DGSN: un retraité soupçonné d'avoir violé deux mineurs à Larache    Coup de filet de la brigade mobile des douanes d'Agadir    Azilal : le parc jurassique ouvrira ses portes fin mars    Le Maroc prêt à apporter au Qatar tous les moyens humains et logistiques pour réussir le Mondial-2022 de football    Coronavirus : le port de Dakhla prend des mesures de restriction urgentes    Le mouvement de contestation populaire né il y a un an en Algérie cherche son second souffle    La municipalité d'Agadir veut attribuer le nom de feu le dirigeant pjdiste Abdellah Baha à une rue de la ville    Plus de 7.800 autorisations sanitaires délivrées par l'ONSSA cette année    L'Allemagne renforce les mesures de sécurité après l'attentat raciste de Hanau    Conjoncture, la DEPF prudemment optimiste    Serge Berdugo : «Nous sommes dans une phase de préservation et d'entretien du patrimoine juif marocain»    L'UE exprime son attachement à la solution à deux Etats pour la Palestine et Israël    Le Maroc, terre d'un patrimoine ancestral : Les trésors juifs de Casablanca    Le HCP note une baisse de 0,1% de l'indice des prix à la consommation    Bulletin météorologique spécial : de fortes rafales de vent, attendues ce week-end    Ce que pense Nouamane Lahlou de Dounia Batma et Saad Lamjarred (VIDEO)    Modèle de développement : La DG du FMI livre sa recette    La déconstruction d'un mythe    L'Atalanta Bergame séduit l'Europe    Officiel: Badr Hari de retour sur le ring (VIDEO)    ONU : Omar Hilale briefe le Conseil de sécurité sur sa visite en RCA    Le coronavirus pourrait coûter jusqu'à 30 milliards de dollars au secteur aérien    Trump remplace le patron du renseignement après un briefing lié à la Russie    U.E: Les «villes libres» réclament des subventions…    Commission spéciale du modèle de développement : Chakib Benmoussa à l'écoute à Paris des Marocains du Monde    Basket : le Maroc remporte un match amical face à l'Algérie    Transferts: Après Ziyech, Idrissi annoncé en Premier League?    Lancement à Hay Hassani d'une plateforme d'intégration économique dédiée aux jeunes    Wana retire sa plainte contre Maroc Telecom    Hicham Alaoui, paradoxes et prétéritions    Pourquoi Marrakech perd ses événements    Contemporary African Art Fair: à Marrakech, la culture reste «Capitale»    Entretiens maroco-mauritaniens sur les moyens de renforcer la coopération bilatérale    La Commission européenne salue les efforts du Royaume en matière de réformes fiscales    Appel à la consécration d'une justice citoyenne    L'ambassadrice des Pays-Bas se félicite de l'intégration des MRE dans la société néérlandaise    Lancement de la deuxième édition du programme "Spin-off by PIS" dédié à l'entrepreneuriat des jeunes    Le cancer n'est pas une fatalité    Divers    L'OMDH-Casablanca sensibilise des élèves contre les dangers d'Internet    Le Maroc constitue la première destination des exportations valenciennes en Afrique    Divers Economie    La Commission de la programmation n'en fait qu'à sa tête    Divers sportifs    Achraf Hakimi et son retour au Real Madrid    L'industrie du cinéma a été plus inclusive en 2019 que lors de la décennie précédente    Le CCM dévoile les jurys du 21ème Festival national du film de Tanger    L'espoir du rap Pop Smoke abattu chez lui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le pain, une pub bénie !
Publié dans Les ECO le 09 - 05 - 2010

Comment entrer au cœur des foyers, en alliant discrétion, efficacité et éco-responsabilité, le tout à moindre coût ? C'est l'idée de la nouvelle agence spécialisée en marketing alternatif Linkoln & Mars. Installée à Casablanca depuis fin 2009, l'entreprise vient de lancer un concept qu'elle qualifie de «novateur». Et pour cause. Bien que l'on connaisse déjà, depuis des années, la publicité par l'objet et que certains aient tenté la réclame sur les tickets de caisse ou même sur les boîtes de pizza à emporter, les annonceurs marocains n'ont encore jamais tenté de communiquer via les sachets de produits alimentaires, en l'occurrence les sacs à pain. C'est en effet sur ce genre de sacs en papier que les consommateurs marocains choisiront où placer leurs économies en matière d'immobilier, trouveront les dernières offres de leurs concessionnaires, ou apprendront qu'un nouveau centre de beauté vient d'ouvrir ses portes. De Tanger à Agadir, en passant par Rabat, Casablanca ou Marrakech, Linkoln & Mars est fière d'avoir «consolidé un prestigieux réseau de partenaires boulangers qui distribueront les sacs à pain publicitaires».
Premier arrivé, premier à servir
En effet, première agence sur la place à proposer ce type de communication, Linkoln & Mars a déposé son concept auprès de l'Ompic et déjà lancé le brevetage de son mode de fabrication. Objectif, «réduire au maximum la concurrence, et pouvoir, à terme, commercialiser des licences du concept de sac à pain», confie Youssef Bouyamourn, directeur de clientèle.
Lancé il y a à peine trois semaines, l'entreprise joue la carte du «produit clé en main» pour séduire les annonceurs. Au menu: fabrication de sac à pain grand format avec une surface d'affichage équivalente à deux couvertures de magazines, conception publicitaire, impression, distribution dans les boulangeries, reporting de la campagne. L'argument «écolo» est également de mise. Ainsi, si l'agence se veut «responsable, environnementale et écologique avec comme référence sa charte de développement», elle engage à travers son produit l'éco-responsabilité de ses clients. Les sacs à pain publicitaires sont entièrement biodégradables et imprimés à l'encre alimentaire. Le concept, qui a déjà fait ses preuves à l'étranger, débarque ainsi au Royaume en pleine «green campagne nationale» (Charte de l'environnement, célébration du 40e anniversaire de la journée de la terre, Plan Maroc Vert...), de quoi vivement intéresser les annonceurs marocains. Encore trop jeune pour prétendre à un portefeuille client important, l'agence reste positive quant aux futurs contrats. «Nous sommes en discussion avec plusieurs sociétés et les annonceurs sont vraiment intéressés par le concept», argue Bouyamourn. Premier de la liste, Houssam Corporation, promoteur immobilier d'appartements de haut standing, qui déclare avoir «tout de suite été séduit par ce nouveau canal de communication». Et le directeur marketing de Houssam Corporation d'ajouter que grâce au sac à pain publicitaire, le groupe touche «trois personnes dans les endroits géographiques précis et ciblés, pour le prix d'un flyer et pour une mémorisation supérieure du contenu tout en étant écologique».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.