Driss Lachguar se réunit avec la Commission provinciale des élections à El Jadida    Prévisions météorologiques pour le lundi 1er mars 2021    El Othmani rend visite à Ramid après une opération chirurgicale réussie    Covid 19: Décès de l'acteur égyptien Youssef Chaabane    Ligue des Champions / WAC-Kaizer (4-0) : Le Wydad... un match de référence !    IRT-MCO (1-2) : Une victoire pour se relancer !    Démission de Azami Idrissi des instances dirigeantes du PJD : le parti dit niet    Vaccination anti-Covid : Le Maroc toujours dans le top 10 mondial    Ligue des champions : le Wydad écrase les Sud-africains de Kaizer Chiefs (4-0)    Coronavirus au Maroc : 244 nouveaux cas en 24 heures, 8 décès    Cannabis : La Tunisie emboîte le pas au Maroc    Russie : l'opposant Navalny transféré dans un camp à 200 km de Moscou    La folle histoire qui lie Winston Churchill à la ville de Marrakech    Participation du Maroc au Championnat d'Afrique de cyclisme en Egypte    CAN U20. L'EN éliminée par la Tunisie    Signature d' une convention de partenariat entre le ministère de la Justice et la CNDP    Séisme d'Agadir : les vérités sur un drame qui transcende le temps (I)    Syrie : Biden entre en guerre    Habib El Malki se félicite de la coopération avec le FOPREL    Dakhla : L'ASMEX se dote d'une délégation régionale    Credit Bureau: «les solutions apportées par les différents intervenants ont permis de limiter l'envolée des impayés»    "Biggie " , le géant éphémère du rap    Portrait: ElGrande Toto, un as de trèfle qui pique le cœur    Alerte météo : fortes averses orageuses et chutes de neige jusqu'au 2 mars dans plusieurs provinces    La Bourse de Casablanca dans le rouge du 22 au 26 février    Les indices s'enfoncent malgré un léger reflux des taux    Victoire in extremis du HUSA, les FAR et le Chabab se neutralisent    Liga: Barcelone bat le FC Séville et enchaîne    Le FUS s'offre l'AS FAR à domicile    Transavia annonce le lancement d'une nouvelle ligne aérienne entre le Corse et le Maroc    Les arméniens réclament le départ du Premier ministre    Un «mini Maghreb» sans le Maroc et la Mauritanie, une idée aussi incongrue qu'irréaliste    Libye : près de 150 migrants secourus en mer Méditerranée    La 316 ème fortune de France s'implante à Marrakech    Voyages : voici les pays européens prêts à lancer leurs passeports vaccinaux    Le Maroc peut profiter de la guerre géopolitique du Gaz européen    «Nidaa Oujda», un appel contre le discours de division    La France doit être «plus claire» et reconnaitre la souveraineté du Maroc sur le Sahara    Appel à Biden pour appuyer la décision américaine reconnaissant la souveraineté du Maroc sur son Sahara    HPS: des revenus en hausse en dépit de la crise    Présentation du beau livre «Pour une Maison de l'Histoire du Maroc»    «Tout ira bien», nouveau recueil de poèmes de Driss Meliani    Interview avec Selma Benomar, l'ambassadrice du luxe à la marocaine    Covid-19 : les Etats-Unis autorisent un troisième vaccin    Manuels et cahiers scolaires : les imprimeurs gagnent leur bataille pour la préférence nationale    Anniversaire : SAR la Princesse Lalla Khadija souffle sa 14ème bougie    Marrakech se dote du premier radiotélescope au niveau national    Harcèlement sexuel : de nouvelles allégations contre le gouverneur de New York Andrew Cuomo    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Provinces du Sud: la majorité des projets sont réalisés à 70% (El Othmani)
Publié dans Le Site Info le 30 - 11 - 2020

La mise en œuvre du programme de développement des provinces du Sud couvrant la période 2016-2021 se déroule conformément au calendrier préétabli et la majorité des projets sont réalisés à 70%, a affirmé ce lundi à Rabat le chef du gouvernement Saad-Eddine El Othmani.
Quelque 179 projets ont été achevés et sont actuellement en phase d'exploitation pour un coût global de 13,2 MMDH, tandis que 336 projets sont en cours d'achèvement et 236 autres, dotés d'une enveloppe budgétaire de 25 MMDH, n'ont toujours pas été lancés, a précisé El Othmani en réponse à une question centrale autour des programmes de développement des provinces du Sud, lors de la séance mensuelle consacrée à la politique générale à la Chambre des représentants.
Le gouvernement aspire, au titre de l'année 2021, à poursuivre ses efforts dans le cadre du programme de développement des provinces du Sud, dans le but de développer les infrastructures et services de base dans ces régions, a indiqué le chef du gouvernement. Ainsi, plusieurs chantiers structurants seront lancés, notamment le projet du nouveau port Dakhla Atlantique, l'usine de dessalement de l'eau de mer, qui permettra d'irriguer 5.000 hectares au nord de la ville de Dakhla, ou encore l'installation de plusieurs parcs éoliens dans différentes provinces du sud, a-t-il précisé.
