Le Maroc au sommet mondial sur la vaccination    La CNDP publie son bulletin sur la confiance numérique    Rabat prépare son plan de relance post Covid-19    Distribution de kits sanitaires dans les centres de protection de l'enfance    Hydroxychloroquine: 3 des auteurs de l'étude du Lancet se rétractent    Tribunaux numériques et cabinets d'avocats virtuels se pressent au portillon    Les entreprises ne jurent que par le marketing digital    Projet ciblage des bénéficiaires des programmes d'appui social    Le premier cabinet d'avocat virtuel voit le jour à Casablanca    Belhanda troquerait Istanbul contre Riyad    Hamada El Baihi : L'Algérie est coupable de la persistance de la souffrance des populations séquestrées à Tindouf    Le capitalisme américain est-il raciste depuis toujours ?    Distribution de kits sanitaires à 4.300 enfants en situation de précarité    Saad Dine El Otmani : Le dépistage massif des salariés permettra d'accélérer la reprise de l'activité économique    Volonté de Marrakech et d'El Kelâa des Sraghna de booster l'enseignement préscolaire    Quand les contes populaires font front à l'impact de l'épidémie    Le Maroc plaide pour une mobilisation accrue contre les actes de violence de Daech en Afrique de l'Ouest et au Sahel    Les propositions du PPS pour un nouveau contrat politique»    Raul Gonzalez futur entraîneur d'Amine Harit?    Benfica: Taarabt élu homme du match contre Tondela    Un journal indien fustige le blackout total sur la situation du coronavirus à Tindouf    Chelsea en pole position pour accueillir Timo Werner!    Vrai ou Fake sur la covid-19 au Maroc, vendredi 5 juin    Confinement: Tous ensemble?    Actes de violence de ce groupe terroriste en Afrique de l'Ouest et au Sahel    TDN: le Maroc en tête des destinations touristiques mondiales sûres dans l'après Covid    «De la nécessité de la réforme et restructuration du secteur des ICC»    La vérité derrière le mensonge    Covid-19: Quand les contes populaires font front à l'impact de l'épidémie    Confinement: les Etats africains ont perdu plus de 100 milliards de dollars de recettes fiscales    Afghanistan: Les troupes US bientôt «at home»?    Coronavirus: une baisse de 54,6% du trafic aérien au mois de mars 2020    Coronavirus : 27 nouveaux cas, 8.030 au total, vendredi 5 juin à 10h    Modèle de développement: Des pistes de relance pour Fès-Meknès    Reprise des vols: La Turquie conclut un accord préliminaire avec le Maroc    Aérien: Ce que risquent de perdre les compagnies africaines    Le virus prépare une révolution monétaire    Bientôt le retour du public dans les stades d'Italie    Hamza El Hajoui : Le sport joue un rôle économique et social créateur de valeur ajoutée et d'opportunités d'emploi    Cannes s'offre Wes Anderson, François Ozone et Steve McQueen dans la sélection officielle    Rabat revient, doucement et sûrement, à la vie…    Pétrole: Les cours reprennent timidement    Le scénariste Hassan Lotfi n'est plus    Youssouf Amine Elalamy lauréat du prix Orange du livre en Afrique    De la distanciation littéraire: Tentative de réflexion    Foot: LaLiga fixe le calendrier de reprise    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coronavirus au Maroc: “Damane Oxygene” pour appuyer les entreprises impactées
Publié dans Le Site Info le 27 - 03 - 2020

Le ministère de l'Economie, des finances et de la réforme de l'administration a mis en place, jeudi, un nouveau mécanisme de garantie appelé “Damane Oxygene” auprès des de la Caisse Centrale de Garantie (CCG) et ce, dans le cadre de la mise en œuvre des mesures décidées par le Comité de veille économique (CVE) visant l'atténuation des effets de la crise induite par la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) et ses impacts sur les entreprises.
Ce nouveau produit de garantie, qui vise la mobilisation des ressources de financement en faveur des entreprises dont la trésorerie s'est dégradée à cause de la baisse de leur activité, couvre 95% du montant du crédit et permet ainsi aux banques de mettre en place rapidement des découverts exceptionnels pour financer le besoin en fonds de roulement des entreprises cibles, indique un communiqué du ministère.
Ces financements bancaires, qui s'ajoutent aux lignes déjà existantes, couvrent jusqu'à 3 mois de charges courantes liées à l'exploitation (les salaires, les loyers, le règlement des achats nécessaires, etc.) et peuvent atteindre 20 millions de dirhams (MDH), précise la même source. Pour les cas des entreprises ne disposant pas de lignes de financement à court termes, ce découvert exceptionnel peut atteindre 5 MDH, ajoute le ministère. “Damane Oxygene” s'adresse principalement aux très petites, petites et moyennes entreprises (TPME) dont le chiffre d'affaires ne dépasse pas 200 millions de dirhams (MDH). Par ailleurs, et en raison du caractère exceptionnel de cette crise, les entreprises de taille intermédiaire, dont le chiffre d'affaires est situé entre 200 MDH et 500 MDH, peuvent bénéficier de cette facilité.
Et afin de permettre aux banques d'accélérer le traitement des demandes de financement des entreprises, la CCG a accordé une délégation aux établissements de crédit pour engager sa garantie pour tout crédit dont le montant est moins de 2 MDH.
Grâce à ce nouveau mécanisme qui marque un engagement fort de la part de l'Etat au profit des entreprises, les banques disposent désormais d'un appui souverain pour leur permettre de poursuivre et de renforcer davantage l'accompagnement qu'elles accordent déjà aux TPME.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.