Il y a 45 ans, le dernier soldat étranger quitta les provinces du Sud    Une nouvelle Ecole Américaine à Benguerir    Tourisme : Harhoura fait peau neuve    BAM : La masse monétaire progresse de 9,2% en janvier    Aménagement d'une villa Casino et violation de l'état d'urgence sanitaire...la DGSN interpelle 29 personnes    L'encours des bons du Trésor devrait s'établir à 609,4 MMDH au 3 mars    Mustapha Ramid sera opéré ce samedi    Mustapha Ramid démissionne du gouvernement pour « raisons de santé »    L'ONCF dévoile ses résultats    Réforme électorale : les très attendus amendements dès la semaine prochaine    Evolution du coronavirus au Maroc : 480 nouveaux cas, 482.994 au total, vendredi 26 février 2021 à 18 heures    Les Golden Globes remettent leurs prix sans public ni tapis rouge    Le Maroc pourrait recevoir un don de vaccins de la part d'Israël    Russie : Washington n'acceptera «jamais» l'annexion de la Crimée, affirme Joe Biden    Rapport du renseignement américain : MbS accusé d'avoir «validé» le meurtre de Jamal Khashoggi    Le MAS présente son nouvel entraîneur, Miguel Angel Gamondi    Le WAC à Ouagadougou en quête d' une seconde victoire en Ligue des champions    Le président de la FIFA exprime ses remerciements à S.M le Roi    Le vice-président du Mali salue le rôle joué par le Maroc dans le processus de transition de son pays    Nouveauté Peugeot Landtrek : un pick-up qui sort ses griffes    Percevoir le cannabis tout autrement    Une rareté en trompe-l' oeil    Immigration : un réseau qui faisait passer des migrants pour des sahraouis démantelé    Le Maroc adhère à l'Organisation islamique pour la sécurité alimentaire    Premier Colloque international de linguistique à Marrakech    "Biggie " , le géant éphémère du rap par ceux qui l' ont connu    Plus de 25.000 pièces archéologiques seront mises à la disposition des étudiants et du grand public    L'ONU demande la libération immédiate de tous les détenus du Hirak en Algérie    Administration pénitentiaire: Reprise exceptionnelle des visites familiales au profit des détenus du 1er mars au 12 avril    Tanger Med : tous les indicateurs de l'activité portuaire sont au vert au 4ème trimestre 2020    CAN U20 Mauritanie : Maroc-Tunisie pour une place en demi-finales    DGSN: opération sécuritaire à l'Agdal, au centre de Rabat    Casablanca : Proparco, BMCI et ARMA s'allient pour la propreté urbaine    Harcèlement sexuel : des voix réclament une enquête sur le gouverneur de New York    Des leaders politiques et élus internationaux adressent une lettre à Joe Biden pour appuyer la décision US reconnaissant la souveraineté du Maroc sur son Sahara    Réunion ce vendredi du Conseil de gouvernement    «Yawmiat Kaen Osabi», nouveau-né de Loubna El Manouzi chez «Mokarabat»    Rencontre autour d'une publication : «Pour une Maison de l'histoire du Maroc» dotée d'un savoir accessible à l'esprit de tous    Vaccination au Maroc: un bilan encourageant avec plus de 3 millions de personnes vaccinées    Un immense tour d'une ville en pleine mutation : Dakhla change de visage    Le partenariat Maroc-CCG, un noyau solide pour un nouvel ordre arabe    Victoire de l'eurocentrisme fiscal    Iran-AIEA : Téhéran commence la restriction des inspections nucléaires    Gianni Infantino salue l'engagement du roi Mohammed VI en faveur du développement du football au Maroc    Les Lionceaux avec la Côte d'Ivoire dans le groupe A    Le MAS présente son nouvel entraineur, l'Argentin Miguel Angel Gamondi    Le MAT limoge son entraineur Younes Belahmar    Une Maison de l'Histoire du Maroc pour construire un avenir de paix    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Levée des mesures barrières après la vaccination ? Un expert répond
Publié dans Le Site Info le 04 - 12 - 2020

L'opération de vaccination anti-Covid-19 va couvrir les citoyens de plus de 18 ans, selon un calendrier vaccinal en deux injections, et la priorité sera donnée aux staffs se trouvant en première ligne, dont le personnel de la santé, les autorités publiques, les forces de l'ordre, le personnel de l'éducation nationale, ainsi que les personnes âgées.
