Violences faites aux femmes : le gouvernement dresse les contours de sa stratégie    L'écrivain Bachir Kamari n'est plus    L'Opinion: L'effet domino d'El Guergarate    Elections professionnelles: L'UGTM conforte ses positions et s'impose au Sahara    Un protocole d'accord en matière de protection des données personnelles    Les aéroports du Maroc accueillent 195.547 passagers à travers 1.857 vols    Construction: Les patrons anticipent une stabilité de l'activité    Tourisme: l'horizon se dégage pour les hôteliers    Suicide: John McAfee, créateur du célèbre antivirus, retrouvé mort en prison    L'Humanité face à l'Impérialisme !    La Chine attaque l'Australie à l'OMC pour des mesures anti-dumping    Washington et Berlin appellent à combattre la montée de l'antisémitisme    Tournoi africain qualificatif aux JO (hommes)    Hicham Ait Ouarchikh élu président de la Confédération Africaine de Ski et Sports de Glisse    Le Brésil renverse la Colombie, Neymar à nouveau décisif    Evolution du coronavirus au Maroc. 484 nouveaux cas, 528.180 au total, jeudi 24 juin 2021 à 16 heures    L'Université Mohammed VI des Sciences de la Santé offre 5 bourses d'excellence    France : le gouvernement annonce un plan d'action    Karima Mkika: "Il faut une tolérance zéro pour les employeurs d'enfants"    Ignacio Cembrero : tournée médiatique à bon marché, catéchisme néocolonial, et des vérités réduites à la portion congrue    Steven Spielberg et Harrison Ford tournent au Maroc    La consécration hollywoodienne du jeune cinéaste Aziz Tazi    Mati Diop, Tahar Rahimet Song Kang-Ho dans le Jury    Rachida Touijri sous les projecteurs à Essaouira    La lumière au bout du tunnel    Euro 2020 : 15 pays des 16 qualifiés dans le Top 25 du classement Mondial    Pass vaccinal: les précisions de la RAM    L'ex académicien, Abdelwahed Wahib prolonge au Havre AC    Nîmes Olympique : Le gardien Amjhad Nazih signe son premier contrat pro    Sahel: Qu'essaie de manigancer la junte algérienne?    Cryptomonnaie. Abdellatif Jouahri s'exprime sur l'état d'avancement au Maroc [Vidéo]    Benchaâboun reçoit le trophée du "Ministre des Finances de l'année"    Etalé sur une durée de 5 ans : Narsa scelle un partenariat avec l'Université Mohammed VI des sciences de la santé    Isolement sanitaire pour les voyageurs de la liste « B » : Voici la liste des hôtels concernés (document)    36% des migrants au Maroc sont en situation irrégulière    Dans une analyse de la DEPF : Recettes pour des territoires plus résilients    La fédération marocaine des professionnels du sport vient de voir le jour    Journée mondiale des Réfugiés: Le Maroc, pays référent en matière d'asile    Violations des droits de l'Homme de la population sahraouie et des migrants : l'Algérie doublement coupable    Pacte national pour le développement : Les consultations avec les partis politiques vont bon train    Réserves en devises: Nouveau record en vue    Rabat : Lancement du projet « Nouzhati »    Prix du Maroc du livre 2021 : L'appel à candidatures est lancé    Brésil: le ministre de l'Environnement annonce sa démission    Dossier Hakimi: l'Inter Milan rejette les offres de Chelsea et du PSG    Commémoration du 80ème anniversaire de l'agression de l'Allemagne nazie contre l'URSS.    Trafic des armes à feu : l'administration Biden instaure des unités spécialisées dans certaines villes    Le rallye-raid aura son championnat du monde en 2022    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Rabat: Le café des Oudayas rouvre ses portes après la polémique
Publié dans Le Site Info le 16 - 05 - 2021

Endroit mythique de la capitale, le café des Oudayas a rouvert ses portes samedi après l'achèvement des travaux de rénovation à l'identique.
L'inauguration de ce café considéré comme l'une des attractions incontournables de Rabat s'est déroulée en présence d'une délégation composée du Wali de la région de Rabat-Salé-Kénitra, Mohamed Yacoubi, du président de l'Association Ribat Al fath, Abdelkrim Bennani, de l'ambassadeur de la Russie au Maroc, Valerian Shuvaev, du Représentant de l'UNESCO au Maroc, Alexander Schischlik et d'autres personnalités du monde diplomatique, culturel et associatif.
A cette occasion, M. Bennani a indiqué que l'ouverture du Café représente un moment historique avec un nouveau départ de ce monument chargé d'histoire qui a été restauré dans les règles de l'art, soulignant que les autorités, les techniciens, les historiens et les archéologues ont tous veillé à ce que ce lieu magique, mythique et historique garde son esprit.
« Nous viendrons ici chaque fois en gardant l'espoir que cet endroit sera toujours un lieu de rencontre des générations, des Marocains et des étrangers, ainsi qu'un lieu de mémoire et d'avenir pour régénérer l'histoire », a fait observer M. Bennani.
Félicitant tous les corps de métier qui ont contribué à cet ouvrage, M. Schischlik a, de son côté, relevé qu'un travail extrêmement complexe a été accompli pour la rénovation de ce café, dans la mesure où il fallait mener les travaux « tout en respectant le patrimoine et en récupérant les choses comme elles étaient dans l'esprit de tout le monde ». Pour sa part, le vice-président de l'Association Espace les Oudayas, Abderrahmane Badraoui a indiqué que la rénovation du café consigné aujourd'hui « Café des Oudayas » a vu la participation d'experts et mâalems qui ont fait un grand travail de restauration afin de garder l'authenticité et l'histoire de ce lieu, ajoutant que ce café a été restauré dans le respect des normes, dans le but de préserver son identité originelle. Pour les motifs de restauration, l'Association Espace les Oudayas avait indiqué que le Café menaçait ruine du fait de plusieurs facteurs, dont les travaux anarchiques entrepris par les bénéficiaires, qui ont utilisé du béton armé et enlevé des pièces en bois qui la composaient, tout en construisant d'autres bâtisses.
L'intervention sur ce lieu à haute fréquentation publique et touristique s'est inscrite dans un projet global de mise en valeur de la Kasbah des Oudayas, englobant notamment remparts, portes monumentales, musées de la parure et jardin andalou.
Lors de cette cérémonie, il a été procédé à la remise des clés des grandes portes des Oudayas à l'UNESCO pour son rôle dans la préservation des monuments historiques au Maroc, ainsi que pour sa contribution aux travaux de restauration de ce site.
Rappelons que le café avait été totalement démoli, et que les responsables assuraient que le lieu menaçait ruine.
« Sur le plan structurel, cet espace emblématique souffrait de graves problèmes dus à des ajouts hors norme constituant aujourd'hui des vices cachés tels que l'érosion des sols d'assises du café, la fragilisation des contreforts, la corrosion des aciers des dalles en béton armé, l'infestation et la dégradation des poutres en bois soutenant les banquettes en encorbellement sur falaise et l'absence de fondations des poteaux de la structure en béton armé », expliquaient alors les associations Ribat Al Fath et Rabat Salé Mémoire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.