Le CNDH promeut la parité en politique à travers une série de rencontres régionales    Lancement d'un guide pour des espaces publics urbains plus accessibles aux femmes et aux filles    Paiement sans contact: Visa et CMI augmentent le plafond    France: plus de 320 mille emplois détruits dans le privé en 2020    Accord Maroc-Royaume-Uni: une nouvelle route maritime pour contourner les problèmes frontaliers de l'après Brexit    A 5 jours du coup d'envoi, la CAN U17 au Maroc annulée    FRMGolf lance sa 7ème académie    Coronavirus : le Maroc suspend ses liaisons aériennes avec 6 autres pays    Tétouan : saisie de 2 286 kg de chira    Action solidaire : Jumia assure gratuitement les livraisons du restaurant de l'ASF    derb ghallef: la bnpj démantèle un réseau de trafic d'objets électroniques provenant de la contrebande    Présidence de la CAF : Ahmad "destitué", Omari" intronisé "!    Conseil de la FIFA: le président du WAC réagit aux propos d'Ouaddou    Défense des femmes : les Etats-Unis comptent renforcer leur engagement à l'ONU    IFC, la Bourse de Casablanca et ONU-Femmes joignent leurs efforts pour la parité des genres    Parcs aquatiques: les professionnels créent un collectif et tirent la sonnette d'alarme    Eliminatoires de la CAN 2021: Vers le report des prochaines journées prévues fin mars    Enseignement : le distanciel, pierre angulaire du système éducatif    L'école belge au Maroc renforce son programme scolaire    Lois électorales : Le moment de vérité pour l'amendement patronat    Crise financière et crise sanitaire / Olympique Lyonnais : une partie des salaires transformée en actions de l'OL Groupe    Solutions de financement : OCP et GCAM misent sur le mobile    Train à hydrogène : Alstom en contact avec le Maroc ?    Première visite de Trump à New York depuis sa défaite aux élections    Officiel: la CAN U17 vient d'être annulée    Bounou de retour avec le FC Seville lors du déplacement face à Dortmund.    Carte intégrale du Royaume : La nouvelle cible de la diplomatie algérienne    8 mars: Hay Mohammadi rend hommage aux femmes méritantes (VIDEO)    Covid-19 au Maroc : 102 nouvelles infections et 120 735 injections administrées en 24 heures    Tollé en Grèce suite à une intervention de musclée de la police pour faire respecter le confinement    Interopérabilité : les marines Américaine et Marocaine conduisent un exercice militaire au large du Sahara    Une soixantaine de migrants franchissent la frontière à Melilla    Manal Benchlikha: Quand pop marocaine rime avec féminisme    Débat littéraire en ligne autour du livre "Tisser le temps politique au Maroc"    Birmanie: L'armée tire à balles réelles sur les manifestants    Aides alimentaires : 45 pays dans le besoin, selon la FAO    Usage licite du cannabis: l'examen du projet de loi se poursuit    Maroc : les femmes, encore trop peu présentes dans les médias    N°1 mondial: Djokovic savoure «un grand jour»    Bris de silence de la poétesse des Doukkala    Le patrimoine millénaire du Royaume exposé au Musée des Confluences-Dar El Bacha    Une célébration de la créativité littéraire féminine    L'ambassadeur israélien en visite à Fès (PHOTOS)    Accès aux soins-confinement : Un parcours du combattant pour les ménages dirigés par des femmes    Hausse de plus de 17% du parc des abonnés Internet en 2020    Vie politique : Vers une meilleure représentativité des femmes    Le Maroc élu à la vice-présidence    Avec « Dilbar », Nora Fatehi dépasse 1 milliard de vues sur Youtube (VIDEO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Au moins 30 civils tués en août-septembre en Centrafrique
Publié dans Libération le 17 - 10 - 2018

Au moins 30 civils ont été tués en août et septembre dans des violences commises par des groupes armés à Bria et aux alentours de cette capitale du diamant de la Centrafrique, dans l'est du pays, a rapporté l'ONU.
Selon le texte obtenu mardi, "ces crimes, dont beaucoup pourraient constituer des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité, sont imputables à la coalition ex-Séléka (...) et aux antibalaka", des milices armés combattant en Centrafrique pour le contrôle local des ressources et d'une influence politique.
Ce communiqué de la Mission de l'ONU en Centrafrique (Minusca) est l'aboutissement d'une enquête onusienne ouverte début septembre après que neuf déplacés d'un camp de la ville aient été retrouvés morts à l'extérieur du camp.
Dans un rapport publié début octobre, l'ONG Human Rights Watch (HRW) a pointé du doigt les rebelles du groupe armé Front populaire pour la renaissance en Centrafrique (FPRC), les accusant d'avoir "tué le 25 août au moins 11 civils qui avaient fui le quartier de Borno (à Bria) après des affrontements entre le FPRC et la milice antibalaka".
Dans le même rapport, un commandant régional du FPRC, le "général" Tijani, avait démenti: "Les antibalaka veulent que je quitte la région parce que je leur mène un combat acharné. Ils tuent donc des civils et me font ensuite porter le chapeau."
Outre le FPRC, les crimes contre les civils à Bria sur cette période ont aussi été commis par des antibalaka et autres groupes affiliés à l'ex-Séléka, indiquent la Minusca et HRW.
Capitale du diamant centrafricain, la ville est occupée par une myriade de groupes armées: FPRC, Union pour la paix en Centrafrique (UPC), Rassemblement patriotique pour le renouveau de la Centrafrique (RPRC), antibalaka...
Ils combattent pour le contrôle des ressources de la zone, ainsi que pour l'influence politique locale dans cette ville pivot du centre-est.
Bria compte 100.000 habitants, dont une majorité sont déplacés dans le camp de déplacés du PK3, le plus grand du pays.
Depuis 2013, la quasi-totalité du territoire de la Centrafrique vit sous la coupe de groupes armés dans ce pays de 4,5 millions d'habitants, classé parmi les plus pauvres au monde mais riche en diamants, or et uranium.
La chute cette année-là du président François Bozizé, renversé par l'ex-rébellion de la Séléka qui se proclamait protectrice des musulmans, avait entraîné une contre-offensive des milices antibalaka, prétendant défendre les non-musulmans.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.