Elections 2021: la participation électorale cheval de bataille pour les partis    Lancement des préparatifs de la session extraordinaire    Algérie: Affrontements entre la police et des manifestants    L'Iran accusé d'avoir attaqué un navire israélien en mer d'Oman    Le Maroc contribue à l'effort mondial    Chelsea: Ziyech sera-t-il titulaire contre Liverpool ?    CAN U17 / Arbitrage : Quatre arbitres marocains, deux femmes et deux hommes    Jack Lang s'exprime sur l'enseignement de l'arabe en France (Entretien)    Les Morisques et la langue aljamia    Conseil de gouvernement : la légalisation du cannabis médical encore au menu    Un danger permanent à Casablanca    Salafin : recul de 13% du PNB en 2020    « Booker » 2021 : Youssef Fadel et Abdelmajid Sebbata sur la longue liste    Sofia Alaoui : symbole d'une irrésistible ascension du cinéma marocain    Ennahda, ou la tentation anti-marocaine    10.000 hectares d'arganier à planter à l'horizon 2022    L'agriculture marocaine se remet du choc de la sécheresse    Salah, Mané, Ziyech et Hakimi stars des réseaux sociaux    Villareal ne lâche pas Amine Harit    Master 1000 de Miami: Roger Federer déclare forfait    De fortes averses orageuses attendues mardi et mercredi    Tamallalt : Un aide-chauffeur d'autocar détourne une voyageuse mineure et la viole    Berrechid : Arrestation du meurtrier d'une collégienne de 14 ans    Des bus "made in Morocco" bientôt déployés en Afrique    La CGEM veut promouvoir la R&D, l'entrepreneuriat et la formation    Driouech et El Homrani, Catalans et Marocains    Sociétés cotées : les secteurs de l'automobile et des télécoms enregistrent une appréciation relative de leurs revenus    La star Youssef Chaabane s'en va    Hatim Ammor offre sa notoriété à Oppo    Région de Casablanca: 270 MDH pour améliorer les infrastructures    Relations franco-algériennes : Tebboune accuse de puissants lobbys de perturber les relations entre les deux pays    Visa For Music 2021 : L'appel à candidatures est lancé !    El Kelâa des Sraghna : la foudre fait deux morts et six blessés    Prolongement du couvre-feu: les propriétaires des cafés en colère    Maroc: les mesures restrictives seront-elles renforcées pendant Ramadan ?    Une ONG alerte sur l'ampleur de la répression en Algérie    L'Irak reçoit ses premières doses de vaccin anti-Covid    Elections : ça chauffe au parlement    Edito : Régions centralisées    Le CDH interpellé sur les violations des droits de l'Homme à Tindouf    Affaire des écoutes : Nicolas Sarkozy condamné à trois de prison dont un an ferme    Intempéries à Tétouan : la ville sous l'eau [Vidéo]    Le premier ambassadeur émirati en Israël est entré en fonction    Demi-finale de la CAN U20 / Ghana-Gambie (1-0) : Un autre regret pour nos Juniors !    Demi-finale de la CAN U20 / Tunisie-Ouganda (1-4) : Les Tunisiens n'étaient pas si forts que ça !    Une toile de Winston Churchill représentant la mosquée Koutoubia présentée aux enchères à Londres    Le Maroc annonce sa contribution financière au Plan d'intervention humanitaire au Yémen    Troisième grand parti politique aux Etats-Unis? Trump met les choses au clair    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Voici pourquoi Akhannouch est à Kénitra
Publié dans Le Site Info le 27 - 03 - 2019

Aziz Akhannouch, ministre de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, accompagné du ministre de l'Energie, des mines et du développement durable et président de la Commune urbaine de Kénitra, Aziz Rabbah, du Gouverneur de Kénitra Fouad M'Hamdi, du Président du Groupe Crédit Agricole du Maroc Tarik Sijilmassi, ainsi que d'une importante délégation de responsables du ministère, a présidé le mercredi 27 mars 2019 à Kénitra l'ouverture de la 3ème édition du festival national des fruits rouges.
Ce festival qui se tiendra jusqu'au au 31 mars sous le thème “Filière des Fruits Rouges, levier de promotion de l'emploi et du développement rural” est organisé sous l'Egide du Ministère de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, par l'Office Régional de Mise en Valeur Agricole du Gharb, la Fédération Interprofessionnelle Marocaine des Fruits Rouges ‘'InterproBerries-Maroc'' et la Province de Kénitra.
L'organisation de ce Festival s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des objectifs du Plan Maroc Vert en matière de développement des filières agricoles à haute valeur ajoutée, en l'occurrence la filière des fruits rouges. Ce rendez-vous annuel est organisé en alternance entre Larache et Kénitra.
Il vise entre autres la création d'un espace de promotion et d'investissements pour la filière, le développement de la communication et des partenariats entre les différents producteurs, fournisseurs, exportateurs marocains et étrangers; ainsi que la découverte des nouvelles techniques mises au point pour l'amélioration de la productivité et de la qualité des fruits rouges.
La filière des fruits rouges constitue un fleuron de la zone Nord du Maroc dont les périmètres du Loukkos et du Gharb concentrent 88% de la production nationale.
Kenitra fait partie du plus grand bassin de production des fruits rouges qui occupent dans la région de Rabat-Salé-Kenitra une superficie de 4.329 ha dont 2.633 ha de fraisier, 1036 ha de myrtille, 620 ha de framboisier et 40 ha de baies de goji. La production totale des fruits rouges dans cette province est de 127 350 tonnes annuellement (65 % de la production nationale).
La superficie totale des fruits rouges au niveau national a connu un accroissement remarquable en passant d'environ 3 035 ha en 2009-2010 à 8 400 ha en 2018-2019, soit une augmentation de 176%. La production suit la même tendance en passant de 107 000T en 2009-2010 à 197 000 T estimées en 2018-2019, soit une augmentation de 84%.
Ainsi, grâce aux bons résultats de la production et la demande croissante des marchés européens pour la fraise du Maroc, la superficie de cette culture a connu une augmentation pour atteindre au cours de la campagne agricole 2018/2019, environ 3.500 Ha dont 79 % sont localisées au niveau de la région de Tanger- Tétouan- Al Hoceima (Loukkos). Le nombre total des exploitations agricoles de fraisier est de 593 exploitations dont la superficie varie de 0,2 à 70 ha. Quant à la production des fraises, elle a atteint au cours de la campagne 2018-2019, 140.000 T, dont presque la moitié est destinée à l'exportation à l'état frais ou surgelé.
Par ailleurs, au cours de la campagne 2018-2019, la superficie globale de la framboise s'est élevée à 2.400 Ha et a engendré une production d'environ 21.890 T destinée essentiellement à l'exportation. Quant à la culture des myrtilles, elle a occupé une superficie de 2.300 Ha et a généré une production de près de 19.655 T.
Les exportations des fruits rouges ont également ont connu une expansion importante et sont passées de 66 332 T en 2010-2011 à 115 442T en 2017-2018. Au niveau des trois principales zones de production en l'occurrence, le Gharb , le Loukkos et le Souss Massa, le volume exporté des fruits rouges représente en moyenne 60 à 70% de la production totale des fraises, 90 à 95% des framboises et plus de 95 % des myrtilles.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.