Journée mondiale de l'information: 5 choses que vous pouvez faire pour restaurer la confiance dans le journalisme (Peu importe qui vous êtes)    Brèves    Conflits d'intérêts: L'Istiqlal plaide pour un texte dédié    Article 1067742    Auto Hall clôture le premier semestre dans le rouge    Allemagne : Schalke 04 se sépare de son entraîneur David Wagner    Cheb Khaled: «Maroc, Algérie, Tunisie... Un seul peuple séparé par l'histoire»    Colère et indignation après le meurtre de Naima (micro-trottoir)    Arts : les résultats du programme exceptionnel de soutien 2020 dévoilés    Bourita reçoit le nouvel ambassadeur du Royaume-Uni au Maroc    La chanteuse Chama Zaz tire sa révérence    Travailleuses et travailleurs domestiques: plus de 2.500 contrats de travail conclus (Amekraz)    Bilan quotidien: 1422 nouveaux cas au Maroc, dont 542 à Casa-Settat    Présidentielle en Côte d'Ivoire : l'ONU appelle à un vote «pacifique et inclusif»    US Round Up du lundi 28 septembre Présidentielle/Floride, Amy Coney Barrett, De Blasio, Célébrités    Le Liban, nouveau protectorat français ?    K-pop : 10 millions de vues pour la nouveauté des Blackpink    Chelsea: Hakim Ziyech toujours absent    Campagne d'assainissement : Plus d'un million de bouteilles d'alcool saisies par la DGSN    Mohamed Bachir Rachdi : « Le projet de loi vient donner de vrais pouvoirs d'action à l'Instance, pour jouer son rôle dans un cadre de complémentarité institutionnelle »    Festival de Fès de la culture soufie : une édition en ligne pour 2020 !    «La sortie sur le MFI de septembre était nécessaire»    Raja de Casablanca : Sofac rejoint la liste des partenaires    Le Maroc favorable au document sur le développement de l'éducation    La CGEM explique ses propositions pour la loi de finances 2021    Casablanca: trois escrocs dans les filets de la DGSN    Le gouvernement refuse de créer un fonds pour le cancer    Leicester humilie Manchester City et prend les rênes du championnat    OCP Africa et l'IFC s'allient pour l'agriculture ouest-africaine    Entre masques et doudounes, Roland-Garros lance son édition automnale toit fermé    France: les prévisions du ministre de l'Economie    JO de Tokyo: La natation nationale face au défi de la qualification    A 90 ans, Haja El Hamdaouia met fin à sa carrière    Fusion Atlanta-Sanad: la nouvelle entité voit le jour    France: trois morts dans le crash d'un aéronef    Biélorussie: Une investiture à huis-clos pour Alexandre Loukachenko    Un engagement sans faille en faveur des populations démunies    Stephanie Williams soutient les efforts consentis dans le cadre du dialogue de Bouznika    Entrée en vigueur de la loi relative au droit d'accès à l'information au Maroc    Ce qui est prévu jeudi au Conseil de gouvernement    Tourisme: Lancement de «Madaëf ECO6»    La chanteuse Houda Saad traverse une épreuve difficile (PHOTO)    Coronavirus : le dépistage élargi à tous les laboratoires [Document]    Pédophilie. Ramid fait trembler les assassins    On connaît le premier relégué de la Botola    Annulation de la 14ème édition du Festival international du film de femmes de Salé    Prévisions météorologiques pour la journée du lundi 28 septembre 2020    Les inégalités raciales ont coûté 16.000 milliards de dollars à l'économie américaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Manchester City pleure, United et Solskjaer rigolent
Publié dans Libération le 24 - 12 - 2018

A Manchester, les rôles ont été inversés: City a pleuré, défait à domicile à la surprise générale par Crystal Palace (3-2), tandis que United s'est réjoui d'un succès convaincant à Cardiff (5-1) pour le premier match d'Ole Gunnar Solskjaer sur le banc, samedi lors de la 18e journée de Premier League.
Avec cette deuxième défaite de la saison en championnat, les "Citizens" (44 pts) ont désormais quatre longueurs de retard sur le leader Liverpool (48 pts), vainqueur de Wolverhampton vendredi soir (2-0).
