Vaccins. Ait Taleb: « Le Maroc va amorcer un nouveau tournant »    CAN 2021 : Reprise pour Fayçal Fajr et Nayef Aguerd, d'autres joueurs absents    Benslimane: Le Roi préside le lancement des travaux de réalisation d'une usine de fabrication de vaccins anti Covid-19    Italie : Abdelhamid Sabiri aurait trouvé un accord avec un club de Seria A    CAN: Yassine Bounou s'exprime avant Maroc-Egypte (VIDEO)    Paxlovid: la pilule anti-Covid de Pfizer approuvée par l'EU    Casablanca : La galerie d'art ''L'atelier 21'' accueille Saïd Afifi    Covid-19 au Maroc : 5 560 nouvelles infections et 33 décès ce mercredi    Lois sur la concurrence : une mesurette en attendant la grande réforme    Wall Street ouvre en hausse, portée par de bons indicateurs et des résultats d'entreprises    Justin Trudeau, cas contact testé négatif, à l'isolement pour 5 jours    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 27 Janvier 2022 à 16H00    Le CESE lance sa plateforme participative « Ouchariko »    L'artiste Abdellatif Hilal n'est plus    CAN: Derraji félicite les Marocains (PHOTO)    Covid-19: le Maroc prolonge l'état d'urgence sanitaire (Officiel)    Burkina-Faso: Les militaires arrêtent le président    L'essentiel est de gagner et de passer au prochain tour    Mise en exergue de l'importance du projet de loi relatif aux droits d'auteur et droits voisins    BERD : le financement vert domine les investissements réalisés au Maroc en 2021    Alerte au phishing, une campagne use de documents powerpoint malveillants    Approbation d'une série de projets de développement social et humain pour un million de dollars    Alerte météo : fortes pluies attendues jeudi et vendredi dans plusieurs provinces    L'ONU salue le leadership du Maroc    La Guinée équatoriale et l'Egypte complètent le tableau des quarts de finale    USFP : Abdelkrim Benatiq retire sa candidature au poste de Premier secrétaire    Investigation : "Pegasus, les dessous d'une affaire" (Replay)    Maroc: Rebond « exceptionnel » de l'économie en 2021    Marrakech: le wali règlemente l'usage de l'eau courante et de la nappe phréatique    L'alliance Nissan-Renault-Mitsubishi va dépenser 23 milliards d'euros pour promouvoir les véhicules électriques    Covid-19: Certains médicaments seraient inefficaces contre Omicron    Les Etats-Unis fournissent près de 1,6 million de doses Pfizer au Maroc    Températures prévues pour le vendredi 28 janvier 2022    « Pas positif »: froideur russe après la réaction américaine à ses exigences    CAN 2021 / Ghana : Milovan Rajevac officiellement limogé    Pegasus: Le tribunal de Paris va-t-il ouvrir le dossier ?    France : La Fondation Tayeb Saddiki représentante du Maroc à Versailles pour les 400 ans de Molière    Délais de paiement : ce qui va changer avec la nouvelle loi    Les positions constantes du Maroc envers la cause palestinienne réitérées devant l'UA    Justice : L'Amazighe acte son entrée dans le système judiciaire    Il permet au public de découvrir la richesse historique et culturelle de la ville    Mehdi Fath publie «Tu avais raison ...» en juin prochain    Etchika Choureau, grand amour interdit de Hassan II, décède à l'âge de 92 ans    Conseil de gouvernement : l'état d'urgence sanitaire sera-t-il prolongé ?    Année judiciaire : 4.611.236 affaires enregistrées au titre de l'année 2021    BCIJ : Deux Daechiens interpellés à Al Haouz    Foot: un entraîneur allemand falsifie son certificat de vaccination    OMC : La Chine autorisée à imposer des sanctions tarifaires aux Etats Unis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



DACIA, une véritable success story au Maroc
Publié dans Le Site Info le 16 - 07 - 2020

Depuis 2005, Dacia s'est métamorphosé et a bouleversé l'automobile. Retour sur 15 ans d'une véritable success story, de la reprise par Renault à la première Dacia lancée et fabriquée au Maroc au show-car Spring 100% électrique.
