CESE: lancement de la plateforme numérique participative « Ouchariko »    Maroc: rebond « exceptionnel » de l'économie en 2021    Glencore et Managem signent un partenariat stratégique    CAN: Derraji félicite les Marocains (PHOTO)    CAN: Amrabat s'exprime au sujet du match contre l'Égypte    Les chutes de neige interrompent la circulation entre Agdz et Ouarzazate    La bonne parole littéraire    Big Fail (2) : L'application Wiqaytna subit le même sort que le site CovidMaroc    L'essentiel est de gagner et de passer au prochain tour    Burkina-Faso: Les militaires arrêtent le président    Etchika Choureau, grand amour de Hassan II, n'est plus    Mise en exergue de l'importance du projet de loi relatif aux droits d'auteur et droits voisins    L'angoisse hydrique dans le Souss    BERD : le financement vert domine les investissements réalisés au Maroc en 2021    Alerte au phishing, une campagne use de documents powerpoint malveillants    La Guinée équatoriale et l'Egypte complètent le tableau des quarts de finale    USFP : Abdelkrim Benatiq retire sa candidature au poste de Premier secrétaire    Covid-19 au Maroc: prolongation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 28 février 2022    Alerte météo : fortes pluies attendues jeudi et vendredi dans plusieurs provinces    Vaccin anti-Covid: Une généralisation de la 4è dose pas recommandée en France    Approbation d'une série de projets de développement social et humain pour un million de dollars    L'ONU salue le leadership du Maroc    CAN 2021 / Les Comoriens, les plus valeureux, les plus sympathiques en huitièmes !    Pegasus: Le tribunal de Paris va-t-il ouvrir le dossier ?    Investigation : "Pegasus, les dessous d'une affaire" (Replay)    L'alliance Nissan-Renault-Mitsubishi va dépenser 23 milliards d'euros pour promouvoir les véhicules électriques    « Pas positif »: froideur russe après la réaction américaine à ses exigences    Covid-19: Certains médicaments seraient inefficaces contre Omicron    Températures prévues pour le vendredi 28 janvier 2022    CAN 2021 / Ghana : Milovan Rajevac officiellement limogé    CAN 2021 : Le drame du stade d'Olembé, principal événement des huitièmes    France : La Fondation Tayeb Saddiki représentante du Maroc à Versailles pour les 400 ans de Molière    Les positions constantes du Maroc envers la cause palestinienne réitérées devant l'UA    Justice : L'Amazighe acte son entrée dans le système judiciaire    Il permet au public de découvrir la richesse historique et culturelle de la ville    Mehdi Fath publie «Tu avais raison ...» en juin prochain    Etchika Choureau, grand amour interdit de Hassan II, décède à l'âge de 92 ans    Année judiciaire : 4.611.236 affaires enregistrées au titre de l'année 2021    La Bourse de Paris recule après la Fed    Khouribga : Report au 28 mai prochain de la 22ème édition du Festival International du Cinéma Africain    BCIJ : Deux Daechiens interpellés à Al Haouz    Foot: un entraîneur allemand falsifie son certificat de vaccination    Devises vs Dirham: les cours de change de ce jeudi 27 janvier    OMC : La Chine autorisée à imposer des sanctions tarifaires aux Etats Unis    UA : Le Maroc réitère son attachement à la solidarité africaine pour éradiquer la pandémie de la COVID-19    Chutes de neige et averses au Royaume ce jeudi 27 janvier    L'espoir s'amenuise pour retrouver des migrants ayant chaviré au large de la Floride    Le PAM, membre du gouvernement, plaide pour la réouverture des frontières    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Couvre-feu, Ramadan, vaccination…les explications d'El Otmani
Publié dans Les ECO le 08 - 04 - 2021

La décision du comité de pilotage et du gouvernement de prolonger les mesures de précaution tout au long du mois sacré du Ramadan et d'imposer un couvre-feu nocturne, de 20h00 à 6h00, a été imposée par nécessité, bien que ce soit une décision difficile, car le gouvernement ne veut pas restreindre la circulation des citoyens, surtout que les Marocains ont des rituels particuliers pendant le Ramadan, a affirmé le Chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani.