En outre, le gouvernement veille à la mise en œuvre du programme de réduction des disparités territoriales et sociales et celui d'investissement des entreprises et établissements publics (EEP) au titre de l'année 2021, pour un investissement total de 4,5 MMDH, a souligné le responsable gouvernemental, mettant en lumière le rôle indéniable de l'Agence pour la promotion le développement économique et social des Provinces du Sud du Royaume, créée en 2002, dans le cadre du suivi des différents programmes de développement des trois régions du Sud du Royaume, avec une attention particulière aux projets de développement humain.
Dans ce sens, El Othmani a relevé que les programmes de développement mis en place sont, pour la plupart, appuyés par les différents programmes des collectivités territoriales, notamment les plans d'actions des communes (PAC), les programmes de développement des provinces ou préfectures (PDP) ou encore les programmes de développement des régions (PDR), ajoutant que les régions sont pleinement engagées dans le programme de réduction des disparités territoriales et sociales et le plan d'aménagement urbain.
Par ailleurs, le chef du gouvernement a estimé que les efforts de développement déployés dans les provinces du Sud incarnent l'ambition du Royaume, sous la direction du roi Mohammed VI, à intégrer ces régions dans le processus de développement que connait le Royaume, notant que cette dynamique a eu un impact significatif sur les indicateurs de développement, notamment lors des deux dernières années.
A cet effet, il explique que le taux de scolarisation des enfants et jeunes entre 6 et 22 ans a atteint 81,8% dans les provinces du Sud, contre 74,9% au niveau national. De même, le taux d'approvisionnement en eau potable est de 93,7% (contre 72,9% au niveau national) et le taux d'accès à l'électricité est de 93,8% (contre 91,9% au niveau national), a-t-il poursuivi.
Sur un autre registre, il a noté que les provinces du Sud disposaient de 9.300 km de route à 2018 (dont 4.400 km de routes nationales), contre 350 km en 1975, ajoutant que la proportion de la population urbaine disposant d'un logement (villa, appartement ou maison marocaine) est passée de 77,2% à 92%, ajoutant que le taux de croissance du revenu brut par habitant s'élève à 5,8% par an, dépassant celui de plusieurs régions du Royaume et se rapprochant de celui de Casablanca-Settat.
Ces efforts d'investissements et d'autres ont contribué à réduire les disparités au niveau de la distribution des fruits de la croissance, a fait observer El Othmani, notant que les régions du Sud atteignent désormais une moyenne du revenu nominal par habitant dépassant la moyenne nationale, qui s'élève à 23.704 dirhams par personne.
Le chef du gouvernement a, en outre, rappelé que le nouveau modèle de développement des provinces du sud, élaboré de manière participative et large impliquant plusieurs forces vives et des habitants des provinces du sud, vise à développer ces provinces et à renforcer leur intégration avec le reste des régions du Royaume et ce, en renforçant les infrastructures, en assurant les moyens de transport, en stimulant l'investissement privé et en soutenant les entreprises et les projets de développement humain.
Et de relever qu'un programme de développement a été élaboré pour la période 2016-2021 et portant sur des contrats-programme pour la réalisation de plus de 700 projets, pour lesquels une enveloppe globale de 77 MMDH a été allouée, avant d'être, par la suite, portée à 85 MMDH.
Le responsable a, également, noté que parmi les projets programmés dans les provinces du sud figurent de grands projets structurants, notamment la voie express Tiznit-Dakhla sur 1.055 km, le programme industriel « Phosboucraa » à Laâyoune et des sites de l'énergie éolienne et solaire à Laâyoune, Tarfaya et à Boujdour avec une capacité totale estimée à 600 MW, ainsi que le port Dakhla Atlantique et les programmes de réhabilitation urbaine.
Cette séance a constitué une occasion au cours de laquelle El Othmani a présenté l'état d'avancement de la mise en œuvre des programmes et des projets de développement dans les provinces du Sud, relatifs notamment à la poursuite de la réalisation des infrastructures de base portant essentiellement sur le renforcement du réseau routier, la régulation du transport routier, le développement du secteur portuaire et maritime, l'amélioration des ressources hydriques et la reconstruction des barrages, ainsi que les projets de dessalement d'eau de mer.
Il s'est, également, arrêté sur les projets d'amélioration des services sociaux, que ce soit dans le domaine de l'éducation, de la formation et de l'enseignement supérieur ou encore l'amélioration des services de santé et le renforcement des programmes d'emploi, ainsi que l'appui aux secteurs productifs comme l'agriculture, la pêche maritime et bien d'autres.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.