La Brigade légère de sécurité célèbre le 65-ème anniversaire des FAR    Proche-Orient: "Beaucoup trop de civils innocents déjà morts", déplore l'ONU    Masters 1000 de Rome: Nadal bat Zverev et se qualifie en demi-finales    Maroc : Le CESE préconise une nouvelle organisation du souk hebdomadaire    Changement d'heure: voici quand le Maroc va repasser à GMT+1    Un joueur du Real en isolement    Compteur coronavirus: 35 nouveaux cas et 399 guérisons en 24H    Un séparatiste du «Polisario» lance un appel au meurtre visant des policiers marocains    L'Espagne prolonge les restrictions sur les vols en provenance d'Inde    Maroc: Les cafés et restaurants seront-ils autorisés à travailler de nuit ?    Santé connectée: A consommer avec modération !    Transport maritime: programmation d'une liaison spéciale entre Tanger et Algésiras    L'antitrust italien inflige une amende de 102 millions d'euros à Google    Oranje : Anwar El Ghazi présélectionné pour l'Euro 2021    Les Casablancais retrouvent l'historique Parc de la Ligue Arabe (Reportage)    Pays-Bas : Mohamed Ihattaren présélectionné avec les Jong Oranje    Covid-19 : l'OMS appelle à renoncer à vacciner les enfants pour donner les doses aux pays défavorisés    Podcast: Punk, en toute transparence    Réseaux sociaux: 84% des marocains utilisent WhatsApp en 2021    Melilla : Mise en échec d'une tentative d'immigration clandestine    Usurpation de l'identité visuelle du parlement européen : Les eurodéputés s'attaquent aux manoeuvres du Polisario    Les pays en développement face aux défis de la reprise post-Covid    Secousse tellurique de 4,1 degrés dans la province de Driouch    Football : Le Borussia Dortmund vainqueur de la Coupe d'Allemagne    Japon : l'état d'urgence élargi face à la pandémie    Technopark et le Cluster Solaire promeuvent l'entrepreneuriat    Afghanistan : les Etats-Unis se retirent d'une des plus importantes bases    Secousse tellurique de 4,1 degrés dans la province de Driouch    Rabat : Goethe-Institut organise une exposition autour de la migration du 17 mai au 04 juin    Brahim Ghali, accusé de crimes contre l'humanité, appelle ses partisans «à poursuivre leur combat contre le Maroc»    Casablanca : un inspecteur de police contraint d'utiliser son arme pour interpeller un multirécidiviste dangereux    Conflit israélo-palestinien : la session du Conseil de sécurité de l'ONU sera tenue dimanche    Célébration du 65ème anniversaire de la création des Forces Armées Royales (FAR)    Météo/Maroc: temps peu nuageux au Royaume ce vendredi    Coupes de la CAF : Missions périlleuses pour le WAC et le Raja en déplacement    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    "La femme dans le cinéma marocain, devant et derrière la caméra": L'hommage mérité aux comédiennes et cinéastes marocaines    La Londonienne Dua Lipa sacrée " meilleure chanteuse " aux Brit Awards    L'événement culturel «Mois du patrimoine 2021» en mode virtuel à Dakhla    Fermeture des salles de cinéma : Les exploitants lancent un appel au ministre El Ferdaous    Livre. Danse avec les riches    La Russie veut franchir un nouvel cap dans sa reconquête de l'espace    60 ans des relations diplomatiques entre le Maroc et le Chili: Riche programmation culturelle dans les universités chiliennes    En Espagne, appels à empêcher Brahim Ghali de fuir le pays et que des mesures soient prises à cet effet    Migration : La CEA se penche sur la reconnaissance des compétences africaines au Maroc    Agressions israéliennes contre les Palestiniens : La Chine appelle l'Etat hébreu à la retenue    SM le Roi, Amir Al-Mouminine, accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr    M'Barek Bouderka relate l'histoire étonnante d'un jeune résistant (VIDEO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Paradis fiscaux : le Maroc sort de la liste grise de l'UE, ce que l'on sait
Publié dans Les ECO le 23 - 02 - 2021

Suite à l'avis favorable du Conseil des affaires étrangères de l'Union européenne, réuni ce 22 février, le Maroc sort définitivement de la liste grise de l'UE et devient «green listed».
Les nouvelles sont bonnes ! Les efforts déployés par le Maroc en matière de transparence semportent leurs fruits : le royaume ne figurera plus sur la liste grise de l'Union européenne (UE) relative aux juridictions non coopératives à des fins fiscales. Une décision qui fait suite à l'avis favorable du Conseil des affaires étrangères de l'UE réuni lundi 22 février. Cette dernière, qui a connu la participation des 27 ministres européens des Affaires étrangères, a adopté ses conclusions sur les juridictions sus-citées. Il s'agit, en l'occurrence, de l'acte formel de l'Union européenne qui confirme l'avis positif du Groupe Code de conduite du Conseil de l'UE (CCG), qui a retiré le Maroc de l'Annex II, liste des juridictions en attente de l'évaluation, par l'UE, de leurs engagements en matière fiscale (Liste grise de l'UE). Les conclusions précitées constituent donc l'étape finale et définitive de la procédure suivant le feu vert des ambassadeurs des Etats membres de l'UE. Techniquement, cette phase confirme que le Maroc sort définitivement de la liste grise de l'UE, devenant ainsi «green listed». Il est, à ce titre, utile de souligner que neuf pays figurent sur la fameuse liste grise. Il s'agit de l'Australie, de la Barbade, du Botswana, du Swaziland, de la Jamaïque, de la Jordanie, des Maldives, de la Thaïlande et de la Turquie. Outre le Maroc, les pays ayant été retirés de liste grise sont la Namibie et Sainte-Lucie. En tout cas, la sortie du Maroc de la liste grise de l'UE témoigne des réformes entreprises par le pays dans le domaine de la fiscalité. Des engagements nationaux qui s'avèrent être, en fin de compte, en ligne avec les standards de l'UE et aux normes internationales.
En effet, plusieurs dispositions législatives ont été adoptées selon la nature de chaque régime fiscal dans le cadre du processus de réformes entamées depuis la loi de Finances pour l'année 2018. Ce pas témoigne aussi de la coopération positive entre les autorités marocaines et européennes sur ce sujet. «Le Maroc se félicite ainsi d'avoir réussi à convaincre l'OCDE et ses partenaires européens du réalisme de sa vision qui consiste, d'une part, à prouver sa ferme détermination à se conformer aux normes de bonne gouvernance fiscale en prenant les mesures nécessaires de manière transparente et graduelle, et d'autre part à veiller à la sauvegarde de ses intérêts socio-économiques», souligne le ministère des Finances dans un communiqué. Cette évaluation positive était attendue depuis la visite du ministre de tutelle, Mohamed Benchaâboun, à Bruxelles en février 2020, et de sa rencontre avec son homologue européen, le commissaire Paolo Gentiloni, qui dirige la Direction de la Commission européenne sur la taxation (TAXUD), qui se charge de proposer au CCG les considérations et évaluations techniques sur la base desquelles la liste des juridictions non coopératives à des fins fiscales est constituée. Le Maroc note avec satisfaction la décision de sortir définitivement le royaume de la liste grise. Cette décision signifie que les mesures prises ont été favorablement accueillies par ses partenaires, que les efforts consentis et les actions entreprises sont un pas de plus vers la bonne gouvernance fiscale, conformément aux normes internationales. 
Sanae Raqui / Les Inspirations Eco


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.