Hausse de l'IPC dans les principales villes de la région    Ramadan: le tramway de Casablanca change ses horaires    Le roi Mohammed VI a reçu un message du roi Salmane    La haute précision marocaine mondialement reconnue    Front commun de Moscou et Téhéran face aux Occidentaux    David Govrin, représentant d'Israël au Maroc, nous ouvre son coeur (TEASER)    Jamel Sellami Out, Lassaad Chabbi In !    Le Japonais Hideki Matsuyama remporte le Masters d'Augusta    Maroc/Covid-19: le bilan de ce mardi 13 avril    Le mariage des mineures, un phénomène d'une grande actualité au sein de la société    Ventre vide, tables garnies    Covid-19 au Maroc : 684 nouvelles contaminations, 6 décès    Meryem Aassid : «notre vision est d'explorer la chanson amazighe dans toute sa splendeur !»    Musée «Leila Mezian Benjelloun» prêt dans deux ans    Quand l'art fédère le Grand Maghreb    Coronavirus : l'utilisation du vaccin de Johnson & Johnson suspendue par les autorités américaines    Mariage des mineures : une plaie gangrenée    Ramadan: voici les nouveaux horaires des cours diffusés à la télévision    La France regrette les menaces d'Alger envers son ambassadeur    Interview avec l'Ambassadeur du Sénégal au Maroc : les dessous de l'initiative sénégalaise à Dakhla    La loi 46.19, une occasion pour lutter efficacement contre la corruption    Démantèlement d'un réseau d'immigration clandestine opérant dans le nord du Maroc    Nasser Bourita s'entretient avec son homologue omanais    Barça: le clan Messi dément une rumeur au sujet de Neymar    PSG-Bayern: à quelle heure et sur quelles chaînes? (Ligue des champions)    M. Benabdelkader : Bientôt un nouveau projet de loi régissant la fonction d'Adoul    Transport: la nouvelle flotte de bus fait le bonheur des Casablancais    Gaz Butane : Hausse de 9% de la moyenne de subvention unitaire par bouteille (12kg) à fin avril    SM le Roi lance l'opération de soutien alimentaire «Ramadan 1442»    Les rebelles Houthis du Yémen affirment avoir lancé 17 drones et missiles sur l'Arabie saoudite    Le joli 4 sur 4 du Raja en Coupe de la Confédération    Décès sur le terrain de Reda Saki, joueur de l'Etoile    Raja / Lassaâd Chebbi : Une association de raison qui profite aux deux parties    Diversité des genres : le groupe OCP s'associe à IFC    Naima Lamcharki, meilleure actrice au Festival international du film arabe de Malmö    Le mois sacré de Ramadan débutera mercredi au Maroc    Sociétés cotées : Baisse de 34,4 % de la masse bénéficiaire    Financement anti-Covid : le plaidoyer de Benchâaboun    Formation : la Fondation Phosboucraâ opte pour le distanciel    Conseil de gouvernement : Le menu de la réunion de jeudi prochain    Journée internationale de la femme : ASEGUIM-Settat honore Mme Cissé Nantènin Kanté    Real Madrid: Florentino Pérez réélu président    Ramadan: Joe Biden adresse ses vœux aux musulmans    France: Indignation suite aux tags antimusulmans à Rennes    Hicham Idelcaid chante «Mali Mali»    Chtouka Ait Baha : Tout sur l'inscription les greniers collectifs au patrimoine mondial de l'UNESCO (Vidéo)    Un hommage au grand artiste Mohamed Melehi aura lieu en mai prochain à Marrakech    La Fondation TGCC lance la première édition du Prix Mustaqbal    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Omar Hilale a envoyé une lettre à Antonio Guterres
Publié dans Le Site Info le 04 - 03 - 2019

L'Ambassadeur Représentant permanent du Royaume du Maroc auprès des Nations-Unies, Omar Hilale, a informé le Secrétaire général de l'ONU et les membres du Conseil de sécurité de l'adoption ce lundi par le Conseil des ministres de l'Union européenne (UE) de la décision relative à la conclusion de l'Accord de Partenariat dans le domaine de la pêche durable avec le Maroc, de son Protocole de mise en œuvre, ainsi que de l'échange de lettres l'accompagnant, en soulignant que cet accord couvre la région du Sahara marocain.
“Cette décision marque la dernière étape de validation et de ratification, du côté européen, suite à l'adoption par le Parlement européen, le 12 février, en session plénière à Strasbourg, avec l'écrasante majorité de 415 voix pour, 189 contre et 49 abstentions, de l'Accord de Partenariat dans le secteur de la pêche et son Protocole, conclus entre le Royaume du Maroc et l'Union Européenne”, a souligné Hilale.
Hilale a précisé, dans des lettres à Antonio Guterres et aux quinze membres du Conseil de sécurité, qu'”en portant ces informations à votre aimable attention, je voudrais vous réitérer que l'adoption de cet Accord relève exclusivement des relations bilatérales entre le Maroc et l'UE. Cet Accord ne concerne nullement le processus politique sur la question du Sahara, mené sous l'égide exclusive de l'ONU et la facilitation de l'Envoyé Personnel du secrétaire général”.
La décision du Conseil des ministres de l'UE et le vote du Parlement européen interviennent comme suite logique des développements positifs récents dans le partenariat stratégique bilatéral entre le Maroc et l'EU, notamment l'adoption de l'Accord agricole, lit-on dans ces documents.
Hilale a ainsi souligné que l'Accord de pêche et son Protocole couvrent la région du Sahara marocain et stipulent de manière explicite que la zone de pêche s'étend du parallèle 35 au Nord, au parallèle 20 au Sud, soit de Cap Spartel à Cap Blanc, au sud de la ville de Dakhla.
Et d'expliquer que plusieurs étapes ont précédé ces adoptions, à savoir la décision du Conseil européen, le 19 février 2018, autorisant la Commission européenne à renégocier l'Accord de pêche; le début des négociations entre le Maroc et l'UE pour le renouvellement de l'Accord de pêche, le 19 avril 2018; l'aboutissement de 6 rounds de négociations par la cérémonie de paraphe, à Rabat, le 24 juillet 2018, du nouvel Accord de pêche entre le Maroc et l'Union européenne.
Il s'agit aussi de l'adoption de l'Accord, par le Collège des Commissaires, le 8 octobre 2018, et la signature, le 14 janvier 2019, de l'Accord de pêche Maroc-UE incluant le Sahara marocain.
Hilale a également relevé, dans ces lettres, que de larges consultations au sujet de cet accord ont été menées au niveau du Parlement, des Conseils régionaux et des Chambres de la pêche maritime, en parallèle de celles organisées par l'UE avec les élus du Sahara marocain, les acteurs économiques et les ONG dans la région.
Cette adoption confirme que le Royaume du Maroc est le seul habilité juridiquement, dans le cadre de l'exercice de sa souveraineté, à négocier et signer des Accords incluant le Sahara marocain, a-t-il encore affirmé.
A cet égard, il a rappelé que le Tribunal de l'UE avait jugé, le 8 février 2019, irrecevable le recours du “polisario”, introduit le 14 juin 2018, pour l'annulation de l'Accord de pêche. La Cour Européenne de justice n'a reconnu au “polisario” aucun droit de représentativité des populations du Sahara et ne lui a donné aucun rôle dans le processus de conclusion des Accords entre le Maroc et l'UE, a-t-il précisé.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.