Maroc/Conseil de gouvernement : Voici l'ordre du jour de la réunion du 15 avril    L'Europe doit être pragmatique et ouvrir son propre bureau de représentation dans les provinces du Sud du Maroc    AXA Crédit: résilience avérée dans un contexte de crise sanitaire    Ramadan: les autorités serrent la vis à Casablanca    Recherche biomédicale/Maroc : Les laboratoires Laprophan et l'USMBA signent un partenariat    Meeting Fédéral d'Athlétisme: Deux nouveaux records nationaux battus par Siba et Koussi    Violence subie par les hommes: les constats de l'enquête du HCP    Football / Ligue du Gharb : L'équipe «Al Achbal » remporte le tournoi des U12    Contrôles pendant Ramadan: l'ONSSA se mobilise    Fusillade devant un hôpital à Paris: un mort et un blessé grave    L'élevage avicole algérien affecté par la fragilité économique et les faiblesses technologiques    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    FRMF : Zakaria Aboub, seul rescapé de la restructuration de la DTN    Ligue des Champions : l'Afrique du nord en force en quarts de finale    Chtouka Ait Baha : Tout sur l'inscription les greniers collectifs au patrimoine mondial de l'UNESCO (Vidéo)    Un hommage au grand artiste Mohamed Melehi aura lieu en mai prochain à Marrakech    MM. Bourita et Le Drian réaffirment l'excellence des relations bilatérales    L'Arabie saoudite annonce le début du mois de Ramadan    Maroc: Cours de change des devises étrangères contre le dirham pour lundi 12 avril    La Chine approvisionnera le Maroc de 10 millions de doses de vaccins courant avril et mai    DMG : de fortes averses orageuses et rafales de vent attendues mercredi et jeudi    Les clés de la solidarité pour ouvrir les portes du Ramadan.    Raja: ce qu'a dit El Bekkari après la victoire contre Pyramids (CAF)    Football : mort d'un joueur après s'être effondré lors d'un match de championnat amateur    La Fondation TGCC lance la première édition du Prix Mustaqbal    L'Ouganda et la Tanzanie se lient pour la construction d'un oléoduc    Tanger: localisation de deux mineurs objets d'un avis de recherche dans l'intérêt des familles    Ramadan 2021: voici les horaires de travail dans les administrations au Maroc    Le Sahara marocain plombe la diplomatie algérienne et envenime les relations entre Alger et Paris    Nadir Yata incarnait une formidable force militante    Pyramids-Raja: les buts du match (VIDEO)    Liga : Bounou, En-Nesyri et Munir attendus face au Celta Vigo    Droits des sociétés : Les principales nouveautés    Météo au Maroc: le temps qu'il fera ce lundi    France: stupeur et condamnation après des actes ciblant les musulmans à l'approche du Ramadan    Lois électorales : Feu vert de la Cour constitutionnelle    Selon le FMI, le Maroc sur une bonne trajectoire    Tijara 2020 : La formation du capital humain, un véritable levier de développement    Edito : Débat clos    Salé : Voici les lauréats du concours de sculpture métallique monumentale récompensés    Regain de tension dans le Donbass    Nora Iffa, une voyageuse engagée    Melehi et Chebaa à l'affiche    L'écriture poétique et l'esprit de l'amour… !    "L'Oiseau bleu " de Mouha Ouhdidou, Grand Prix du Festival national du court-métrage d'Oujda    Classement Forbes : deux Marocains parmi les milliardaires africains en 2021    Agence Bayt Mal Alqods : les lauréats du concours "Les couleurs d'Al Aqsa" primés    Le Maroc à l'OMC: La révolution contre les déchets plastiques aura-t-elle lieu ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La FISA coupe les ailes aux rumeurs
Publié dans Libération le 15 - 08 - 2018

Par voie de communiqué, la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole a tenu à tordre le cou à certaines informations faisant état d'un ravage sur les élevages avicoles, résultat de la canicule estivale. Après avoir en premier lieu assimilé le taux de 20% à de la ‘'fantaisie', la FISA a argumenté sa plaidoirie.
Tout d'abord, la FISA qui, conformément à la loi n° 03-12, est reconnue seule inter-profession agricole de la filière avicole, assure que « les chiffres déclarés ne correspondent en aucune manière à la réalité » arguant que pour l'instant « les services vétérinaires de l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), n'ont toujours pas réalisé d'enquête sur le terrain pour affirmer les chiffres annoncés (20%) ». En même temps, l'absence d'enquête peut être à double tranchant puisqu'il est impossible d'infirmer les chiffres en question. En tout cas, la FISA n'a pas hésité à évoquer « la déstabilisation du marché, laquelle peut faire le jeu des spéculateurs » comme une des conséquences néfastes des rumeurs avancées.
Cependant, et cela constitue le second point de la déconstruction informative initiée par la FISA, « si le chiffre de 20% de mortalité était avéré, les prix auraient augmenté pour atteindre des niveaux excessifs », argumente la fédération. Et de souligner : « Depuis l'arrivée de la canicule, le marché est approvisionné à un rythme normal et régulier, dans une fourchette moyenne entre 11 et 13 DH au kg vif départ ferme ». Par conséquent, pour elle, « le chiffre de 20% qui a été avancé est donc faux et non fondé ».
Néanmoins, cette dernière n'a pas omis de rappeler qu'en cette période, traversée par une canicule sévère, « les mortalités des élevages pourraient atteindre 5% à 6%, voire plus. Tout aussi évident qu'il pourrait y avoir des chutes de performances zootechniques de production, qui se traduisent par un ralentissement du cycle de croissance des volailles », a-t-elle révélé, sans oublier de rappeler que « ces taux de mortalité ne sont pas alarmants, et ce par comparaison au taux normal de mortalité d'un élevage bien géré ».
En conclusion de sa communication, la FISA avoue que le chergui a été de tout temps un facteur déstabilisant et récurrent, causant des pertes pour les éleveurs. Pour tenter de remédier à cette difficulté, elle a indiqué avoir «milité pour la mise en place de subventions pour l'acquisition de matériel de refroidissement des bâtiments d'élevage avicole ». Une demande qui a trouvé écho auprès du ministère de l'Agriculture, puisqu'une série de subventions a été mise en place concernant : 1- Le matériel de brumisation: 30% du coût avec un plafond de 18.000 DH/bâtiment de 500 m² minimum. 2- Le système Pad Cooling pour les unités d'élevage excepté l'élevage de pondeuses en cage : 30% du coût avec un plafond de 30.000 DH/bâtiment de 500 m² minimum. 3- Le système Pad Cooling pour les unités d'élevage de pondeuses en cage : 30% du coût avec un plafond de 120.000 DH/bâtiment de 500 m² minimum.
Enfin, la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole n'a pas omis de mettre en exergue la diffusion d'un avis aux aviculteurs afin de les sensibiliser à l'intérêt de se doter d'un matériel adéquat en prévision des vagues de chergui de la saison d'été. En somme, et selon la FISA, les amateurs de poulets préparés à toutes les sauces n'ont a priori rien à craindre pour leur bourse.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.