Dans un entretien à la MAP, Moulay Said Afif, président de la Société marocaine des sciences médicales (SMSM) et de la Fédération nationale de la santé (FNS), et membre du comité national technique de vaccination, livre des détails sur l'efficacité du vaccin utilisé et les pratiques à adopter pour se protéger à jamais contre ce virus.
Comment se présentent jusque-là les préparatifs de la campagne de vaccination contre le Covid-19?
Les préparatifs pour la campagne de vaccination se déroulent dans de très bonnes conditions. Il faut rappeler que le Maroc a une grande expérience en matière de vaccination et nous l'avons démontré en 1987, date où le Maroc a commencé le programme national élargi de vaccination. Egalement, en 2011, le ministère de la Santé a pu vacciner, avec l'aide du secteur privé, 11 millions de personnes en l'espace de 2 mois contre la rougeole et la rubéole (personnes âgées de 9 mois à 19 ans).
Le Maroc, qui est doté de toute l'infrastructure nécessaire pour réussir cette campagne prévue en plusieurs étapes et sur un délai de trois mois, a mobilisé pour cela 2880 points de vaccination.
Nous sommes tous mobilisés pour la réussite de cette campagne, seul et unique moyen de retrouver une vie normale et permettre à l'économie nationale de retrouver une nouvelle santé.
Pouvez-vous nous donner une idée sur le type de vaccin qui sera utilisé au Maroc et son efficacité ?
Le vaccin chinois « Sinopharm » est celui qui sera administré au début. Pour pouvoir vacciner la population cible, le Maroc a également engagé des entretiens sérieux avec d'autres laboratoires notamment « Pfizer » et « AstraZeneca ». Grâce à l'intervention royale, le Maroc a pu participer aux premiers tests cliniques comme c'était le cas au Pérou, aux Emirats Arabes Unis (EAU) et en Argentine.
Ces tests se sont bien déroulés et aucun effet secondaire grave n'a été détecté chez les personnes concernées, seulement des douleurs au point d'injection, des rougeurs et des petites fièvres qui disparaissent quelques jours après l'injection.
Il faut savoir que ce vaccin est un vaccin inactivé et utilise le même processus connu pour les vaccins utilisés chez l'enfant. Il sera administré en deux injections (J0 et J21), car une seule dose ne donne pas l'immunité souhaitée au corps.
Il s'agit bien d'un vaccin sûr et efficace et les tests faits aux EAU et en Chine l'ont démontré (un million de personnes vaccinées en Chine).
Que faut-il dire aux citoyens pour les rassurer sur la sécurité du vaccin ?
Au Maroc, les tests cliniques ont eu lieu au CHU de Rabat, à l'hôpital militaire de Rabat et au CHU de Casablanca, sous la supervision du professeur Rédouane Aboukal, et aucun effet secondaire grave n'a été constaté durant cette phase et ce sont là des données scientifiques vérifiables.
Les volontaires continueront à être suivis durant un an pour vérifier la durée de vie des anticorps et savoir si on aura besoin de se faire vacciner chaque année.
En tant que secteur privé, comment comptez-vous contribuer à cet effort national ?
Le secteur privé contribuera à la campagne de vaccination comme cela a été le cas durant la pandémie. Nous étions en première ligne, les secteurs public, privé, universitaire et militaire.
Le secteur privé participera à cet effort national, raison pour laquelle nous avons demandé l'avis et l'autorisation du ministère pour inaugurer cette campagne au niveau de la Faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca. Nous sommes fiers de participer à cet effort de vaccination.
Le Maroc est parmi les premiers pays qui débuteront cette campagne de vaccination, grâce aux efforts déployés par SM le Roi.
Doit-on délaisser les mesures barrières après l'opération de vaccination ?
Les gens doivent savoir que le virus existe et nous sommes appelés à cohabiter avec et devons toujours respecter les mesures de distanciation, porter le masque et se laver fréquemment les mains.
Le corps humain a besoin de temps pour fabriquer ses anticorps, donc il faut toujours respecter les mesures barrières même après la vaccination.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.