Opération «poissons à prix raisonnable» : 3500 tonnes de poissons injectées dans le marché national    Généralisation de la protection sociale : Le gouvernement accélère    Un malade mental commet un carnage à Taounate    Errachidia : Interpellation d'un individu et saisie de 2,5 tonnes de chira    Forum des zones industrielles : Tanger accueillera la 3e édition en décembre    VIDEO// Aides alimentaires marocaines au Liban : Un don Royal hautement apprécié par les autorités libanaises    Edito : Cour promotionnelle    Série ramadanesque – «Café ness, ness» : Les avocats sollicitent la HACA    Covid-19 : La vaccination avec Johnson & Johnson devrait reprendre rapidement aux Etats-Unis (Conseiller médical)    VIDEO// Le danseur et chorégraphe belgo-marocain Sidi Larbi Cherkaoui en direct sur Info Soir de 2M    John Bolton : «Joe Biden restera attaché à la reconnaissance par les Etats-Unis de la souveraineté marocaine sur le Sahara»    Maroc - Espagne : Une crise latente, malgré une bonne volonté de façade    Douze grands clubs ont officialisé le lancement de la « Super League »    Afghanistan: Joe Biden siffle la fin de la partie    Patrimoine: Lancement d'un programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    Youssef En-Nesyri vers un transfert record pour le club du FC Séville    Errachidia : Mise en échec d'une tentative de trafic international de drogue    Déraillement d'un train en Egypte : Au moins 11 morts et près de 100 blessés (nouveau bilan)    Covid-19: Vaccinations, infections, décès...les chiffres officiels de ce dimanche    Le Raja s'offre le MAT, le HUSA s'incline face à la RSB    Le FMI félicite le Maroc    Kafala: Le procureur général appelle à une intervention positive    La conjoncture et l'enjeu    El Otmani: une «illustration des contours de la politique sociale de SM le Roi»    Création d'un institut de formation professionnelle    Un chantier révolutionnaire au profit de larges franges de citoyens    Chelsea et Tuchel en finale grâce à Ziyech!    Santé : le Maroc va ouvrir ses portes aux médecins étrangers    Le livre. Demain l'âge d'or de Jacque Heitz (suite)    Le match fou du PSG contre Saint-Etienne (VIDEO)    Nucléaire iranien : Des avancées malgré la difficulté des négociations    Maroc : Réunion ce mardi 20 avril du Conseil de gouvernement    Arrivée à Beyrouth du 2ème lot des aides alimentaires marocaines au Liban    Sarah & Ismael: quand la passion guide!    Maroc/Trésor : Déficit budgétaire de 7,3 MMDH à fin mars 2021    Covid-19 : personnes porteuses de maladies chroniques, comment se faire vacciner    Colombie : au moins 14 rebelles et un militaire tués lors de combats    Le profond malaise qui demeure entre la France et l'Algérie s'exaspère    The Legal 500 consacre plusieurs bureaux d'avocats marocains    URGENT ..Foot: la direction du Bayern « désapprouve » l'annonce par Flick de son départ    Finale de la Coupe du Roi : Le Real félicite le Barça après son 31ème sacre    OCS-RCOZ (2-1) : Les Messfiouis maîtres chez eux !    Casablanca: le musée "Docteur Leila Mezian Benjelloun", prêt ''dans un peu plus de deux ans''    Culture : Le Programme des éliminatoires de la 2è édition de la Ligue Nationale d'Improvisation Théâtrale Nojoum    Maroc/Météo : Temps stable à passagèrement nuageux ce dimanche 18 avril    Rencontre: Exploratrice, conteuse...    Ramadan: Driss Roukh critiqué à cause de Mouna Fettou et Dounia Boutazout (PHOTO)    Don Royal: Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires pour le Liban    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une ONG alerte sur l'ampleur de la répression en Algérie
Publié dans Le Site Info le 02 - 03 - 2021

L'Organisation indépendante « Institut du Caire pour les études sur les droits de l'homme » (CIHRS) a alerté lundi le Conseil des Droits de l'homme de l'ONU à Genève sur l'ampleur de la répression contre les militants et les défenseurs des droits de l'homme en Algérie.
Dans une déclaration conjointe prononcée dans le cadre du point 2 de l'ordre du jour de la 46ème session du Conseil des droits de l'homme, l'Institut a déploré qu'en 2021, le Conseil ait gardé le silence sur la situation en Algérie en dépit des inquiétudes exprimées par les Procédures spéciales face à l'ampleur de la répression contre les opposants.
L'organisation a rappelé, à ce propos, le cas de l'étudiant Walid Nekich, victime de violence physique, sexuelle, et psychologique durant sa détention préventive de 14 mois.
Nekich a été arrêté en novembre 2019 à la suite de sa participation à une marche pacifique d'étudiants.
Le CIHRS a dénoncé, en outre, la campagne de harcèlement et de persécution visant les défenseurs des droits de l'homme et les journalistes dans le cadre de l'accomplissement de leur travail.
Il a évoqué, en outre, des procès ouverts en 2020 contre un millier de personnes poursuivies pour avoir exercé leurs droits à la liberté d'expression et de réunion pacifique, dont 63 chefs d'accusation concernant l'offense au président.
L'organisation a noté, par ailleurs, que la législation adoptée en 2020 est également une atteinte aux droits et libertés fondamentaux, faisant observer que les amendements au code pénal autorisent de même de criminaliser la liberté d'expression et de réunion. L'organisation indique à cet égard qu'au moins treize médias ont été dissous en 2020.
« La détérioration de la situation des droits de l'homme et l'instrumentalisation de la crise pandémique contre la société civile et la criminalisation incessante des libertés fondamentales exigent une réponse urgente du Conseil des droits de l'homme », a plaidé l'Institut.
À l'occasion du deuxième anniversaire du plus grand mouvement pacifique pro-démocratique en Algérie depuis son indépendance – le mouvement Hirak – , l'Organisation a réitéré son appel au Conseil des droits de l'homme pour que les autorités algériennes respectent leurs obligations en vertu du droit international.
« Nous exhortons le Haut-Commissariat et les États membres de l'ONU à appeler les autorités algériennes à libérer sans condition toutes les personnes arbitrairement détenues et à cesser tout harcèlement judiciaire et intimidation à l'encontre des militants et des membres de la société civile, des syndicats et du pouvoir judiciaire », a souligné l'organisation.
Alors que les manifestations pacifiques ont repris dans tout le pays, l'Institut invite le Conseil à surveiller de près la situation des droits de l'homme en Algérie afin de protéger les citoyens algériens qui se mobilisent pour préserver leurs libertés fondamentales.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.