Première sortie pour l'ex-Conseil de la magistrature    Justice: Un droit d'accès à l'information a minima    PJD: El Othmani dénonce «les perturbateurs»    Assurance-vie: L'Autorité surveille le dispositif anti-blanchiment    Marrakech/aéroport: Le ras-le-bol des professionnels du tourisme    Un pendentif de Marie-Antoinette adjugé 36 millions de dollars    L'Europe riposte à la guerre commerciale déclarée par Trump    Forum de Paris sur la paix: Des initiatives pour améliorer la gouvernance    Tibu éduque le rural par le Basket    Dix mois pour préparer les Jeux africains 2019    INDH : 46 millions de DH mobilisés pour la province de Laâyoune    Ecole rurale: A quoi joue l'Education nationale?    Pétrole : Le Maroc serait «sous-exploré»    Les pertes d'Uber continuent d'enfler    L'écrivain El Miloudi Chaghmoum va à la rencontre des prisonniers de Kénitra    Le pape François se rendra en voyage apostolique au Maroc    Nasser Bourita : Le Maroc demeure attaché à une solution consensuelle en Libye    Les PPP ont le vent en poupe en Afrique    Commémoration du 63ème anniversaire des Trois glorieuses    Pour ou contre les JO-2026 ? Les habitants de Calgary donnent leur avis    Le Real Madrid confirme Solari, nommé jusqu'en 2021    Premier league : Susanna Dinnage, première femme à la tête de la Premier League    Les relations Maroc-USA examinées à Rabat    Mohamed Benabdelkader : Le maintien ou non de l'heure d'été dépend des résultats de son évaluation    La maladie de Parkinson au cœur d'une journée organisée par le ministère chargé des MRE et des Affaires de la migration    Britanniques et Européens sont parvenus à un accord de principe sur l'Irlande    "Rêves d'une oasis" de Aziz Khoidir en compétition en Côte d'Ivoire    Bouillon de culture    BAM et l'ANRT lancent "m-wallet", un nouveau moyen de paiement par téléphone mobile    Paiement mobile: 6 millions d'utilisateurs et 1,3 MMDH de transactions visés d'ici 2024    Journée mondiale du diabète: Plus de 2 millions de Marocains sont diabétiques    Le tribunal administratif de Rabat destitue le président du conseil communal de Harhoura    « We Could Be Heroes », le documentaire poignant de Hind Bensari primé au Canada    Italie : Salvini accueille 51 migrants en provenance du Niger    Brexit : Le projet d'accord « répond au vote des britanniques », soutient May    Debdou célèbre le patrimoine juif marocain    Les Ateliers de l'Atlas, nouveau programme d'aide au développement de talents du MENA    Une nouvelle liste du Patrimoine culturel national    Une enquête sur le recrutement de deux joueurs mineurs par l'AS Monaco    Nuit des galeries 2018 : Appel à candidature    l'ONU décidée à clore le dossier du Sahara    Le Forum africain de la sécurité routière entame ses travaux à Marrakech    Arrestation de quatre personnes impliquées dans l'affaire : Saisie à Marrakech d'une importante quantité de drogue    Entre le marteau du refoulement et l'enclume du déplacement    "Le serviteur du Roi", cinquième tome des mémoires de Mohamed Seddik Maaninou    Limiter l'abandon scolaire à défaut de pouvoir l'éradiquer    Divers    L'équipe nationale sacrée 3e au niveau mondial    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Khénifra Projet d'écomusée à Sidi Lamine
Publié dans Le Soir Echos le 17 - 08 - 2010

Il constituera un espace de recherche scientifique sur la biodiversité et d'éducation à l'environnement.
La province de Khénifra sera prochainement dotée de son premier écomusée. Il est en cours de construction à Kaf N'sour dans la commune de Sidi Lamine. Derrière cet ambitieux projet, l'association SEEPOM pour la protection de l'environnement ainsi que ses partenaires, la commune de Sidi Lamine et l'INDH. «La commune nous a fourni le terrain d'une superficie de 4.000 m2. Quand à l'INDH, elle nous assure une partie du budget de construction», explique Youssef Arhazaf, chargé du projet de l'écomusée. Ce dernier s'inscrit dans le cadre d'un vaste projet initié par SEEPOM portant sur «la protection de la biodiversité de la zone de Kaf N'sour : cas du vautour fauve». Selon Youssef Arhazaf, le projet de l'écomusée a pour ambition de mettre en place un espace de recherche scientifique phare au Moyen Atlas. «Il va comporter, dans un premier temps, deux salles d'exposition et un laboratoire. Durant la 2e phase du projet, il y aura la construction d'un espace d'accueil de chercheurs scientifiques, étudiants marocains et étrangers ainsi qu'un espace pédagogique pour jeunes dédié à l'éducation environnementale en général et la protection des oiseaux en particulier», indique le chargé du projet. Ajoutant que des locaux seront aménagés et mis à la disposition des femmes pour y exposer et commercialiser les produits agricoles et artisanaux de Kaf N'sour. Le chef du projet a affirmé que les travaux de la première tranche seront achevés à la fin du mois d'octobre prochain et l'inauguration officielle est prévue en novembre. Quant à la 2e tranche, «tout dépendra des nouveaux bailleurs de fonds. Notre association est à la recherche actuellement de nouveaux partenaires nationaux et internationaux pour mener à bien ce projet», confie Youssef Arhazaf, cet ingénieur d'Etat spécialisé dans le domaine de l'environnement. Il a souligné que SEEPOM ainsi que ses partenaires ont organisé plusieurs activités afin de préparer et amener la population locale à adhérer au projet. Parmi ses activités figure l'instauration d'activités génératrices de revenus au profit des familles locales défavorisées.
SEEPOM
Une association au service de la biodiversité
Spécialisée dans le domaine de l'environnement, l'association SEEPOM a vu le jour en 1996. Depuis sa création, l'association intervient dans divers champs notamment l'écotourisme, l'éducation environnementale, la gestion des pesticides et la protection de la biodiversité. Elle a mis en œuvre plusieurs projets visant la protection des oiseaux menacés d'extinction, la gestion rationnelle des pesticides et la sensibilisation sur les questions des changements climatiques. Elle a participé à plusieurs rencontres au Maroc et à l'étranger sur les questions intéressant l'environnement et le développement durable (pesticides, produits chimiques, métaux lourds, pesticides obsolètes, polluants organiques persistants, oiseaux menacés, eau, changements climatiques).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.