure de remplir ses nouveaux rôles conformément aux principes d'efficacité et d'efficience.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.