Marché de capitaux : Près de 77 MMDH de levées en 2020    En-Nesyri buteur de la Liga grâce à un nouveau triplé    CHAN : La Guinée rattrapée par la Zambie sur le fil !    CHAN / Namibie-Tanzanie : Une première... les 3 arbitres étaient des femmes !    Berkane : Découverte des plus anciennes gravures rupestres de l'Afrique du Nord    Africa Investment Conference : Le Royaume-Uni post-Brexit cible des marchés clés en Afrique    Précisions sur les conditions de détention de Maâti Mounjib    Orange Maroc se prépare à la 5G    Compteur coronavirus : 925 cas testés positifs et 23 décès en 24 heures    MOROCCO MALL: Les soldes d'hiver de retour    ICESCO : Technologies intelligentes et agriculture en Afrique    Hamid Bouchikhi classé parmi les théoriciens du management les plus influents    C'est parti pour la campagne de vaccination    Allal Amraoui : «L'attitude schizophrène de l'Espagne envers le Maroc interroge à plusieurs égards»    Origine du Covid-19: l'OMS estime qu'il est trop tôt pour tirer des conclusions    COVID-19 : La Grèce prolonge le confinement jusqu'au 1er février    Le Crédit Agricole du Maroc à l'écoute des professionnels de la filière céréalière    Bouznika : De nouveaux résultats concrets font avancer le dialogue inter-libyen    Coronavirus : le Maroc autorise le vaccin de Sinopharm    Vaccins Astrazeneca et SinoPharm au Maroc: ce que l'on sait    CHAN2021 : le Maroc cherche un schéma offensif plus efficace    Message de condoléances et de compassion du Souverain à la famille de feu Moulay M'Hamed Iraki    Jean-Marie Heydt dévoile son livre « Mohammed VI, la vision d'un Roi : actions et ambitions »    Vaccin AstraZeneca : les précisions de l'ambassade de l'Inde à Rabat    Des experts internationaux plaident pour une approche coordonnée de la lutte contre la corruption    Quand l'Espagne nourrit l'ambiguïté envers le Maroc !    La contribution du Maroc au désarmement mise en exergue à Genève    L'inexorable décrépitude de "La Comédie " La mémoire théâtrale de Fès compte ses jours !    Pantins et commanditaires obnubilés par une guerre imaginaire    La RDC s ' en tire à bon compte face à la Libye    Les dirigeants algériens isolés de la dynamique de l'histoire    Bouznika abrite un nouveau round du dialogue inter-libyen    Fusion Danse Morocco, un nouveau rendez-vous artistique pluriculturel    Sonia Bennis expose ses récentes œuvres à Marrakech    LF 2021 : voici les principales mesures fiscales [Document]    Vaccins anti-Covid-19 : La fièvre des «vaxxies» va bientôt atteindre le Maroc    Défense aérienne : Le Maroc acquiert le fameux système de défense aérienne "Patriot"    USA: Majoritaires au Congrès, les démocrates pressés de mettre en œuvre l'agenda de Biden    Le Rallye Aïcha des Gazelles reporte sa 30eme édition    L'homme aux chaussettes rouges quitte DFC    Groupe C : Maroc-Rwanda / La qualification au prochain tour en ligne de mire    Première édition de «Blabl'Art» à Casablanca    L'Inde donne son feu vert pour l'exportation du vaccin vers le Maroc    «Le secret de la lettre», nouveau roman de Mohammed Ennaji    Le Maroc plaide pour une stratégie africaine de l'éducation    Casablanca: mise en échec d'une tentative d'exportation illicite de pièces géologiques    «Mohammed VI, la vision d'un Roi : actions et ambitions»    Mise au point : Les "attaques injustifiées" et les "assertions diffamatoires" de RSF ne passent pas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La décision du Bahreïn d'ouvrir un consulat à Laâyoune continue de faire réagir
Publié dans Le Site Info le 28 - 11 - 2020

Des journaux bahreïnis ont mis en avant, ce samedi, les profondes significations de la décision du roi de Bahreïn, Hamed Ben Issa Al Khalifa, d'ouvrir un consulat général de son pays à Laâyoune, soulignant qu'il s'agit d'une confirmation du soutien et de la solidarité envers le Maroc dans la défense de sa souveraineté, de ses droits, de son intégrité territoriale.
