Vaccins. Ait Taleb: « Le Maroc va amorcer un nouveau tournant »    CAN 2021 : Reprise pour Fayçal Fajr et Nayef Aguerd, d'autres joueurs absents    Benslimane: Le Roi préside le lancement des travaux de réalisation d'une usine de fabrication de vaccins anti Covid-19    Italie : Abdelhamid Sabiri aurait trouvé un accord avec un club de Seria A    CAN: Yassine Bounou s'exprime avant Maroc-Egypte (VIDEO)    Paxlovid: la pilule anti-Covid de Pfizer approuvée par l'EU    Casablanca : La galerie d'art ''L'atelier 21'' accueille Saïd Afifi    Covid-19 au Maroc : 5 560 nouvelles infections et 33 décès ce mercredi    Lois sur la concurrence : une mesurette en attendant la grande réforme    Wall Street ouvre en hausse, portée par de bons indicateurs et des résultats d'entreprises    Justin Trudeau, cas contact testé négatif, à l'isolement pour 5 jours    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 27 Janvier 2022 à 16H00    Le CESE lance sa plateforme participative « Ouchariko »    L'artiste Abdellatif Hilal n'est plus    CAN: Derraji félicite les Marocains (PHOTO)    Covid-19: le Maroc prolonge l'état d'urgence sanitaire (Officiel)    Burkina-Faso: Les militaires arrêtent le président    L'essentiel est de gagner et de passer au prochain tour    Mise en exergue de l'importance du projet de loi relatif aux droits d'auteur et droits voisins    BERD : le financement vert domine les investissements réalisés au Maroc en 2021    Alerte au phishing, une campagne use de documents powerpoint malveillants    Approbation d'une série de projets de développement social et humain pour un million de dollars    Alerte météo : fortes pluies attendues jeudi et vendredi dans plusieurs provinces    L'ONU salue le leadership du Maroc    La Guinée équatoriale et l'Egypte complètent le tableau des quarts de finale    USFP : Abdelkrim Benatiq retire sa candidature au poste de Premier secrétaire    Investigation : "Pegasus, les dessous d'une affaire" (Replay)    Maroc: Rebond « exceptionnel » de l'économie en 2021    Marrakech: le wali règlemente l'usage de l'eau courante et de la nappe phréatique    L'alliance Nissan-Renault-Mitsubishi va dépenser 23 milliards d'euros pour promouvoir les véhicules électriques    Covid-19: Certains médicaments seraient inefficaces contre Omicron    Les Etats-Unis fournissent près de 1,6 million de doses Pfizer au Maroc    Températures prévues pour le vendredi 28 janvier 2022    « Pas positif »: froideur russe après la réaction américaine à ses exigences    CAN 2021 / Ghana : Milovan Rajevac officiellement limogé    Pegasus: Le tribunal de Paris va-t-il ouvrir le dossier ?    France : La Fondation Tayeb Saddiki représentante du Maroc à Versailles pour les 400 ans de Molière    Délais de paiement : ce qui va changer avec la nouvelle loi    Les positions constantes du Maroc envers la cause palestinienne réitérées devant l'UA    Justice : L'Amazighe acte son entrée dans le système judiciaire    Il permet au public de découvrir la richesse historique et culturelle de la ville    Mehdi Fath publie «Tu avais raison ...» en juin prochain    Etchika Choureau, grand amour interdit de Hassan II, décède à l'âge de 92 ans    Conseil de gouvernement : l'état d'urgence sanitaire sera-t-il prolongé ?    Année judiciaire : 4.611.236 affaires enregistrées au titre de l'année 2021    BCIJ : Deux Daechiens interpellés à Al Haouz    Foot: un entraîneur allemand falsifie son certificat de vaccination    OMC : La Chine autorisée à imposer des sanctions tarifaires aux Etats Unis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Covid-19: tout ce qu'il faut savoir sur la levée du confinement au Maroc
Publié dans Le Site Info le 11 - 05 - 2020

Depuis l'apparition du premier cas d'infection au coronavirus (Covid-19) le 2 mars, le Royaume a pris une série de mesures préventives et proactives pour contenir la propagation de cette pandémie mondiale dont l'entrée en vigueur de l'état d'urgence sanitaire le 20 mars.
