À Alger, un policier harcelé par sa hiérarchie tente de se suicider    Futsal/Amical : choc de titans entre le Maroc et le Brésil    Signature d'un accord de transport aérien entre le Maroc et l'Arabie saoudite    La Charte de l'investissement adoptée en commission à la Chambre des représentants    L'OCDE dresse un tableau sombre de l'économie    Sahara : l'Algérie invitée à assumer ses positions    Mondial. Paris Saint-Germain est qatari, Paris boycotte le Qatar    Nabila Rmili dit stop aux charrettes à Casablanca, la Toile divisée (PHOTOS)    Classement FIFA. Le Maroc monte d'un grade    Championnat arabe de cyclisme sur piste (1ère journée) : Le Maroc remporte trois médailles, dont deux en or    La FRMG énumère les mérites du sacre    Pénurie d'enseignants : L'Unesco tire la sonnette d'alarme    Saisie de haschich, cocaïne, comprimés psychotropes et de colle à dissolution à Marrakech    Marrakech : Une soirée arrosée qui tourne mal    Le chanteur « Sy Mehdi » répond à ses détracteurs (VIDEO)    Mondial de football pour amputés: le Maroc écrase l'Argentine et file en quarts (VIDEO)    Ligue des champions: PSG, Manchester, Real...tous les résultats de la 3e journée (VIDEO)    Transformation et fabrication du cannabis au Maroc : les premières autorisations délivrées    Le capitaine Ibrahim Traoré officiellement nouveau président du Burkina Faso    Coup d'envoi de la 4ème édition de la Conférence Internationale sur la Mobilité Durable et la conférence annuelle de l'IRF    Symposium de l'eau à Casablanca: Focus sur l'efficacité et la sécurité hydriques au Maroc (VIDEO)    Annie Ernaux remporte le prix Nobel de littérature 2022    Quand la numismatique nous raconte l'Histoire !    Mondial féminin U17 : Le Maroc s'incline face à son homologue chilienne en match amical    Yom Kippour : Cérémonie religieuse en mémoire à Feu SM le Roi Mohammed V et Feu SM le Roi Hassan II    Censure de Ferhat Mehenni sur CNews : l'ambassade de France au Maroc «se fout de la gueule de qui au juste ?»    L'OPEP+ réduit considérablement la production de pétrole    Décès de 66 d'enfants en Gambie: l'OMS ouvre une enquête concernant 4 sirops contre la toux    Fès : Enquête judiciaire contre un policier accusé d'attentat à la pudeur sur une mineure    Sécurité : Une délégation de l'OTAN s'est rendue au Maroc    L'Algérie procède à l'usage abusif des lois antiterroristes pour réprimer la société civile (ONG)    Mondial Amputées : Maroc – Turquie en 1/4. Pour suivre le match    Exposition « Regard à travers l'art» : Une invitation à l'observation et à la révélation    Une 3ème édition à l'espace Toro et pour tous les goûts    250 cavaliers au 16ème Festival de tbourida à Inezgane    Khaled Nezzar. Le grand comploteur contre le Maroc serait agonisant    Cacao. La Côte d'Ivoire maintient son leadership    Evénements du « Boulevard »: ce qu'a dit la maire de Casablanca    Ghana. Une nouvelle stratégie pour le tourisme    Forum mondial de l'Alliance des civilisations à Fès. Moratinos exprime ses remerciements au Roi Mohammed VI    Rabat, Casablanca, Marrakech, Tanger...des températures assez douces ce jeudi    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce jeudi 6 octobre 2022    Santé : 1,7 MMDH pour la mise à niveau et l'équipement de CHU    Maroc : les administrateurs de la BAD saluent les progrès du pays en matière de développement    La revue de presse du jeudi 6 octobre    Mathafi : lancement du programme d'initiation à l'art    Le Maroc et la France appelés à préserver leur relation et à la projeter face aux nouveaux défis    Casablanca : «WeCasablancaFestival» revient pour une 3e édition du 6 au 8 octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Covid-19: la vaccination des enfants jouera un rôle d'accélérateur pour le retour à une vie presque normale (chercheur)
Publié dans Les ECO le 30 - 08 - 2021

La vaccination des enfants jouera un rôle d'accélérateur pour le retour à une vie presque normale, en attendant la fin de la pandémie à l'échelle planétaire, a affirmé le médecin et chercheur en politiques et systèmes de santé, Tayeb Hamdi.
