Les dirigeants algériens isolés de la dynamique de l'histoire    Pantins et commanditaires obnubilés par une guerre imaginaire    Contrôle de conformité des produits industriels : De nouvelles normes marocaines    Bouznika : Début du 5ème round des négociations inter-libyennes    La RDC s ' en tire à bon compte face à la Libye    Volontaires, l' une des clefs de l'organisation du CHAN    Compteur coronavirus : 1.138 cas testés positifs et 29 décès en 24 heures    Fusion Danse Morocco, un nouveau rendez-vous artistique pluriculturel    Sonia Bennis expose ses récentes œuvres à Marrakech    LF 2021 : voici les principales mesures fiscales [Document]    Le vaccin est enfin arrivé au Maroc...vers un lancement imminent de la campagne anti-Covid    Entraînement en mer: Deux stagiaires commandos de la Marine Royale portés disparus    2M et la DGSN s'associent pour lutter contre les violences faites aux femmes    Dakhla-Oued Eddahab : Soutenir les commerçants et TPE...    Hommage / Covid-19 : ces soignants morts sur le front de l'épidémie    Le Vaccin AstraZeneca arrive au Maroc    Les 10 risques pour les entreprises en 2021, selon «Allianz Risk Barometer»    Vaccins anti-Covid-19 : La fièvre des «vaxxies» va bientôt atteindre le Maroc    Restauration : comment les professionnels comptent se réinventer pour tirer leur épingle du jeu en 2021    L'inflation augmente de 0,7% en 2020    TPME : L'Observatoire et le Ministère de l'Industrie renforcent leur partenariat    Défense aérienne : Le Maroc acquiert le fameux système de défense aérienne "Patriot"    USA: Majoritaires au Congrès, les démocrates pressés de mettre en œuvre l'agenda de Biden    Hassan Baraka, le premier marocain à nager 1.600 mètres dans une eau à moins de 5 degrés    Meknès : 6 ans de prison pour le violeur d'un enfant de 7 ans    Al Aroui : Vol d'un coffre-fort renfermant une arme à feu et de l'argent    Maroc-Rwanda à 17h : qualification et confirmation en ligne de mire    Le Rallye Aïcha des Gazelles reporte sa 30eme édition    La RAM achemine le vaccin anti-covid à Casablanca (photo)    Groupe C : Maroc-Rwanda / La qualification au prochain tour en ligne de mire    L'homme aux chaussettes rouges quitte DFC    Première édition de «Blabl'Art» à Casablanca    CRI : Crise sanitaire ? Connais pas !    L'Inde donne son feu vert pour l'exportation du vaccin vers le Maroc    Joe Biden marque la rupture avec Trump à son arrivée à la Maison Blanche    Le Maroc plaide pour une stratégie africaine de l'éducation    Le Maroc et Israël signent un accord pour des vols directs entre les deux pays    SM le Roi reçoit le ministre émirati des affaires étrangères et de la coopération internationale    "Le secret de la lettre " , nouveau roman de Mohammed Ennaji    Lutte contre la corruption : des experts internationaux plaident pour une approche solide et coordonnée    L'Opinion : Distorsions espagnoles    Radios privées, une «mue» bienfaitrice!    L'ONU condamne le meurtre de deux Casques bleus, dont un Marocain, en République centrafricaine    Casablanca: mise en échec d'une tentative d'exportation illicite de pièces géologiques    «Mohammed VI, la vision d'un Roi : actions et ambitions»    «Livre de chevet : les effets positif de la pandémie»    A la découverte de l'univers fantastique de Yassine Balbzioui à Rabat    Mise au point : Les "attaques injustifiées" et les "assertions diffamatoires" de RSF ne passent pas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Accord sur le prix du lait : Bonne nouvelle pour les producteurs?
Publié dans Le Soir Echos le 06 - 09 - 2013

Au moins 60 % de la récente augmentation des prix du lait seront dorénavant reversés par les entreprises du secteur laitier aux agriculteurs. Annoncée par Aziz Akhannouch, ministre de l'Agriculture et de la pêche maritime, la convention prise ce mercredi par les entreprises du secteur laitier, lors d'une réunion avec le ministère de tutelle, a pour objectif : « soutenir les petits agriculteurs », selon le ministre.
Concrètement, la même source a indiqué que ladite mesure est effective dans l'immédiat, avec un effet rétroactif remontant au début du mois d'août 2013. « Au cours de cette rencontre, il a été convenu, suite aux différents échanges, de rétrocéder la plus grande part de cette augmentation aux agriculteurs ».
Pour M'hamed Loultiti, président de la Fédération nationale des éleveurs producteurs laitiers, la dernière hausse du prix du lait est « attribuable, notamment à la flambée des prix des aliments de bétail, dont 95 % sont importés. A cet effet, les éleveurs n'ont pu subir cette progression et donc procédé à cette légère augmentation pour éviter leur disparition du marché ». cela reste en effet le principal argument des opérateurs de la filière, qui évoquent également la hausse des prix des fourrages, du gasoil et d'autres intrants de production sur le marché mondial. « Des charges pèsent lourdement sur les éleveurs et les agriculteurs », ont-ils affirmé, ajoutant que « cette hausse (prix du lait) de 6 pc, la première depuis janvier 2009, correspond à une moyenne de près de 1,5 pc par an, soit un niveau sensiblement identique au taux d'inflation enregistré sur la période qui se situe à 1,2 % ».
Jacques Ponty, Président directeur général de la Centrale laitière, a pour sa part soulogné que averti que la production laitière au Maroc aurait diminué si la hausse des prix du lait n'avait pas été décidée. Selon lui , cette augmentation ambitionne de permettre aux éleveurs d'atteindre la production de 3 milliards de litres en 2014, initialement fixée par le Plan Maroc Vert (PMV).
Pour rappel, la filière a connu en avril 2009 la signature d'un contrat programme entre le gouvernement et la Fédération interprofessionnelle marocaine de lait « Fimalait », en vertu duquel un soutien de 2 milliards de dirhams (MMDH) a été consenti pour la filière, notamment à travers le fonds de développement agricole. Ce qui a permis au chiffre d'affaires amont de la filière d'afficher une hausse avoisinant 8 MMDH à destination d'un million d'éleveurs de viande rouge, dont 400.000 spécialisés dans l'activité laitière. Selon les prévisions du ministère, la production laitière devrait enregistrer une croissance de 8 à 10 pc pour l'année 2013 pour atteindre 2,8 milliards de litres.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.