Comment les ménages de l'informel peuvent bénéficier de l'aide du gouvernement    Covid-19 au Maroc: le bilan grimpe à 345 cas, 23 décès    Global Engines fait don de 25 ambulances Hyundai    La médecine militaire à la rescousse    La valeur ajoutée de la médecine militaire    Le Conseil de gouvernement adopte des projets de décret suspendant la perception du droit d'importation sur le blé dur et certaines légumineuses    L'Union européenne appuie les efforts du Maroc pour faire face à la pandémie du Covid-19 avec un budget immédiat de 150M €    La DGI présente les mesures de report des échéances fiscales    2 MMDH pour le renforcement du dispositif médical    Une palette de mesures pour alléger l'impact du déficit pluviométrique    Intelaka : BCP a déjà financé 373 dossiers pour 65 MDH    Décès de Hassan Ghazoui: Les condoléances du SG du PPS    Ahmed El Khichen, auteur autodidacte, transforme son salon de coiffure en librairie    La vie de Fatima Mernissi au grand écran prochainement    Coronavirus : Fine Hygienic Holding et Dislog Group offrent des produits d'hygiène    Bonne nouvelle pour les Marocains établis en France (PHOTO)    Samira Said lance «Waqiâ Majnoun»    Un autre monde à imaginer et à construire    Décès de Hidalgo, l'homme qui ravivé le football français    Etat d'urgence sanitaire: Maroc Telecom pleinement mobilisé    Pourquoi avons-nous besoin de la pensée rationnelle contre les manipulations fantaisistes?    Abdelhak Nouri: on en sait plus sur son état de santé    Botswana: un Marocain de 23 ans attaqué par un éléphant    Coronavirus : Tour d'horizon des mesures prises dans le monde    Le premier ministre britannique testé positif au Covid-19    Le Coronavirus contraint Poutine à reporter sa réforme constitutionnelle…    Services marchands non financiers et commerce de gros : Les chefs d'entreprises moins confiants    Abdelhak Nouri se réveille après 2 ans et 9 mois passés dans le coma    A Berrechid : 88 flacons de faux désinfectants saisis    Coronavirus au Maroc: “Damane Oxygene” pour appuyer les entreprises impactées    Le Roi félicite le Président du Bangladesh à l'occasion de la fête de l'indépendance de son pays    Enseignement: vers une année blanche au Maroc ?    Coronavirus - USA: Ce que prévoit le vaste plan de relance    Faute de recettes, les clubs de foot menacés de faillite    Le Covid-19 compromet les chances de la tenue de la CAN 2021 et des compétitions interclubs    Les coureurs cyclistes marocains adoptent le "Home-trainer"    La divulgation de l'identité d'un malade fait des vagues    Réunion virtuelle du G7    Coronavirus : Sueurs froides dans un 7ème art, contraint de s'adapter    Journée mondiale du théâtre, une occasion de promouvoir le "père des arts" à travers le monde    Le très beau geste de Jenifer envers le personnel soignant    Notes virales… en attendant qu'elles deviennent vitales    Mali : le chef de l'opposition, Soumaïla Cissé a bel et bien été enlevé    Nouvelle-Zélande : le tueur des mosquées plaide coupable    Marrakech : La Fondation Jardin Majorelle adhère aux efforts visant la lutte contre le Coronavirus    Le coronavirus arrive au Mali, Boubacar Keïta annonce l'état d'urgence sanitaire    La croissance annuelle des coûts de la main d'œuvre ressort à 2,4% dans la zone euro    Driss Lachguar salue la vision proactive de S.M le Roi, la responsabilité des citoyens et la mobilisation des institutions    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le pain, une pub bénie !
Publié dans Les ECO le 09 - 05 - 2010

Comment entrer au cœur des foyers, en alliant discrétion, efficacité et éco-responsabilité, le tout à moindre coût ? C'est l'idée de la nouvelle agence spécialisée en marketing alternatif Linkoln & Mars. Installée à Casablanca depuis fin 2009, l'entreprise vient de lancer un concept qu'elle qualifie de «novateur». Et pour cause. Bien que l'on connaisse déjà, depuis des années, la publicité par l'objet et que certains aient tenté la réclame sur les tickets de caisse ou même sur les boîtes de pizza à emporter, les annonceurs marocains n'ont encore jamais tenté de communiquer via les sachets de produits alimentaires, en l'occurrence les sacs à pain. C'est en effet sur ce genre de sacs en papier que les consommateurs marocains choisiront où placer leurs économies en matière d'immobilier, trouveront les dernières offres de leurs concessionnaires, ou apprendront qu'un nouveau centre de beauté vient d'ouvrir ses portes. De Tanger à Agadir, en passant par Rabat, Casablanca ou Marrakech, Linkoln & Mars est fière d'avoir «consolidé un prestigieux réseau de partenaires boulangers qui distribueront les sacs à pain publicitaires».
Premier arrivé, premier à servir
En effet, première agence sur la place à proposer ce type de communication, Linkoln & Mars a déposé son concept auprès de l'Ompic et déjà lancé le brevetage de son mode de fabrication. Objectif, «réduire au maximum la concurrence, et pouvoir, à terme, commercialiser des licences du concept de sac à pain», confie Youssef Bouyamourn, directeur de clientèle.
Lancé il y a à peine trois semaines, l'entreprise joue la carte du «produit clé en main» pour séduire les annonceurs. Au menu: fabrication de sac à pain grand format avec une surface d'affichage équivalente à deux couvertures de magazines, conception publicitaire, impression, distribution dans les boulangeries, reporting de la campagne. L'argument «écolo» est également de mise. Ainsi, si l'agence se veut «responsable, environnementale et écologique avec comme référence sa charte de développement», elle engage à travers son produit l'éco-responsabilité de ses clients. Les sacs à pain publicitaires sont entièrement biodégradables et imprimés à l'encre alimentaire. Le concept, qui a déjà fait ses preuves à l'étranger, débarque ainsi au Royaume en pleine «green campagne nationale» (Charte de l'environnement, célébration du 40e anniversaire de la journée de la terre, Plan Maroc Vert...), de quoi vivement intéresser les annonceurs marocains. Encore trop jeune pour prétendre à un portefeuille client important, l'agence reste positive quant aux futurs contrats. «Nous sommes en discussion avec plusieurs sociétés et les annonceurs sont vraiment intéressés par le concept», argue Bouyamourn. Premier de la liste, Houssam Corporation, promoteur immobilier d'appartements de haut standing, qui déclare avoir «tout de suite été séduit par ce nouveau canal de communication». Et le directeur marketing de Houssam Corporation d'ajouter que grâce au sac à pain publicitaire, le groupe touche «trois personnes dans les endroits géographiques précis et ciblés, pour le prix d'un flyer et pour une mémorisation supérieure du contenu tout en étant écologique».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.