Administration vitale vs attaques informatiques    Venezuela: L'ONU durcit le ton face aux sanctions américaines    Un Monde Fou    Special Olympics 2019 : belle moisson pour le Maroc    500 Kg de chira saisis au large de Tanger    Inertie    Modèle de développement: L'université de Casablanca présente son mémorandum    Modèle de développement: L'université de Casablanca pointe du doigt le partage inégal des richesses    Expo: L'Afrique entre mélancolie et espoir    Tourisme culturel: Dubaï veut confirmer sa nouvelle réputation    La gastronomie marocaine à l'honneur en Ukraine    Clap de fin pour la 2e table ronde sur la question du Sahara marocain    Milieu rural. L'accès à l'eau potable quasi généralisé    L'hommage de Céline Dion aux victimes de Christchurch    Winston Peters : Les musulmans de Nouvelle-Zélande seront en sécurité    Manœuvres aéronavales dans le golfe de Guinée    Driss Lachguar : Ce qui importe pour nous, c'est que le futur Premier secrétaire serve au mieux le projet sociétal moderniste du parti    Le président de la Chambre des représentants s'entretient avec l'ambassadeur du Liban à Rabat    Euro 2020: La Croatie s'en tire à bon compte    "Football Leaks": Le hacker Rui Pinto extradé au Portugal    En attendant le verdict de la CAF, les U23 jouent leur va-tout devant la RDC    Eliminatoires CAN-2019 : Déjà qualifiés, les Lions font match nul au Malawi    Vidéo – La 10e édition de l'Afriquia Merzouga Rally est fin prête !    Combien gagne Nagui    Attijariwafa bank affiche une progression soutenue de ses résultats    La ZLECA, une avancée en matière de commerce et d'investissement transfrontalier    Beckham admet avoir utilisé son téléphone en conduisant    La césarienne cinquante fois plus mortelle pour les femmes africaines    Ces célébrités ont touché le fond : Britney Spears    Nota Bene    Aujjar : Le mariage des mineures demeure une réalité qui interpelle tout le monde    Mohamed Benabdelkader : La Charte de la déconcentration administrative, une étape décisive dans la consécration de la régionalisation avancée    Nota Bene    Michel Temer, le survivant rattrapé par le scandale Lavage Express    Janet Jackson grillée par ses fans en pleine crise d'ego    La décision radicale des enfants de Michael Jackson    Björk réédite tous ses albums en cassettes colorées    Paris: Souad Massi, l'icône algérienne « prête sa voix » aux manifestants    « Maan », nouveau mouvement politique !    Boeing enchaîne les coups durs.. Annulation d'une commande de 49 appareils    Casablanca Finance City. La région Casablanca-Settat entre dans le capital    L'industrie manufacturière en bonne forme... la construction moins bien portante    Le WAC retrouve le Horoya Conakry en quarts    Naufrage à Mossoul: Le bilan s'élève à 100 morts    Essaouia: Coup d'envoi de la 3è édition du Festival »Les Océanes »    Séisme politico- économique    Le Groupe Banque Populaire plus que jamais champion de la collecte de l'épargne    Sahara marocain-Genève II : Kohler garde espoir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Prêt allemand de 50 millions d'euros pour le raccordement de "Noor Midelt" au réseau national
Publié dans Libération le 22 - 12 - 2018

img class="responsive" style="display:none" src="https://www.libe.ma/photo/art/grande/29131760-28353250.jpg?v=1545398684" alt="Prêt allemand de 50 millions d'euros pour le raccordement de "Noor Midelt" au réseau national" title="Prêt allemand de 50 millions d'euros pour le raccordement de "Noor Midelt" au réseau national" / img class="not-responsive" src="https://www.libe.ma/photo/art/default/29131760-28353250.jpg?v=1545398707" alt="Prêt allemand de 50 millions d'euros pour le raccordement de "Noor Midelt" au réseau national" title="Prêt allemand de 50 millions d'euros pour le raccordement de "Noor Midelt" au réseau national" /
La Banque de développement allemande (KfW) a accordé un prêt de plus de 50 millions d'euros à l'Agence marocaine pour l'énergie durable (MASEN) pour financer le raccordement du complexe solaire NOOR Midelt au réseau national à haute tension et pour financer des mesures de formation professionnelle, a annoncé la Banque allemande.
Mandatée par le ministère fédéral de la Coopération économique et du développement (BMZ), la KfW a accordé, le 14 décembre, un prêt concessionnel de 50 millions d'euros à MASEN pour le financement du raccordement du complexe solaire NOOR Midelt (situé entre le Moyen et le Haut-Atlas) au réseau national à haute tension, indique la KfW dans un communiqué.
Ce projet sera réalisé par l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE), partenaire de longue date de la coopération financière allemande, précise la même source.
En plus, rapporte la MAP, la coopération financière allemande alloue à MASEN un don d'environ 2,7 millions d'euros pour promouvoir des mesures de formation professionnelle dédiées prioritairement au complexe NOOR Midelt, et dont pourront bénéficier plusieurs grands projets d'infrastructure énergétique.
Le projet de raccordement constitue une composante importante de la stratégie énergétique marocaine visant à assurer la transition vers un approvisionnement énergétique durable grâce aux énergies renouvelables. Ainsi, le projet permettra l'injection dans le réseau de l'électricité produite par le complexe solaire NOOR Midelt, relève le communiqué, ajoutant que des mesures de formation professionnelle pour des opérateurs et des spécialistes marocains dans le secteur de l'énergie solaire complèteront ce projet d'infrastructure.
Les principaux impacts du projet sont la contribution significative à la réduction des gaz à effet de serre estimée à au moins 700.000t CO2 par an et donc au développement économique durable du Maroc et à la protection du climat. Par ailleurs, les mesures de promotion de l'emploi visent à accroître les opportunités d'emploi sur les grands sites de construction, et en particulier le complexe solaire NOOR Midelt, note le communiqué, précisant que les activités de formation seront liées directement à l'investissement ("training on the job"). La KfW est l'un des principaux partenaires des projets solaires et renouvelables au Maroc qui vise à atteindre une puissance électrique installée d'origine renouvelable représentant 52% à horizon 2030.
Le portefeuille de la coopération financière allemande au Maroc en cours d'exécution s'élève actuellement à près de 2 milliards d'euros, soit 21 milliards de dirhams répartis entre les secteurs de l'énergie, la promotion économique du secteur privé ainsi que l'approvisionnement en eau, l'assainissement et l'irrigation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.