La Russie expulse des dizaines de diplomates italiens et français    Maroc-Portugal : Création d'un groupe de travail multisectoriel    ADII: Les recettes douanières à plus de 111 MMDH en 2021    Université Mohammed V de Rabat: Lancement du Parcours Ingénieur Entrepreneur    Lancement du Fonds "Colombus 1" pour le soutien des PME    ONU: Omar Hilale décline à New York la vision du Roi en matière de migration    Espagne: Les Marocains toujours en tête du classement des travailleurs étrangers extra-communautaires    Adhésion de la Finlande et la Suède à l'OTAN    Ukraine: La CE propose une nouvelle aide de 9 milliards d'euros    Coupe du monde des clubs 2003 : La belle anecdote de Ronaldinho après un match face au RCA    Equipe nationale: La liste de Vahid sera dévoilée mercredi prochain    Accès au territoire marocain : Les précisions du MSPS concernant le protocole sanitaire    Coronavirus/Maroc: Le nombre de cas triple dans la région de Casablanca    Etudiants marocains d'Ukraine: Des documents à télécharger avant le 31 mai    Ligue des champions : Al Ahly veut la moitié des places au stade Mohammed V pour ses supporters    Fès-Meknès : 10 projets d'investissement de 160MDH avec à la clé 520 emplois directs    Burkina Faso : Pas de traces des mineurs coincés depuis un mois    Maroc Historic Rally. C'est parti pour la 11ème édition    Législatives en France : Le Franco-marocain Ahmed Eddarraz exclu de la République en Marche    Un an après l'exode, presque tous les adultes marocains et 90% des mineurs ont quitté Ceuta    Larache : Un président d'un conseil communal arrêté pour enlèvement de deux élus    Ouarzazate : un centre des professions infirmières voit le jour    Dakhla: Tenue des Assises régionales du Plan d'accélération de la transformation de l'écosystème de l'enseignement supérieur    Université Ibn Tofail / Kénitra : Débat autour de l'enseignement du 7ème art    SIEL / Rabat : Contenu du pavillon France dévoilé    Présentation de la pièce «Bambara, le conteur de la sagesse »    La Fondation des arts vivants met le théâtre marocain à l'honneur    Les frères Tharaud et Jean Gaston Mantel sur l'écran d'Attakfia    Efficacité énergétique: l'AMEE et l'ANEP coopèrent pour des bâtiments publics durables et résilients    Jeune Afrique : "Tunisie – Réforme constitutionnelle : la course contre la montre est lancée"    Jazzablanca Festival reçoit de grosses pointures du Jazz à Anfa Park    Lions de l'Atlas: tout ce qu'il faut savoir sur le match Maroc-USA (Amical)    Le Marocain Nasser Larguet nommé directeur technique national en Arabie saoudite    Amnesty International « inquiète » pour l'état de santé d'un militant en détention en Algérie    Véhicules d'occasion : L'entreprise marocaine Kifal Auto achetée par le Nigérian Autochek    Paris, première étape du "Light Tour" de l'ONMT    Le Maroc préside à Leipzig le sommet du Forum International des Transports    Les villes intermédiaires au cœur du Sommet Mondial de Kisumu    La Palestine souhaite bénéficier de l'expérience marocaine dans le domaine de la promotion de l'emploi    La sélection marocaine scolaire remporte deux médailles de bronze    Basketball : Plusieurs blessés après l'effondrement d'une tribune d'une salle à Tanger    Plus de 4 millions bénéficiaires du programme d'alphabétisation dans les mosquées    La 15ème édition de Jazzablanca Festival du 1er au 3 juillet    Interpellation du suspect impliqué dans le vol sous la menace de l'arme blanche d'une agence bancaire à Casablanca (DGSN)    Dynamique de Marrakech : Deux autres pays réitèrent leurs appuis à la marocanité du Sahara    Ouverture des points de passage de Bab Sebta et Beni Ansar aux voyageurs    France: coup d'envoi du Festival de Cannes    Météo: les prévisions du mercredi 18 mai    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'alpiniste marocaine Bouchra Baibanou revient sur son dernier exploit (Entretien)
Publié dans Le Site Info le 06 - 05 - 2022

L'alpiniste marocaine et mondiale Bouchra Baibanou a réussi, il y a quelques jours, à gravir le mont de l'Annapurna dans l'Himalaya, qui compte parmi les plus difficiles au monde, et a hissé le drapeau national sur son sommet. Un exploit de taille qui vient garnir son palmarès impressionnant d'ascension des plus hauts sommets du monde.