Dans ce cadre, le quotidien « Akhbar Al-Khaleej » écrit que la présence du Royaume de Bahreïn dans la ville marocaine de Laâyoune qui dispose d'un patrimoine historique authentique, un emplacement stratégique très important, des ressources vitales et de nombreuses opportunités d'investissement et de développement dans plusieurs domaines, renforcera la coopération stratégique entre les deux pays et les deux peuples frères sous le leadership du roi Hamed Ben Issa Al Khalifa et son frère le roi Mohammed VI.
La position de Bahreïn concernant le soutien de la souveraineté du Maroc sur ses territoires est ferme depuis l'éternité, souligne le journal, notant que la décision de Bahreïn d'ouvrir un Consulat général à Laâyoune réaffirme le soutien et la solidarité de Manama envers le Maroc dans la défense de sa souveraineté, de ses droits, de la sûreté et de la sécurité de ses territoires et de ses citoyens dans la région de Guerguarat au sud du Maroc.
Cette décision illustre les relations solides et étroites entre les deux royaumes, ainsi que la préoccupation claire et continue du Souverain de Bahreïn pour la sécurité et la stabilité arabes, relève la publication.
Le Bahreïn, ajoute l'auteur de l'article, est l'un des premiers pays du Golfe et des pays arabes à franchir cette étape historique pour soutenir le Maroc frère au niveau international dans la confirmation de son droit à la souveraineté sur ses terres.
L'ouverture d'un consulat général à Laâyoune découle également de la volonté de Manama de préserver la sécurité nationale arabe, et d'apporter le soutien nécessaire au Maroc qui fait face, depuis un certain temps, aux tentatives de certaines parties contre sa souveraineté et à des troubles au passage de Guerguarat, indique la publication selon laquelle cette décision stratégique confirme également la force de la coalition arabe contre les risques externes et le renforcement du partenariat stratégique entre Bahreïn et le Maroc.
Et d'ajouter que cette décision coïncide avec les sessions du Conseil de sécurité de l'ONU et sa Résolution n° 2548, adoptée en octobre dernier sur le Sahara marocain.
De son côté, le quotidien « Al-Ayam », qui cite le parlementaire Hamad Al-Kouhaji, écrit que la décision du Royaume de Bahreïn d'ouvrir un Consulat général dans la ville de Laâyoune, suite à l'appel téléphonique entre le roi Hamed Ben Issa Al Khalifa et son frère le roi Mohammed VI, reflète la profondeur des relations fraternelles entre le Bahreïn et le Maroc, soulignant que la sécurité et l'intégrité territoriale du Maroc font partie intégrante de la sécurité arabe.
La décision du Souverain de Bahreïn d'ouvrir un Consulat à Laâyoune en ce timing, est une confirmation du soutien de Manama à Rabat pour la préservation de l'intégrité territoriale du Maroc et le renforcement de sa sécurité et de son développement, a déclaré Al-Kouhaji.
Cette décision représente un message de soutien aux mesures prises par le Maroc pour garantir la circulation des marchandises, des biens et des personnes à travers le passage de Guerguarat, au Sahara marocain, a-t-il poursuivi.
Pour sa part, « Al-Bilad » souligne que la décision de Manama intervient à un moment crucial pour réaffirmer la forte solidarité de Bahreïn avec le Maroc dans la défense de sa souveraineté et de son intégrité territoriale.
Le journal a qualifié de « décisive » et « courageuse » la décision du roi de Bahreïn, notant qu'elle reflète les relations historiques étroites liant les deux pays et consacre le ferme soutien et la solidarité du Royaume de Bahreïn avec le Royaume du Maroc en ce qui concerne la question du Sahara marocain.
Le Souverain de Bahreïn, qui entretient des relations étroites, profondes et fraternelles avec son frère le roi Mohammed VI, a toujours affirmé son grand et ferme soutien aux relations historiques entre Rabat et Manama tout en oeuvrant pour les renforcer encore à tous les niveaux, ajoute le journal. Les dirigeants des deux pays ont apporté aux relations entre les deux royaumes une série de nouvelles gloires qui ont atteint les plus hauts niveaux de solidarité et de coopération dans les différents domaines, relève le quotidien bahreïni.
Et de rappeler que les deux pays frères partagent des relations historiques et exemplaire de coopération et d'intégration dans de nombreux domaines, en particulier les domaines politique, judiciaire, diplomatique, sécuritaire, militaire, économique et culturel.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.