Intervenant lors du Conseil de gouvernement, tenu jeudi par visioconférence, M. El Otmani a expliqué qu'il était nécessaire de prendre cette décision pour éviter l'augmentation des décès dus au Covid-19 parmi les citoyens, appelant à la confiance envers les experts et les responsables. Il a regretté, en même temps, la circulation de certaines fausses informations qui ont contribué à l'enregistrement d'une sorte de laxisme dans la mise en œuvre des mesures.
L'avenir ne peut être prédit face à la hausse du taux de remplissage des lits de réanimation, a-t-il fait observer, soulignant que compte tenu de la difficulté des mesures prises et de leurs effets sociaux et économiques, le gouvernement a pris plusieurs initiatives, notamment la poursuite du soutien des travailleurs de certaines professions et secteurs.
Il a indiqué que le gouvernement a publié des décrets concernant huit catégories dont les salariés continuent de bénéficier d'un soutien selon les conditions prévues, ajoutant que le gouvernement continuera à travailler dans ce sens en coordination avec les secteurs concernés, qui étudient avec le Comité de vigilance économique la situation et prennent les décisions nécessaires, parallèlement à l'écoute et à l'interaction avec les plaintes des professionnels.
Par ailleurs, le Chef de gouvernement a soutenu que « les décisions de notre pays ne sont reproduites d'aucun autre pays, car nous avons des experts, des fonctionnaires et des départements qui, grâce à leurs expériences et expertises, élaborent des décisions nationales purement marocaines », soulignant la nécessité d'être fier des experts marocains que ce soit dans le domaine sanitaire ou épidémiologique, au niveau des autorités sécuritaires et des administrations territoriales, ou dans le domaine de l'encadrement religieux, sous le leadership d'Amir Al Mouminine, que Dieu Le préserve.
Avec l'approche du mois béni du Ramadan, un travail assidu a été mené pendant plusieurs semaines pour étudier la situation avec les parties concernées et le comité scientifique, a-t-il enchainé, notant dans cette optique que les experts et spécialistes restent la référence en matière de médecine, de santé et d'épidémiologie
Abordant la campagne nationale de vaccination contre le coronavirus, qui a été lancée par Sa Majesté le Roi il y a deux mois et demi malgré la vive concurrence entre les pays du monde, le responsable a fait remarquer que le Royaume a réussi à fournir un niveau de vaccination raisonnable et a été parmi les premiers pays à avoir lancé le processus de vaccination, estimant qu'il s'agit d'une réussite dont les Marocains peuvent être fiers, le nombre de personnes vaccinées avec les deux doses ayant dépassé les 4 millions.
Le chef du gouvernement a précisé que le Maroc a enregistré près de 9000 décès depuis le début de la pandémie, relevant que le nombre de décès aurait atteint, selon les experts, des dizaines de milliers sans les mesures prises en temps voulu et de manière préventive.
Le Maroc, a-t-il dit, fait partie des pays qui ont réalisé des succès dans la lutte contre la pandémie, des succès dont les Marocains peuvent être fiers.
D'autre part, M. El Otmani a évoqué le soutien consacré à la promotion de l'économie nationale grâce aux décisions audacieuses ordonnées par Sa Majesté le Roi, notant dans ce cadre que le gouvernement a élaboré et mis en œuvre ces décisions pour soutenir les entreprises, en particulier les PME, ainsi que les professionnels, artisans et coopératives.
La résistance collective que le pays a vécue pendant plus d'un an face à la pandémie de Covid-19, sous le leadership éclairé de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu Le protège, a « permis à notre pays d'éviter le pire pendant cette période et d'accomplir de nombreux succès dans la lutte contre cette pandémie, des succès reconnus aux niveaux national, régional et international », a déclaré le Chef du gouvernement.
Il a également abordé les mesures de précaution prises par le Maroc grâce aux directives royales, qui ont contribué à réduire les répercussions sociales et économiques de la pandémie, ajoutant que le Royaume a été le premier à soutenir un certain nombre de groupes vulnérables, en particulier les personnes touchées par le confinement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.