Covid-19: le personnel des Forces armées royales reçoit la 2ème dose du vaccin    Nigeria : 42 personnes relâchées, dont 27 élèves, après un enlèvement dans un pensionnat    Algérie : le Hirak de retour pour dénoncer le pouvoir militaire et réclamer plus de démocratie    La masse monétaire progresse de 9,2% en janvier    Covid-19 : plus de 3 400 000 personnes vaccinées    Allemagne : la commission vaccinale envisage de recommander le vaccin AstraZeneca pour les plus âgés    La HACA et la SNRT lancent à Dakhla des visites aux sites régionaux de production et de diffusion de radio et de télévision    Covid19 / Maroc : La situation épidémiologique au 27 février 2021 à 18H00    L'ONU annonce de nouveaux dispositifs d'identification pour lutter contre la pêche illégale    CAN U20 : Les tirs de la chance privent le Maroc de la demi-finale !    AS FAR-SCCM (1-1) : Les Militaires rejoints sur la ligne d'arrivée !    Talib viré du TAS    Luca Attanasio, ambassadeur italien, tué en RDC    Le secrétaire général du Polisario reçu par le président Algérien    Deuxième anniversaire du Hirak : retour sur les faits saillants qui ont marqué les manifestations du 22 février    Groupe Al Omrane: Mise en chantier en 2020 de 46 projets d'une consistance de près de 17.000 unités    Des manifestations monstres contre les caciques : Les Algériens disent «degage» au régime    Le Maroc, un modèle en matière de vaccination    Joaillerie : Hicham Lahlou lance sa collection « Magic Alice »    Alerte – Veille – Relance post-covid19 – Investissements étrangers et compétition internationale – Ce que préparent les concurrents du Maroc    Les entrepreneurs marocains invités à investir au Burundi    Meurtre de Khashoggi: Washington accuse le prince saoudien...Ryad dénonce !    La Chambre des représentants libyenne tend à former un gouvernement provisoire restreint composé des compétences de toutes les régions du pays    ONCF: un chiffre d'affaires consolidé de 3,1 MMDH en 2020    Marrakech : 29 interpellations pour violation de l'état d'urgence sanitaire et aménagement d'une villa pour les jeux de hasard    Marché de capitaux: 4,83 MMDH de levées en janvier 2022    Une nouvelle Ecole Américaine à Benguerir    Il y a 45 ans, le dernier soldat étranger quitta les provinces du Sud    Mustapha Ramid sera opéré ce samedi    Le dirham s'apprécie de 0,32% par rapport à l'euro    Réforme électorale : les très attendus amendements dès la semaine prochaine    Gouvernement : Mustapha Ramid jette l'éponge    Les Golden Globes remettent leurs prix sans public ni tapis rouge    Le WAC à Ouagadougou en quête d' une seconde victoire en Ligue des champions    Le président de la FIFA exprime ses remerciements à S.M le Roi    Le Maroc adhère à l'Organisation islamique pour la sécurité alimentaire    Percevoir le cannabis tout autrement    Sahara : D'éminentes personnalités internationales appellent Biden à appuyer la décision Américaine    Le MAS présente son nouvel entraîneur, Miguel Angel Gamondi    Premier Colloque international de linguistique à Marrakech    "Biggie " , le géant éphémère du rap par ceux qui l' ont connu    Plus de 25.000 pièces archéologiques seront mises à la disposition des étudiants et du grand public    Administration pénitentiaire: Reprise exceptionnelle des visites familiales au profit des détenus du 1er mars au 12 avril    CAN U20 Mauritanie : Maroc-Tunisie pour une place en demi-finales    «Yawmiat Kaen Osabi», nouveau-né de Loubna El Manouzi chez «Mokarabat»    Rencontre autour d'une publication : «Pour une Maison de l'histoire du Maroc» dotée d'un savoir accessible à l'esprit de tous    Un immense tour d'une ville en pleine mutation : Dakhla change de visage    Gianni Infantino salue l'engagement du roi Mohammed VI en faveur du développement du football au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Al-jamaâ Al-aâdam : grandeur et majesté
Publié dans Le Soir Echos le 15 - 07 - 2013

Vous êtes ici : Actualités / featured / Al-jamaâ Al-aâdam : grandeur et majesté
Pendant des siècles, Al-jamaâ al-Aâdam « la Grande Mosquée » de Salé était la deuxième plus grande de tout le royaume après la mosquée Al-Qaraouiyyin édifiée quelques années plus tôt. Toutefois, elle reste la première mosquée construite dans la ville de Salé, l'ancienne médina d'aujourd'hui. Elle s'élève au milieu du quartier Attalaâ. Son emplacement situé sur une zone surélevée lui permet de presque dominer toute la ville. Temim Ibn Ziri, chef de la tribu des Banou Ifren également zénète (les bâtisseurs), s'est chargé de l'édification de la mosquée entre l'an 1023 et 1029 (les sources divergent), qui servit après de noyau pour la Grande Mosquée. Avec le temps, l'édifice a subi les aléas du temps et de l'homme. Le toit de la mosquée s'est effondré quelques années plus tard ce qui poussa le sultan almohade Yacoub al-Mansour Addahbi à la rénover et à l'agrandir en l'an 1196 dans la foulée de sa victoire d'Alarcos "Al-Arak" en Andalousie. Elle a été ensuite dotée d'un minaret majestueux et marquée d'une porte monumentale décorée d'arcs lobés en pierre de Salé, ce qui en fit, selon les termes de l'historien slaoui, Ben Ali Doukkali, « l'une des plus grandioses mosquées de l'Islam, par la beauté de son agencement, l'immensité de son espace et la splendeur de son bâti ». La Mosquée fut témoin de plusieurs massacres de ses habitants, notamment celui survenu lors de la Prise de Salé en 1260. Le minaret fut, quant à lui, gravement touché et n'arrivait plus à supporter les multiples bombardements européens qu'elle subissait. Des fissures sont ainsi apparues sur le minaret. C'est ainsi que, sur instruction du sultan Moulay Abderrahmane Ibn Hicham, elle fut démolie et reconstruite en l'an 1840, selon l'architecture qu'on lui connaît aujourd'hui. D'une superficie de 5 070 m2, et avant la construction de la mosquée Hassan II, la Grande Mosquée de Salé était aussi considérée comme la deuxième plus grande mosquée du toyaume après Al-Qaraouiyyin de Fès. Elle reste toutefois l'une des plus robustes, et chargée d'histoire. Elle résisté à plusieurs bombardements dont le plus célèbre reste celui du 26 novembre 1851, où Salé est bombardée par l'envoyé de Napoléon III, le contre-amiral Dubourdieu. Aujourd'hui, elle raconte son histoire chaque instant à ceux qui veulent bien l'entendre, à ceux qui viennent faire leurs prières, la visiter, ou simplement s'y recueillir. Des histoires racontées par ses murs que chacun pourra écouter en passant par l'une des neuf portes de la mosquée, dont la principale perce le mur de la qibla.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.