Provinces du Sud : 70% des projets de développement exécutés    Crise libyenne : nouveau round de pourparlers à Tanger    Tennis : Adam Moumar...révélation et sensation    Diego Maradona : « El Pibe de Oro » ne brillera plus    Hausse du crédit bancaire en octobre (BAM)    Supercoupe d'Afrique: Berkane refuse d'affronter Al-Ahly en Egypte    Une personne interpellée à Dakhla : Mise en échec d'une opération d'émigration clandestine de 38 candidats    Semaine de solidarité pour les personnes handicapées du 22 au 26 décembre    Rabat, zone interdite aux Casablancais et vis versa    Youssef Chiheb : Le Maroc a agi selon le droit international qui interdit l' entrave à la circulation de flux commerciaux entre deux Etats souverains    Le roi Mohammed VI a adressé un message au président burkinabé    Maroc/Covid-19: 2.533 nouveaux cas et 57 décès ces dernières 24h    Man Stop Man...    Nouveau coup dur pour le Real    Conseillère du président du NTD, la Marocaine Naoual Atlas se livre à cœur ouvert    Covid-19: le Maroc prolonge l'état d'urgence sanitaire (Source gouvernementale)    Relance économique. CDM se penche sur la santé    Al Moutmir semis-direct : OCP lance la deuxième phase du programme    Listes électorales : L'Intérieur apporte des précisions sur les mises à jour    La CGEM et l'IFC font cause commune    «Restore Africa Soils», un dispositif scientifique dédié au suivi de la cartographie des sols    Rabat : Gal'Rue, une exposition en espace ouvert dans la capitale    Mehdi Qotbi : "Nous continuerons à faire vivre l'art et la culture"    Après inwi, Nadia Fassi-Fehri intègre l'OCP    La série « The Crown » salirait-elle l'image de la couronne britannique ?    Suisse : Le Réseau international des journalistes arabes et africains salue l'action pacifique du Maroc à El Guerguarat    Deux commissaires européens attendus mardi au Maroc    SM le Roi: La Cause palestinienne est la «clé de voûte» de toute solution Juste au Moyen-Orient    Enjeux sanitaires et économiques    Outat Al Haj: décès du camarade Mohamed Idrisi    Cambodge: L'opposition appelée à la barre    Aspirer à la synchronie nationale!    ASHA, 3è à l'Eurovision Junior 2020 à Varsovie    «Le mouvement culturel amazigh est un projet de société basé sur le repensé»    Exposition. « CASARCHIVES », la mémoire historique de Casablanca    Le Sahara marocain se métamorphose    Plus de 15 000 élèves d'Espagne et du Maroc participent à l'Espace Ecole du FCAT    Tottenham reprend la tête, Cavani et Manchester prêts pour Paris    Un Marocain désigné SG de l'Union des avocats arabes    Maradona victime de négligence médicale?    Botola: pour une véritable nouvelle saison    Un démarrage sous le spectre du Covid, la programmation émerge du lot    Sarah Perles et Jaime Lorente, dans la cour des grands    Lydec annonce une baisse de son chiffre d'affaires    Abdelhak Khiame n'est plus à la tête du BCIJ    La province de Taza face à une intense vague de froid    A Montréal, Leila Gouchi présente un concert empreint du charme de l'Andalousie    Sahara marocain : le nombre des consultas s'agrandit [Vidéo]    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ce que nous vivons: ouvrage collectif autour de la pandémie du Covid-19
Publié dans Le Site Info le 21 - 10 - 2020

« Ce que nous vivons » est l'intitulé d'un nouvel ouvrage collectif qui vient de paraître aux éditions « la croisée des chemins » et qui se veut une réflexion autour de la pandémie du covid-19.
Cet ouvrage de 396 pages de taille moyenne regroupe plus d'une trentaine de réflexions sous forme d'articles, de nouvelles ou de dessins autour de cet événement majeur qui marque l'année 2020.
Une trentaine d'écrivains, journalistes et intellectuels de tous les horizons y ont contribué en vue d'apporter leur réflexion sur ce qui a été vécu par les populations du monde entier en général et du Maroc en particulier, et d'analyser, à partir de leur prisme, l'avenir post-covid et les impacts de cette crise sur la liberté, la démocratie ou l'humanité, lit-on dans la quatrième de couverture.
Il comporte aussi quelques clichés inédits de la ville de Casablanca, pris pendant la période de confinement qui illustrent la mise en suspens de tout le Royaume.
Le préfacier de cette œuvre, M. Fathallah Oualalou remet en perspective le rôle de la mondialisation, devenue toute fragile face au choc pandémique, ainsi que sa future réorganisation.
« Le choc économique provoqué par la pandémie a révélé l'extrême vulnérabilité de la mondialisation, présentée jusque là comme triomphante », déplore M. Oualalou, notant que « si nous sommes encore loin de la sortie de crise, nous savons déjà que la mondialisation n'en sortira pas indemne ».
Pour l'éditeur, M. Abdelkader Retnani, ce livre vise à ce que tout citoyen touche du doigt toutes les dimensions de cette période de crise, ces moments de fierté nationale comme ceux de doute ou d'interrogation. C'est aussi cela d'être patriote, embrasser activement, que ce soit par la réflexion ou la critique, à son amélioration ».
« Nous avons estimé, croyant aux valeurs humaines, et partant du principe que le partage se révèle autant dans le bien que dans le mal, que la publication d'un livre-recueil de réflexions ou se mêlent raison(s) et émotion(s), est plus qu'un devoir mais plutôt un hommage simple et vrai aux victimes et à leurs familles, toutes nationalités et confessions confondues », ajoute-t-il.
Libre parole a été donnée à 32 personnalités, notamment MM. Khalil Hachimi Idrissi, Jalil Bennani, Mohamed Berrada, et Mmes Leila Maziane et Bahaa Trabelsi, pour penser, chacune selon son prisme et ses sensibilités, la vie sous joug de cette pandémie ainsi que ses conséquences sociales, politiques, économiques, psychologiques ou culturelles, tant au niveau mondial que national.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.