Les autres Mancuniens, eux, ont fêté l'après-José Mourinho avec une victoire, prouvant à leurs supporters que tout n'est pas perdu pour ce groupe.
Bien plus tranchants, bien plus portés vers l'attaque, les "Red Devils" ont fait ce que les dirigeants attendaient d'eux en plaçant Solskjaer aux commandes: renouer avec la tradition offensive prônée par l'ancien attaquant et son "mentor" Alex Ferguson.
Sans Lukaku ni Sanchez, le technicien norvégien a tout de même construit une équipe ambitieuse, marquée par le retour de Pogba au centre des débats. Le champion du monde n'a pas forcément été parfait (même s'il enregistre deux passes décisives), mais tout a roulé contre le promu gallois.
Rashford a mis les "Red Devils" devant dès la troisième minute, d'un coup franc lointain détourné (3e), avant qu'Herrera ne bénéficie lui aussi de l'aide d'un défenseur gallois sur une frappe de loin (29e).
Le troisième but a peut-être, à lui seul, marqué le retour du jeu offensif mancunien, quand Martial a marqué sur une superbe et vive combinaison avec Lingard dans la surface (41e).
Et preuve que Solskjaer a regonflé un groupe maussade sous Mourinho, ManU est allé chercher deux nouveaux buts grâce à Lingard, d'abord sur penalty (57e), puis sur une ouverture précise de Pogba (89e).
"Le football, c'est facile quand on a de bons joueurs!", s'est réjoui Solskjaer sur BT Sport. "C'est un groupe de joueurs formidables et leur qualité est incroyable. (...) L'intensité du travail est la chose la plus facile à travailler. C'est gratuit. C'est juste une question d'attitude et de concentration. Si nous abordons tous les matches comme ça, et c'est ce que nous voulons, avec des combinaisons et un jeu offensif, alors je serai content."
Avec un deuxième revers en moins d'un mois, après avoir chuté sur la pelouse de Chelsea le 8 décembre (2-0), les "Citizens" marquent le pas dès leur entrée dans le marathon des Fêtes.
Ils auront désormais trois matches pour se rattraper et tenter de revenir sur Liverpool. Les champions se déplaceront à Leicester et Southampton, puis recevront les "Reds" le 3 janvier, dans un choc qui pourrait s'annoncer décisif dans la course au sacre.
Malgré leur domination sous la pluie et leur ouverture du score par Gündogan (27e), les hommes de Pep Guardiola ont craqué sur deux frappes par Schlupp (33e) puis Townsend (35e). Ils ont même concédé un troisième but sur penalty en seconde période, par Milivojevic (51e).
"Nous avons bien commencé et nous nous sommes créé des occasions. Nous avons marqué un but fantastique. Après, ils ont dépassé la ligne médiane et ont marqué", a regretté Guardiola au micro de la BBC. "Le football, c'est comme ça. Trois tirs au but et trois buts."
"C'est compliqué, mais on se bat jusqu'à la dernière seconde", a ajouté le Catalan. "Nous sommes en décembre et nous allons essayer de récupérer et de nous remettre à gagner."
Les "Blues" aussi ont chuté à domicile contre Leicester (1-0), surpris par Vardy, seul buteur à Stamford Bridge.
"Nous avons réagi comme une équipe en état de choc et en pleine confusion. (...) Avec ce genre de réaction, j'aurais pu changer les onze joueurs", s'est énervé Maurizio Sarri, qui a confié ne pas comprendre le comportement de ses protégés.
Pour Chelsea, l'opération comptable n'est pas meilleure que celles des "Citizens". Les voilà rejoints à la quatrième place par Arsenal, vainqueur de Burnley (3-1) un peu plus tôt. Les "Blues" disposent d'une meilleure différence de buts et occupent pour l'instant donc la dernière place qualificative pour la Ligue des champions.
Les "Gunners" ont eux impressionné contre les "Clarets" grâce à une performance magistrale du revenant Özil et un doublé d'Aubameyang.
Le Gabonais en profite pour prendre la tête du classement des buteurs (12 réalisations). L'Allemand, lui, doit espérer avoir marqué l'esprit d'Unai Emery, qui l'avait laissé de côté ces dernières semaines.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.