Organisation judiciaire : le volet réglementaire achevé    Soutien de la CNSS : plus de 3 millions de salariés bénéficiaires à fin mars    Suivez en direct la conférence de presse de BAM sur le lancement du Service de Centralisation des Chèques Irréguliers    Guinée : Managem en passe de démarrer la production d'or    Le message du roi Mohammed VI au roi des Belges    CERI Sciences Po veut penser autrement le Maroc    L'OCP au chevet de la riziculture ivoirienne    Antony Blinken en Afghanistan pour discuter du retrait des troupes américaines d'ici le 11 septembre    Qualité du pain et de la farine: la COMADER brise le silence    LEGISLATIVES 2021: L'USFP, toujours aussi moribond    WAC-MCO: le pactole pour les joueurs oujdis en cas de victoire    Ahmed Reda Chami: Le visage du renouveau de l'USFP    Couvre-feu ramadanesque: Casablanca comme vous ne l'avez jamais vue (VIDEO)    Hyundai Maroc : commercialisation amorcée pour le nouveau Tucson    USA / Affaire Daunte Wright : la policière impliquée est inculpée d'homicide involontaire    Neymar se dit " plus heureux qu 'avant" à Paris    WAC-MCO en prologue de la 12ème manche de la Botola Pro D1    Abdellatif Hammouchi, l'oeil qui veille sur le Maroc    Des averses orageuses et de fortes rafales de vent attendues jeudi    Sahara Marocain : Une fois de plus, Paris joue l'ambiguïté    Les dividendes des sociétés cotées devraient atteindre un taux de distribution historique de 96%    Maroc/Accidents de la route: 12 morts et 2.355 blessés en périmètre urbain la semaine dernière    OMS : Septième semaine consécutive d'augmentation des contaminations dans le monde    Un ministre australien en Europe pour régler un différend au sujet des vaccins    La vigilance au quotidien, au maroc et à l'étranger    Khalid Chihab crée un instrument Ade musique combinant l'Oud et l'Outar    Le Festival du rire de Casablanca du 15 au 18 avril    Le Street Art pour embellir la médina d'Oujda    Coupes africaines : Le tirage au sort fixé au 30 avril au Caire    Algérie : dégradation de l'état de santé de 23 détenus, en grève de la faim depuis 9 jours    Assurance maladie obligatoire: 3 conventions-cadres signées devant SM Mohammed VI (reportage)    Ligue des Champions : Le bus du Real attaqué par des hooligans !    Programme de la 5ème journée de la CAF : Tous les matchs se jouent le 21 avril    Sahara marocain: L'ambassadeur du Maroc à Moscou s'entretient avec le vice-ministre russe des AE    MMA: troisième confrontation entre McGregor et Poirier à Las vegas    Dakhla : Le RNI lance Ramadaniyat Al Ahrar    Fruit d'un partenariat avec le ministère de l'éducation nationale : 27 centres des classes prépa équipés par OCP    8 personnes interpellées à Laâyoune : Mise en échec d'une tentative de trafic de plus d'une demie-tonne de chira    Ligue des champions: Le Real disputera sa 9ème demi-finale sur les 11 dernières    Algériens bloqués à Roissy, en France : le régime d'Alger accusé de «cruauté et d'inhumanité»    Météo: encore de la pluie ce jeudi 15 avril au Maroc    Ramadan : les bus de Casablanca adaptent leurs horaires    L'ICESCO lance la 2è édition de ses programmes ramadanesques    Le festival international du rire de Casablanca aura lieu en distanciel du 15 au 18 avril    Maroc : La Fondation TGCC pour l'Art et la Culture lance un nouveau concours destinée aux jeunes artistes    Un artisan innove un instrument de musique combinant l'Oud et l'Outar    Des pèlerins immunisés contre la Covid-19 se rendent à la Mecque au premier jour du ramadan    Nos vœux    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Clubs de tolérance: deux conventions signées à Casablanca
Publié dans Le Site Info le 04 - 03 - 2021

Deux conventions ont été signées, ce jeudi au siège du musée du judaïsme à Casablanca, pour la consécration des valeurs de tolérance et de cohabitation auprès des jeunes.
