Discipline : Le cas de 4 magistrats traité par le Conseil supérieur    Environnement des affaires: Accélérer la cadence (CGEM)    Certification : Les abattoirs de Casablanca labellisés Halal    Cannabis légalisé: Un chantier à fort potentiel    Air France-KLM accuse une perte de 1,5 milliard d'euros au 1er trimestre    Espagne : Le tourisme enchaîne 13 mois de baisse    Elections locales au Royaume-Uni : ouverture des bureaux de vote    Botola Pro: les résultats et le classement de la 14ème journée    A l'occasion du mois de Ramadan : L'ambassade britannique au Maroc s'engage pour les bonnes causes    Covid: La France ouvre la vaccination aux mineurs de 16 et 17 ans atteints de certaines maladies graves    Le Festival International de Meknès du Cinéma des Jeunes dédié à la mémoire de feu Salaheddine Ghomari (Interview)    Sahara : l'initiative marocaine d'autonomie, une solution sérieuse et crédible, affirme la diplomatie serbe    Coupe du Trône : Les FAR éliminent le RAJA et rejoignent le carré final    Standard : Mehdi Carcela de retour cette semaine    Edito : Une expérience à capitaliser    Maroc/Banques : La position de change se contracte à 1,1 MMDH du 26 au 30 avril    Le Roi Mohammed VI adresse un message de condoléances à la famille de feu Béchir Ben Yahmed, fondateur de "Jeune Afrique"    Brahim Ghali ne doit pas échapper à la justice, pointe un député européen    Maroc/Météo: Temps nuageux ce jeudi 6 mai    Message de condoléances de SM le Roi à la famille de feu Béchir Ben Yahmed, fondateur de "Jeune Afrique"    Afrique du Sud : M. Youssef Amrani présente dans un panel la perspective marocaine d'une diplomatie post-covid    L'avenir de Mohamed Ihattaren, entre PSV et tanière des Lions ?    Classement mondial de la bonne gouvernance : Le Maroc 61e mondial et 4e en Afrique    Coupe du Trône: le Wydad bat le Chabab Mohammédia et file en finale (VIDEO)    Cette semaine en Liga...    Liberté sous caution pour Bouhlel et son acolyte ?    Chelsea-Real (2-0) : Les Blues se hissent vers Manchester City en finale de la LDC !    Cinéma/Maroc : Un réseau d'acteurs pour la promotion des droits de l'Homme voit le jour    La terre a tremblé dans la région de Ouarzazate    Concours «Street Art Casablanca»    Le plaidoyer du Maroc pour une OMC plus efficace    Le Djibouti réitère son attachement «résolu et constant» à l'intégrité territoriale du Maroc    Covid-19/Maroc : 5 décès et 371 nouvelles contaminations ces dernières 24 heures    Madrid: Manifestation massive devant l'Audience Nationale pour réclamer l'arrestation du dénommé Brahim Ghali    Ce qu'il faut retenir des études relatives au développement du cannabis    USA: Facebook maintient l'interdiction du compte de Donald Trump    Le 11ème Festival International de Meknès du Cinéma des Jeunes se déroulera du 25 au 28 mai    Quand la pandémie pérennise son lexique dans la langue française    Larbi Tourak expose ses œuvres à Fès    Nuits ramadanesques : Le groupe Tarwa N-Tiniri se produira le 6 mai    Coupe du Trône: voici le premier qualifié au dernier carré (VIDEO)    Covid-19: deux cas du variant indien détectés en Espagne    Le Premier secrétaire de l'USFP s'entretient avec l'ambassadeur du Pakistan au Maroc    Au Musée Reina Sofia à Madrid : «Trilogie marocaine : 1950-2020»    Covid-19 : Deux cas du variant indien détectés en Espagne    Santé : Des médecins cubains au Maroc ?    Ministère: Près de 4 millions d'Espagnols au chômage    Bill et Melinda Gates continueront à gérer ensemble leur fondation après leur divorce    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hilale: « L'Algérie et le polisario continuent de bloquer le processus politique onusien »
Publié dans Le Site Info le 19 - 04 - 2021

Dans une lettre adressée aux membres du Conseil de Sécurité des Nations Unies, à la veille des consultations du Conseil sur la question du Sahara marocain, prévues le 21 avril, l'ambassadeur, Représentant permanent du Maroc auprès de l'ONU, Omar Hilale, a mis à nu les obstructions, blocages et atermoiements de l'Algérie et du « polisario » au sujet de la nomination d'un Envoyé personnel du Secrétaire général et la reprise du processus politique onusien, battant en brèche les amalgames et la confusion que l'Algérie tente de créer à ce sujet.
A cet égard, Hilale a souligné que le Maroc a promptement accepté les propositions du Secrétaire général de l'ONU pour les nominations, d'abord, de l'ancien Premier ministre roumain, Petre Roman, en décembre 2020, et par la suite, de l'ancien ministre des Affaires étrangères du Portugal, Luis Amado, le mois dernier, en tant qu'Envoyé personnel pour le Sahara marocain.
« A travers ses réponses positives et diligentes à ces propositions, le Maroc reconfirme son engagement de soutenir les efforts exclusifs de l'ONU pour résoudre ce différend, ainsi que son respect des résolutions du Conseil de Sécurité », a déclaré le diplomate marocain.
« A l'opposé, l'Algérie et le « polisario » continuent de bloquer le processus politique onusien. En moins de trois mois, ils ont refusé les deux propositions de nomination de M. Petre Roman et de M. Luis Amado. Ce qui constitue une violation flagrante de la résolution 2548, qui a demandé la nomination d'un « nouvel Envoyé Personnel dans les meilleurs délais » », a-t-il rappelé.
« Cette obstruction constitue un affront à l'autorité du Secrétaire général et un dédain aux résolutions du Conseil de Sécurité. Elle met à nu le double langage de l'Algérie et du « polisario »: d'une part, ils appellent, en public et au plus haut niveau, à la nomination d'un Envoyé Personnel et la reprise du processus politique, osant même critiquer le Secrétaire Général pour l'absence d'un Envoyé. D'autre part, ils rejettent tous les candidats qualifiés et de stature internationale, proposés par le Secrétaire Général », a martelé Hilale. Et d'ajouter que « l'Algérie et le « polisario » devront assumer l'entière responsabilité de leur prise en otage du processus politique, tant demandée par le Conseil de Sécurité ».
L'ambassadeur Hilale a également rappelé que le roi Mohammed VI a réaffirmé au Secrétaire général de l'ONU, lors de Leur entretien téléphonique du 16 novembre 2020, que le Maroc continuera de soutenir les efforts des Nations-Unies dans le cadre du processus politique, qui devrait impliquer les véritables parties.
«Dans ce cadre, l'Algérie est la partie principale qui a créé et qui mobilise tous ses moyens pour pérenniser ce différend. Elle doit assumer ses responsabilités en contribuant pleinement au processus de tables rondes, tel que consacré par les résolutions 2440, 2468, 2494 et 2548 du Conseil de Sécurité, afin de parvenir à une solution politique, réaliste, pragmatique, durable et de compromis à la question du Sahara marocain», a-t-il insisté.
«L'initiative d'autonomie, dans le cadre de la souveraineté et de l'intégrité territoriale du Maroc, et dont la prééminence, le sérieux et la crédibilité ont été consacrés dans les 17 résolutions du Conseil de Sécurité depuis sa présentation en 2007, est et restera l'unique solution à ce différend», a conclu l'ambassadeur du Maroc.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.