Communiqué du bureau politique du PPS    Air Arabia lance une nouvelle liaison entre Casablanca et Rennes    Nos vœux    La main de Bouchaïb Habbouli...    Abderrahman Ziani: La vivacité colorée    SM le Roi félicite Mme Bouchra Hajij suite à son élection    Le Bayern, Liverpool et City enchaînent, le Real échappe au pire    FC Barcelone: Bartomeu démissionne!    Que la paix soit sur l'ensemble de l'humanité    Régionalisation: Laftit a fait une annonce    Rapatriement : où en est-on avec les Marocains bloqués à l'étranger ?    Comment protéger nos enfants contre le harcèlement et les abus sexuels dans les espaces publics?    Le roi Mohammed VI écrit au président tchèque    PLF 2021 : les appréciations du patronat    Le ministère des Finances propose aux investisseurs ses lignes de crédits    Fitch Ratings: le Maroc perd son «Investment grade»    Un gouvernement terne et indolent!    GP du Portugal de F1 : Lewis Hamilton bat le record de victoires de Michael Schumacher    «Plaidoirie pour un Maroc laïque»    Les EAU décident d'ouvrirr un Consulat général à Laâyoune    Khalid Ait Taleb fait son plaidoyer    Le roi de Thaïlande: un monarque doublement désavoué    France-Islam : Halte à l'escalade    La sécurité alimentaire à l'épreuve de la pandémie    Coronavirus : l'immunité acquise par les personnes guéries diminue rapidement [Etude]    Vaccin anti-Covid: Sanofi et GSK font des promesses    Aïd Al Mawlid: le nord du Maroc renforce les contrôles    Gérald Darmanin. De quoi je me mêle!    Nadine Morano: « le Maroc est un pays ami, mais… »    L'ONMT fonde ses espoirs sur l'international    Vidéo : Pour lever la résistance au masque de protection contre le coronavirus    Edito : Software    Atteinte aux sacralités de l'Islam : Le RNI exprime son indignation    Covid-19 : Le président algérien hospitalisé    L'Intérieur veillera à son instauration dans plusieurs villes L'analyse des eaux usées, un nouveau protocole anti-Covid-19    France-Turquie. Les « fils de chiennes » ont encore frappé.    Ecomondo et Key Energy basculent vers le digital : 15 jours d'économie verte en Italie    Atteinte aux religions et prophètes : Le Conseil supérieur des ouléma dénonce    Volleyball: le message du roi Mohammed VI à Bouchra Hajij    Coup de tonnerre au Barça: Bartomeu démissionne !    Un autre pays africain ouvre son consulat à Laâyoune    Le président de la FIFA testé positif au covid-19    Bartomeu: Messi est la clé du nouveau projet du FC Barcelone    Journée du patrimoine audiovisuel, une "fenêtre sur le monde " au temps de la Covid19    Les révélations inattendues de Lara Fabian    "Eclat d' amour et des amours confinées " , nouveau recueil de Bouchra Fadel    « Finding Agnes ». Le Maroc inspire les réalisateurs étrangers    « La Maroc artistique » vu par Bank Al-Maghrib    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La canicule va encore frapper la France: les régions concernées
Publié dans Le Site Info le 17 - 07 - 2019

La France va vivre la semaine prochaine un nouvel épisode de canicule dont les prémices se feront sentir dès ce week-end, a annoncé mercredi Météo France.
” Un nouvel épisode de canicule va frapper la France métropolitaine dans les jours qui viennent et dès ce week-end, le mercure commencera à grimper », a indiqué l'institut météorologique.
“En début de semaine prochaine, les températures atteindront entre 30 et 35 °C sur la moitié nord et entre 35 et 39 °C, localement 40 °C du Sud-Ouest au Centre-Est et du Languedoc à la Provence”, a précisé Météo France, qui souligne que “la durée de cet épisode et son étendue géographique restent à surveiller à cette échéance”.
La France a vécu durant la dernière semaine de juin, un épisode de canicule sans précédent, avec des températures dépassant les 40 degrés sur une grande partie du pays.
Ces conditions climatiques ajoutées à la sécheresse qui commence à s'installer dans nombre de départements de France métropolitaine ont fait que des mesures de restriction d'eau ont été prises. Une soixantaine de départements français sont concernés.
Récemment, le gouvernement a dévoilé un plan destiné à mieux gérer les ressources hydriques appelées à se raréfier en raison du réchauffement climatique. Composé de 23 mesures, le plan vise à économiser et mieux partager l'eau pour préserver cette ressource vitale.
L'objectif de ce plan est de baisser les prélèvements d'eau de 10% d'ici 2025 et de 25% en 15 ans », selon le ministère français de la Transition écologique et Solidaire qui souligne que tous les usages sont concernés : domestiques, agricoles, industriels.
Le but est de préparer la France à un avenir dans lequel l'eau sera moins abondante, assure le ministère.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.