« Pour casser les chaînes de transmission du virus et réduire le risque de l'émergence de nouvelles mutations et nouveaux variants, les mesures barrières, la vaccination des adultes, mais aussi celle des enfants sont primordiales, pour réduire au maximum les réservoirs du virus qui maintiennent la propagation et la multiplication du SARS COV 2 », a souligné le chercheur dans un article intitulé: « Des enfants vaccinés, des enfants protégés ».
Et de relever que « nous avons toujours vacciné nos enfants pour les protéger au maximum. Aujourd'hui c'est pareil, avec en plus : protéger leur scolarité, leur socialisation et leur état de santé, protéger leurs familles et permettre un retour à la vie normale, seule garante de leur épanouissement, de leur développement sain et naturel ».
A cause des décès liés à la pandémie, plus de 2 millions d'enfants dans le monde ont perdu un père, une mère, ou un grand parent vivant dans leur foyer et s'occupant d'eux, a ajouté Dr Hamdi, soulignant que « jusqu'à présent, chaque 12 secondes un enfant devient orphelin à cause de la Covid-19 ».
Pour lui, « protéger les adultes c'est aussi protéger les enfants, protéger les enfants c'est aussi protéger les adultes qui continueront de veiller et de protéger les enfants ».
Et de rappeler que les Marocains font confiance aux vaccins, et vaccinent leurs enfants spontanément, notant que le Royaume figure parmi les pays à très haute couverture vaccinale.
Evoquant les raisons derrière la nécessaire vaccination des enfants, le chercheur souligne que des études et des résultats des essais cliniques sur les enfants ont confirmé l'innocuité, la sécurité et l'efficacité des vaccins anti Covid-19 pour la tranche d'âge 12-17 ans.
Et de souligner qu' »avec la souche classique du Covid-19, les enfants étaient peu propagateurs du virus, se contaminent peu, généralement asymptomatiques, rarement font une forme grave et plus rare encore la pandémie faisait des décès parmi les enfants. Mais avec le variant Delta, même si en pourcentage la contamination des enfants reste faible, le nombre d'enfants contaminés, d'enfants symptomatiques, d'enfants hospitalisés, d'enfants décédés, a considérablement augmenté ces dernières semaines dans le monde ».
De même, un enfant qui a le Covid-19 asymptomatique est peu propagateur du virus, alors qu'un enfant symptomatique est propagateur du virus parmi d'autres enfants et parmi les adultes, a-t-il expliqué.
Même si les enfants ne font pas souvent de formes graves du Covid, ils font d'autres formes comme le PIMS (Syndrome Inflammatoire Multi systémique Pédiatrique) ou aux USA (Multisystem Inflammatory Syndrome in Children MIS-C), qui est un état qui survient 2 ou 4 semaines après une forme symptomatique ou même asymptomatique de l'infection, avec une fièvre, un état général altéré, des signes digestifs et autres symptômes, et dont la prise en charge doit être urgente et efficace, a-t-il poursuivi.
Il a en outre affirmé que l'enseignement à distance a démontré ses limites et son impact négatif sur l'état de santé psychique des enfants et leur socialisation, faisant observer qu'assurer un enseignement présentiel nécessite la protection de ces mêmes enfants par la vaccination, et celle des enseignants, pour éviter que l'école ne ferme souvent, ou ne devienne un foyer de propagation de l'épidémie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.