La CNOPS fait une annonce importante    Couvre-feu ramadanesque: Casablanca comme vous ne l'avez jamais vue (VIDEO)    Abdellatif Hammouchi, l'oeil qui veille sur le Maroc    Sahara Marocain : Une fois de plus, Paris joue l'ambiguïté    USA / Affaire Daunte Wright : la policière impliquée est inculpée d'homicide involontaire    Neymar se dit " plus heureux qu 'avant" à Paris    WAC-MCO en prologue de la 12ème manche de la Botola Pro D1    La Bourse de Casablanca débute en hausse    La vigilance au quotidien, au maroc et à l'étranger    Justice : Recomposition des commissions permanentes du CSPJ    Nasser Bourita s'entretient avec son homologue omanais    Le Conseil des oulémas de Ouarzazate planche sur la désintégration familiale    Maroc/Accidents de la route: 12 morts et 2.355 blessés en périmètre urbain la semaine dernière    OMS : Septième semaine consécutive d'augmentation des contaminations dans le monde    Un ministre australien en Europe pour régler un différend au sujet des vaccins    Khalid Chihab crée un instrument Ade musique combinant l'Oud et l'Outar    Le Festival du rire de Casablanca du 15 au 18 avril    Le Street Art pour embellir la médina d'Oujda    Algérie : dégradation de l'état de santé de 23 détenus, en grève de la faim depuis 9 jours    Coupes africaines : Le tirage au sort fixé au 30 avril au Caire    Les TPE toujours pénalisées par les retards de paiement des factures    USA: la policière qui a tué un jeune Afro-américain à Minneapolis, arrêtée et inculpée    Assurance maladie obligatoire: 3 conventions-cadres signées devant SM Mohammed VI (reportage)    Sahara marocain: L'ambassadeur du Maroc à Moscou s'entretient avec le vice-ministre russe des AE    Cours de change des devises étrangères contre le dirham    Jeu dangereux : nouvelle provocation de l'armée algérienne dans la province de Jerada     Ligue des Champions : Le bus du Real attaqué par des hooligans !    Botola Pro D1 / 12ème journée : Aujourd'hui à 22h00, le MCO, pour confirmer devant le Wydad    Programme de la 5ème journée de la CAF : Tous les matchs se jouent le 21 avril    Edito : Révolutions mesurées    MMA: troisième confrontation entre McGregor et Poirier à Las vegas    Fruit d'un partenariat avec le ministère de l'éducation nationale : 27 centres des classes prépa équipés par OCP    8 personnes interpellées à Laâyoune : Mise en échec d'une tentative de trafic de plus d'une demie-tonne de chira    Union européenne : 5 milliards de dirhams décaissés pour le Maroc    Barid Al Maghrib lance «Barid Suppliers»    Dakhla : Le RNI lance Ramadaniyat Al Ahrar    Algériens bloqués à Roissy, en France : le régime d'Alger accusé de «cruauté et d'inhumanité»    Ligue des champions: Le Real disputera sa 9ème demi-finale sur les 11 dernières    Météo: encore de la pluie ce jeudi 15 avril au Maroc    Ramadan : les bus de Casablanca adaptent leurs horaires    Afghanistan : les USA annoncent le retrait des troupes américaines avant le 11 septembre 2021    L'ICESCO lance la 2è édition de ses programmes ramadanesques    Le festival international du rire de Casablanca aura lieu en distanciel du 15 au 18 avril    Maroc : La Fondation TGCC pour l'Art et la Culture lance un nouveau concours destinée aux jeunes artistes    Un artisan innove un instrument de musique combinant l'Oud et l'Outar    L'écrivain musé, comme s'il était l'ultime intrigue de l'Histoire.    Des pèlerins immunisés contre la Covid-19 se rendent à la Mecque au premier jour du ramadan    Nos vœux    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Algérie: l'ONU très préoccupée par la répression du Hirak
Publié dans Le Site Info le 05 - 03 - 2021

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme s'est dit, vendredi, « très préoccupé par la détérioration de la situation des droits de l'homme en Algérie et par la répression continue et croissante contre les membres du mouvement pro-démocratie Hirak, soulignant que les dispositions du Code pénal algérien, rédigées de manière vague, sont utilisées pour restreindre la liberté d'expression et poursuivre les personnes exprimant des opinions dissidentes.
« Nous sommes très préoccupés par la détérioration de la situation des droits de l'homme en Algérie et par la répression continue et croissante contre les membres du mouvement pro-démocratie Hirak », a souligné le Porte-parole du Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Rupert Colville, dans un communiqué.
Les manifestations, qui s'étaient poursuivies en ligne à la suite de la pandémie de COVID-19, ont repris dans les rues ces dernières semaines, les autorités ayant réagi de la même manière répressive qu'en 2019 et 2020, a-t-il fait constater.
Le Porte-parole du Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme fait état « de nombreux cas à travers le pays où les forces de sécurité ont utilisé une force inutile ou excessive et procédé à des arrestations arbitraires pour réprimer des manifestations pacifiques ». « Selon des informations fiables, des centaines d'individus ont été arrêtés depuis la reprise des manifestations le 13 février 2021 », a-t-il poursuivi.
Ces développements font suite aux événements de 2019 et 2020, au cours desquels un total de 2.500 personnes au moins ont été arrêtées ou détenues en relation avec leur activisme pacifique, a rappelé le responsable onusien.
De même, a-t-il enchainé, les poursuites pénales en 2019 et 2020 contre les activistes, les défenseurs des droits humains, les étudiants, les journalistes, les blogueurs et les citoyens ordinaires ont continué au cours des deux premiers mois de 2021.
Des journalistes ont été arrêtés pour avoir couvert ou rendu compte du mouvement de protestation, et 16 médias indépendants en ligne connus pour leurs reportages critiques ont été bloqués, a-t-il souligné.
Les dispositions du Code pénal algérien, rédigées de manière vague, sont utilisées pour restreindre indûment la liberté d'expression et poursuivre les personnes exprimant des opinions dissidentes, a fait remarquer M. Colville.
Selon des informations crédibles, quelque 1.000 personnes ont été poursuivies pour avoir participé au mouvement Hirak ou pour avoir publié des messages sur les réseaux sociaux critiquant le gouvernement, a-t-il souligné.
« Selon les mêmes informations, au moins 32 personnes sont actuellement détenues pour avoir exercé légitimement leurs droits humains, et certaines d'entre-elles encourent de longues peines tandis que d'autres sont toujours en détention provisoire », a-t-il déploré.
« Nous avons également reçu des allégations de torture et de mauvais traitements en détention, y compris des violences sexuelles », a-t-il ajouté, appelant « les autorités algériennes à cesser de recourir à la violence contre des manifestants pacifiques et à cesser les arrestations et détentions arbitraires ».
« Nous exhortons les autorités algériennes à libérer immédiatement et sans condition toutes les personnes arrêtées ou détenues arbitrairement pour avoir soutenu le Hirak et à abandonner toutes les charges retenues contre elles », a-t-il dit.
Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme a également appelé « les autorités algériennes à mener des enquêtes rapides, impartiales et efficaces sur toutes les allégations de torture et de mauvais traitements en détention, à demander des comptes à tous les responsables et à garantir que les victimes aient accès à des réparations ».
Il a de même demandé aux autorités algériennes d'abroger les dispositions juridiques et les politiques utilisées pour poursuivre les personnes qui exercent leurs droits à la liberté d'opinion et d'expression et de réunion pacifique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.