La première convention a été signée entre l'académie régionale de l'éducation et de la formation de Casablanca-Settat et la fondation du patrimoine culturel judéo-marocain, et la deuxième entre le lycée collégial El Wafaa relevant de la direction provinciale de Casablanca-Anfa, le lycée Ibn Mimoune à Casablanca et le lycée Lyautey relevant de la mission française au Maroc.
La première convention, signée par le directeur de l'académie régionale, Abdelmoumen Talib, et le président de la fondation du patrimoine culturel judéo-marocain, Serge Berdugo, vise à créer des « clubs de tolérance et de cohabitation » aux établissements scolaires relevant de la région, et à informer la jeunesse de la richesse et de la diversité du patrimoine culturel marocain. Elle prévoit l'organisation d'activités culturelles et artistiques et des visites gratuites au musée culturel judéo-marocain au profit des élèves et cadres administratifs et éducatifs.
Quant à la deuxième convention, elle vise la création d'un espace de tolérance et de vie commune au lycée collégial El Wafaa qui abritera des salles dédiées aux ateliers, expositions, colloques et différentes activités en soutien aux valeurs de tolérance et de cohabitation, avec la participation d'élèves de différents établissements scolaires.
Intervenant, à cette occasion, Abdelmoumen Talib a affirmé que la signature de ces conventions intervient conformément aux dispositions de la constitution, qui a veillé à mettre en valeur la diversité culturelle du Royaume du Maroc, et dans le cadre de mise en oeuvre des dispositions de la loi-cadre 51-17 relative au système de l'éducation, de l'enseignement, de la formation et de la recherche scientifique, et des initiatives visant la promotion de la vie scolaire et le renforcement des valeurs de citoyenneté et du comportement civique.
Cette initiative vise également le développement des valeurs humaines auprès des jeunes et leur éducation aux principes de tolérance, de citoyenneté et d'acceptation de l'autre, a-t-il dit, ajoutant que l'objectif de création de ces espaces consiste en l'animation de débats, à travers l'organisation d'activités communes et l'ouverture des portes du musée devant les générations montantes pour les informer de cette importante composante de la culture marocaine.
De son côté, Serge Berdugo a indiqué que la signature de ces deux conventions intervient conformément aux Hautes orientations royales, puisque le roi Mohammed VI n'a cessé d'insister sur l'importance de promouvoir tous les aspects de la diversité culturelle de l'identité marocaine, et la valorisation de toutes ses composantes, y compris la composante juive.
La fondation a oeuvré depuis des années, sous la sage conduite du Souverain, à préserver et à faire connaitre cette partie du patrimoine marocain qui est un élément fondamental de l'histoire du Maroc, de ses valeurs et de ses traditions constituant ainsi la profondeur de la civilisation du Royaume, a-t-il ajouté.
La fondation s'attèle à garantir la pérennité du modèle marocain, en tant que modèle authentique de cohabitation et de véritable tolérance, a fait savoir Berdugo, soulignant l'intérêt accordé à cette institution, depuis des années, par les jeunes avides de savoir, de compréhension et d'ouverture, et la nécessité de soutenir toute initiative visant à faire face à toute forme d'extrémisme.
Pour sa part, le directeur des Curricula au ministère de l'Education nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Fouad Chafiki, a passé en revue les initiatives prises par le ministère pour la révision des programmes scolaires et l'organisation d'activités scolaires parallèles, permettant la diffusion d'une véritable culture citoyenne, des valeurs de tolérance et d'acceptation de l'autre auprès des élèves, et de faire connaitre toutes les composantes de l'identité nationale, sans exclusion d'aucune.
L'objectif de ces conventions, a-t-il expliqué, réside dans l'animation des clubs de tolérance au sein des établissements scolaires, et l'ouverture du musée aux élèves pour avoir l'opportunité de le visiter et de s'informer du patrimoine judéo-marocain, qui constitue une importante partie de leur histoire.
Le musée du judaïsme marocain, qui a été ouvert officiellement en 1997, est le seul musée juif dans le monde arabo-islamique. Il compte une importante expérience dans le domaine pédagogique, pour ce qui est de la diffusion des valeurs de tolérance et de vie commune, et tend à faire connaitre le patrimoine culturel judéo-marocain et tout ce qui a trait aux habitudes et traditions locales.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.