Une Conférence Ministérielle pour soutenir l'Initiative d'Autonomie sous la Souveraineté du Maroc    La pitoyable sortie de Podemos    Driss Lachguar reçoit le champion du monde de full-contact, Khalid El Qandili    Des investisseurs polonais veulent investir dans le Sahara marocain    Lady Gaga et Jennifer Lopez chanteront à la cérémonie d'investiture de Biden    Un dessin de Tintin adjugé au prix record de 3,2 millions d' euros    Martin Scorsese, le parrain des films de gangsters    Compteur coronavirus : 1.291 nouveaux cas confirmés 1.409 guérisons en 24 heures    Larabi Jaïdi : « Des signes de l'amorce d'un début de convalescence se manifestent »    La CGEM accueille une nouvelle fédération    MDJS: Diffusion de la Saison 2 de l'émission «3ich l'game»    Peine de mort. Le tueur de Adnane sera-t-il exécuté ?    A travers « Souss Launchpad » : Enactus accompagne 800 jeunes dans le Souss Massa    Visite du ministre chinois des Affaires étrangères : la Chine accorde une grande importance à l'Afrique    L'aubaine du Brexit pour l'Europe et les USA    Vrai ou Fake sur la Covid-19 au Maroc, vendredi 15 janvier    La Mercedes Classe E s'offre un lifting    Un webinaire pour débattre sur l'Afrique post-Covid    Sénat américain. Les émeutiers voulaient « capturer et assassiner des élus »    Casablanca : 10 ans de prison pour avoir tué son ami    Selouane : Démantèlement d'une bande de cambrioleurs    Casablanca : Remise d'équipements de projets générateurs de revenus au profit d'ex-détenus    Maroc: L'essentiel du Budget économique prévisionnel 2021 du HCP    Une édition pas comme les autres : Le Maroc à l'assaut du CHAN    Les équipes à suivre de très près    Yasmina Benabdellah : «J'intègre toujours la touche marocaine dans mes projets»    Dakhla : Lancement de la première campagne nationale de communication sur le métier de l'architecte    Perspectives après l'annonce du vaccin Covid19 : Les Marocains ont le moral    Maroc-USA: Un mémorandum d'entente pour la préservation du patrimoine culturel marocain signé    Normalisation? Il n'y a jamais eu vraiment de rupture    Casablanca : Le contrat de Lydec en ligne de mire    ONP : Digitalisation de la criée    Banque de sang : Des stocks mal exploités, périmés puis détruits !    Maroc-USA : signature d'un mémorandum d'entente pour protéger les biens culturels marocains contre le trafic illicite    La production industrielle en hausse de 2,5% dans la zone euro à fin novembre dernier    Donald Trump mis en accusation Un deuxième "impeachment" historique    Evolution du coronavirus au Maroc : 1279 nouveaux cas, 456.334 au total, jeudi 14 janvier 2021 à 18 heures    Le PSG s ' adjuge le Trophée des champions    Mondial de handball : le Maroc débute contre l'Algérie    Omnisports : Courrier du Nord-Est    Tennis : L'ATP Cup...version 2021    Poutine réunit les protagonistes du conflit du Haut-Karabakh    Début d'un confinement strict    Un recueil de Zajal qui promeut la culture de l'égalité des sexes    2020 : Une présence de taille de la question amazighe malgré la pandémie    Championnat du monde de handball : Un derby maghrébin pour l'entrée en lice du Maroc    Zuckerberg vs Trump. Facebook plonge en bourse    Bientôt un musée à Laayoune    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Affaire Hajar Raissouni: la défense va faire appel
Publié dans Le Site Info le 01 - 10 - 2019

Le tribunal de première instance de Rabat a prononcé, lundi, des peines allant de huit mois avec sursis à deux ans de prison ferme lundi dans l'affaire de Hajar Raissouni, poursuivie en compagnie d'autres personnes pour des faits en relation avec l'avortement.
La Cour a ainsi condamné l'accusée à une peine d'une année d'emprisonnement assortie d'une amende de 500 dirhams. La même peine de prison a été prononcée contre un accusé de nationalité étrangère.
Le médecin poursuivi pour avoir pratiqué l'avortement a été condamné à deux ans de prison ferme avec interdiction d'exercer pendant 24 mois.
Le tribunal a également condamné l'anesthésiste M. B. à une peine d'un an de prison avec sursis ainsi qu'une femme (M.A.) à huit mois de prison avec sursis.
Dans une déclaration à la presse, l'avocat de la défense Abdelmoula Lamrouri a relevé “l'absence homogénéité entre les textes de loi”, tout en appelant à une plus grande harmonisation entre le Code de procédure pénale et le Code de la famille.
Il a affirmé à cet égard que la défense va interjeter appel du jugement prononcé lundi.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.