Les marocains s'intéressent aux différents scénarios de levée du confinement, plusieurs questions se posent sur la manière et les phases de cette situation inédite et exceptionnelles. Dans ce cadre, la MAP a contacté Dr Abdlekrim Meziane Bellafquih, Chef de Division des Maladies Transmissibles à la Direction d'Epidémiologie et de Lutte contre les Maladies relevant du ministère de la Santé :
Premièrement, la décision de dé-confiner va être prise sur quelle base ?
La gestion d'une crise telle que celle du Covid-19 tient compte bien sure de l'évolution des indicateurs épidémiologiques mais aussi d'autres facteurs notamment sociaux et économiques. Ces trois pôles, sanitaire, économique et social peuvent paraître à juste titre antagonistes. Ce qui fait que la gestion de cette situation consiste à faire des va et vient entre ces trois pôles.
L'intelligence est de trouver un équilibre ou un deal entre l'exigence de sécurité sanitaire d'un côté, un rythme ou un rendement économique et une harmonie sociale de l'autre côté. Cet équilibre nous permettra de reprendre progressivement un fonctionnement socio-économique normal sans omettre notre sécurité sanitaire.
Plusieurs pays ont annoncé ou entamé la levée progressive du confinement. Comment se fera le retour à la vie “normale” ?
Le ministère de la Santé ne gère pas directement cette question de phasage du déconfinement. D'autres intervenants sont plus concernés. Ce qu'on peut dire c'est que le passage de la phase confinement à la phase du déconfinement ne se fait pas du jour au lendemain. Il y a des phases intermédiaires à respecter pour ne pas brusquer ou hypothéquer l'équilibre dont on a parlé plus haut.
D'une autre manière, le déconfinement doit se faire progressivement tout en gardant un œil sur l'évolution de la situation épidémique dans notre pays et aussi dans le monde.
Quelles mesures doivent être prises par les Marocains pour réussir la première étape ?
La situation actuelle est maitrisée. On peut dire que l'épidémie est globalement sous contrôle.
Ceci a été possible grâce à un certain nombre de mesures anticipatives opérées par l'ensemble des citoyens. Donc, il faut que chaque citoyen participe et veille, durant les étapes à venir, à préserver les acquis de cette situation.
Les virus, notamment le Covid-19 existera pour toujours, que faire pour bien se protéger et se préparer, tant qu'un vaccin efficace n'a pas été trouvé ?
L'évolution de l'épidémie du Covid-19 dépendra du niveau de l'immunité au sein de chaque population et communauté. Pour que l'épidémie Covid-19 cesse de se propager dans une communauté, il faut que cette dernière soit immunisée contre le virus en question. L'immunité s'acquiert de deux manière : le contact avec le virus dans le cadre d'une contamination ou bien un contact volontaire lors d'une vaccination.
Pour le vaccin, il n'est pas disponible pour le moment et les prévisions le promettent pour fin 2020 ou début 2021. Pour l'immunité post-exposition, à l'heure actuelle beaucoup de questions persistent, notamment sur la durée. On parle d'une durée d'immunité de 6 mois mais c'est encore tôt pour se prononcer sur ce point.
Un deuxième point important c'est le niveau de l'immunité dans la communauté après le passage de l'épidémie Covid-19. Il dépend directement des mesures déjà prises pour ralentir et contrôler la propagation du virus. Ce niveau d'immunité de la population serait de l'ordre de 15 à 20 % alors que pour atteindre une bonne immunité communautaire contre le virus du Covid-19 il faut que le taux soit de l'ordre de 70 à 75 %.
Donc en résumé, l'immunité de la population aussi bien mondiale que nationale n'est pas encore acquise. Le virus sera encore là. Il faut maintenir les moyens et mesures de protection déjà en vigueur à savoir l'hygiène, la distanciation, le port du masque.
Et si il y a une deuxième vague de cette pandémie, est ce qu'un re-confinement sera programmé dans ce cas ?
Cela dépendra de plusieurs éléments notamment du type et de variante du virus (le même ou muté), du niveau de l'immunité de la population, de la date de la survenue par rapport à la première et de l'existence ou non de vaccin.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.