Ce nouvel exploit de Bouchra Baibanou, qui a entamé sa carrière d'alpiniste en 2011, s'ajoute à son palmarès très honorable. Elle est la première Marocaine à gravir les Sept Sommets, le Kilimanjaro en Afrique (2011), l'Elbrouz en Europe (2012), l'Aconcagua en Amérique du Sud (2014), le Mont McKinley en Amérique du Nord (2014), les Pyramides Carstens en Espagne (2015), l'Everest en Asie (2017) et le Vinson en Antarctique (2018).
Sur sa récente aventure et les difficultés qu'elle a rencontrées avant d'atteindre le sommet du mont de l'Annapurna (8.091 m), une mission des plus ardues, l'aventurière et championne d'alpinisme marocaine a répondu à ces trois questions :
1- Quels sont les sentiments que vous avez éprouvés en atteignant le sommet de l'Annapurna dans l'Himalaya ?
Je me suis sentie très fière de pouvoir hisser les couleurs nationales au-dessus du sommet et d'avoir réussi à honorer les femmes marocaines, arabes et musulmanes. En fait, je suis la première femme arabe à avoir réussi à conquérir ce sommet. Une myriade de sentiments qui m'ont poussé à donner le meilleur de moi-même et à résister à la fatigue et à plusieurs autres difficultés que j'ai rencontrées dans mon chemin vers ce mont, considéré parmi les plus difficiles au monde, alors que seulement quelques 300 personnes ont pu y gravir, en raison des grands dangers et accidents auxquels les alpinistes sont exposés lors de l'ascension.
2 – Comment avez-vous vécu ce nouveau challenge et quelles ont été les principales difficultés rencontrées ?
En effet, il y avait eu beaucoup de difficultés et de grands défis auxquels j'ai dû faire face notamment les pistes à emprunter frappés par de nombreuses avalanches. S'y ajoute une météo hostile et erratique. Des conditions qui ont rendu la mission encore plus difficile. Lors de la dernière journée avant d'atteindre le sommet, il m'a fallu 15 heures de marche avant d'arriver au but. Lors de la descente, une forte tempête de neige a causé de nombreux problèmes, alors que certains alpinistes qui tentaient de gravir la montagne se sont vu les doigts geler ou même se sont perdus. Dieu merci, j'ai réussi à redescendre en toute sécurité.
3 – Y a-t-il un plafond aux ambitions de Bouchra Baibanou, et d'où puise-t-elle son courage constant pour affronter de tels défis ?
Il n'y a pas de limites qui peuvent se tenir face à l'ambition d'une personne tant qu'elle a en ligne de mire un objectif précis. J'ai des ambitions pour développer les sports de montagne au Maroc et j'aspire à gravir d'autres sommets. De surcroît, j'essaye d'être un bon exemple pour les filles et de contribuer à l'avancement de leurs situations, tous domaines confondus. Je considère ma réussite comme un succès pour les Marocains en général et pour les femmes marocaines en particulier.
Le Wissam royal que SM le Roi Mohammed VI a bien voulu m'accorder en 2015 constitue la plus grande motivation qui m'a poussée à donner le meilleur de moi-même et être à la hauteur des responsabilités. Les récentes félicitations que le Souverain m'a adressées après mon exploit à l'Annapurna ont augmenté mon enthousiasme et ma détermination à réaliser d'autres exploits dans le domaine de l'alpinisme mais aussi dans celui du développement de la situation des filles marocaines.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.