Fondée en 1966 en Roumanie, le constructeur Dacia a toujours été lié à Renault : son premier modèle, commercialisé uniquement sur le marché local roumain, fut la Renault 8 rebadgée Dacia 1100 et assemblée avec des pièces produites en France.
En 1999, le Groupe Renault fait l'acquisition du constructeur roumain avec une vision claire : mettre à profit l'expertise et la situation géographique de Dacia pour commercialiser dans les pays de l'Est alors en pleine reconstruction, la berline tricorps la moins chère du marché.
Un objectif très ambitieux que le Groupe Renault décide d'atteindre en cassant les codes. Pour la première fois dans l'automobile, la conception est faite à « coût objectif », c'est-à-dire en appliquant la méthode du « design to cost ». L'optimisation du coût, reste la stratégie dominante dans la conception du véhicule sans compromettre la fiabilité et la sécurité du véhicule. L'utilisation de pièces et technologies du Groupe Renault, éprouvées et amorties, est un atout considérable.
En mars 2005, la production démarre dans l'usine mère de la marque à Pitesti, en Roumanie.
La success story Dacia gagne le Maroc dès 2005 et y devient rapidement LA marque incontournable. La production de la gamme « Global Access » dans les usines du Groupe à Casablanca et Tanger, permet de hisser le secteur industriel automobile au premier plan du développement économique du Royaume.
Révélée en 2004 en Europe, Logan tient toutes ses promesses et révolutionne le marché de l'automobile en démocratisant la voiture neuve. Modèle iconique, Dacia Logan a été fabriquée à la SOMACA dès 2005 et est rapidement devenu le véhicule le plus vendu dans le Royaume. En 2007, la SOMACA exporte pour la première fois les Logan fabriquées dans son usine. Ce modèle renouvelé, toujours commercialisé aujourd'hui, est resté le modèle le plus vendu au Royaume pendant 13 ans.
Porté par le succès de Logan, Dacia étoffe sa gamme avec Sandero et sa déclinaison baroudeuse Sandero Stepway. Ces derniers sont également fabriqués à la SOMACA depuis 2009.
2010 marque une nouvelle révolution : la commercialisation du Dacia Duster au Maroc. Ce modèle a démocratisé l'accès au segment des SUV auparavant uniquement composé de modèles haut de gamme. La même année, Dacia devient la marque la plus vendue dans le Royaume à ce jour.
Au fil des années, la révolution Dacia continue de répondre aux besoins essentiels des clients avec des voitures simples, fiables et robustes, sans superflu.
Avec l'inauguration de l'usine Renault de Tanger en 2012, la fabrication de la gamme « Global Access » prend une dimension supérieure tout en révolutionnant la filière automobile dans le Royaume. Dès son lancement, l'usine de Tanger devient indissociable de la « success story » Dacia avec la fabrication de deux nouveaux modèles Lodgy (monospace) et Dokker (ludospace et van), étoffant ainsi la gamme.
Depuis 2005, les usines de Tanger et Casablanca sont devenus des piliers de la stratégie « Global Access » dans le monde. En plus de couvrir le marché marocain, les modèles fabriqués dans le Royaume sont exportés vers 74 destinations faisant ainsi rayonner le « Made In Morocco » dans le monde.
Dacia jouit désormais, grâce à l'engouement pour ses produits, d'une communauté active de clients et de fans. La marque est aujourd'hui le leader incontesté du marché automobile national et représente près de 30% de part de marché. A date, ce sont 430 000 véhicules Dacia mis sur les routes du Royaume.
Fort de 10 ans d'expertise du Groupe Renault, la prochaine révolution Dacia sera celle de l'électrique abordable. Révélé en mars 2020, Dacia Spring le premier modèle 100% électrique de la marque est la preuve que Dacia peut elle aussi promettre une mobilité durable accessible à tous et rester fidèle à ses valeurs d'audace.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.