Visite de Pompeo au Maroc: Le bilan    Représentativité politique des femmes: Partis et ONG interpellés    Opep: Membres et partenaires se retrouvent à Vienne    Taxe Gafa: Les hostilités relancées…    L'Otan adopte une déclaration finale    Informations    Enseignement: 2 écoliers sur 3 analphabètes!    Tilda Swinton, l'insaisissable icône du 7e art    Washington et Rabat déterminés à travailler de concert    La lutte contre la sextorsion requiert des mécanismes développés de surveillance et de traçage    Comment protéger vos données personnelles    "Microfracture" pour Hazard, forfait pour le clasico    Infantino va entrer au CIO en janvier    Le WAC vise une cinquième victoire face au Mamelodi Sundowns en Ligue des champions    Ralentissement économique attendu dans près des deux tiers des villes du monde en 2020-21    Une nouvelle antenne de la BERD inaugurée à Agadir    La filière oléicole assure une entrée de devises équivalente à 1,8 milliard de DH par an au Maroc    Bertrand Tavernier : L'arrogance est l'ennemi déclaré du réalisateur    Jeremy Thomas : L'inventivité est primordiale même sans budget    Le cinéma australien brille de mille feux à Marrakech    Académie du Royaume du Maroc : Concert mémorable de l'orchestre de l'opéra national du Pays de Galles    Le PLF 2020 passe le cap des Conseillers    L'AMMC présente son guide de lutte contre le blanchiment d'argent    PLF2020: le RNI remonté contre le PJD, à cause de l'article 9    Arribat Center en feu !    Australie: Des incendies fusionnent en un « mégafeu » au nord de Sydney    OCP MS devient le 1er centre certificateur Mobius au Maroc    Deuxième plainte de Huawei contre l'administration Trump    Nouvel élan pour les relations entre le Maroc et les Etats-Unis    70e anniversaire de l'OTAN: Le sommet de la discorde…    Quarts de finale de la Coupe Mohammed VI : Le Raja contre le MC d'Alger ou Al Quwa Al Jawiya d'Irak    Coupes africaines : Wydad-Mamelodi Sundowns, deux géants qui se connaissent bien    JO 2022 : Les organisateurs cherchent 39.000 bénévoles    Tous à Londres, personne à Madrid!    PCM-PLS-PPS: Un parti, un référentiel et un combat    18ème Festival international du film de Marrakech : Mouna Fettou dédie son hommage à son fils    «Jeshop.ma» : Un pop-up store mis en place au FIFM    Pyongyang s'inquiète d'une « rechute du gâtisme » de Trump    Hakimi en lice pour le titre des jeunes, Ziyech chez les grands    Lancement du plan national de lutte contre la mendicité des enfants    Salon de l'emploi : 1.000 postes à pourvoir pour une 1ère édition    Plusieurs partenariats ont été scellés lors du Forum économique Fès-Meknès : Des synergies innovantes se créent    «La mer est un personnage principal dans Lalla Aïcha»    Les Verts sont à Kinshasa. Coulisses d'un voyage    Le Congrès va entamer la rédaction de l'acte d'accusation de Trump    Fondation Al omrane : La 1ère classe préscolaire ouvre à Charafate    Météo: le temps qu'il fera ce vendredi    L'éducation à la petite enfance se porte bien, mais …    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Juve force le nul grâce à Ronaldo
Publié dans Libération le 28 - 12 - 2018

La Juventus Turin est passée tout près de sa première défaite de la saison en Serie A sur la pelouse de l'Atalanta Bergame, mais Cristiano Ronaldo est sorti du banc pour égaliser (2-2), mercredi lors de la 18e journée, qui a aussi vu l'Inter Milan battre Naples 1-0 dans un choc très tendu.
Cristiano Ronaldo a été recruté par la Juventus pour lui faire gagner des matches et il y parvient souvent. Mercredi, il a cette fois servi à ne pas perdre.
Laissé sur le banc pour la première fois de la saison par Massimiliano Allegri, qui avait annoncé qu'il lui donnerait un peu de repos, le Portugais est entré en jeu alors que la Juve était menée 2-1 et jouait à 10 après l'exclusion de Bentancur.
Après 16 victoires et un match nul, les Bianconeri, qui avaient ouvert la marque d'entrée grâce un but contre-son-camp de Djimsiti, étaient alors au bord d'un premier revers en championnat, d'autant que Zapata, le puissant attaquant de l'Atalanta, restait un danger constant après avoir déjà marqué les deux buts de son équipe.
Mais à la 78e minute, Ronaldo a surgi sur le deuxième temps d'un corner pour battre Berisha de la tête et de près (2-2, 78e).
Avec ce match nul, l'invincibilité du leader est préservée, mais pas ses belles séries de huit victoires d'affilée et six matches complets de suite sans but encaissé.
Ce point permet aussi à la Juve d'accentuer encore un peu son avance en tête du classement sur son dauphin Naples, repoussé à neuf longueurs après sa défaite 1-0 sur le terrain de l'Inter Milan (3e à cinq longueurs de sa victime du jour).
Le but milanais a été inscrit dans le temps additionnel par Lautaro Martinez, à un moment où Naples jouait à 10. Extraordinaire pendant 75 minutes, le défenseur napolitain Koulibaly a en effet été expulsé pour deux cartons jaunes coup sur coup, le premier pour une faute sur Politano, le deuxième pour avoir applaudi l'arbitre. A plusieurs reprises pendant le match, Koulibaly avait été victime de cris de singe de la part du public milanais.
Pour le reste, l'AC Milan a comme la Juventus pris un point en déplacement avec un match nul 0-0 à Frosinone (19e). Mais ce point n'a pas vraiment la même valeur et il est très insuffisant pour le club lombard et son entraîneur Gennaro Gattuso.
Car le Milan vient d'enchaîner quatre matches de championnat sans but marqué: Trois tristes 0-0 contre le Torino, Bologne et Frosinone et une défaite 1-0 à domicile face à la Fiorentina.
Cette terrible série renvoie Milan et son rythme de relégable à la 6e place, avec un point d'avance seulement sur l'AS Rome (7e), bien relancée samedi par son net succès 3-1 face à Sassuolo, décrit par l'entraîneur Eusebio Di Francesco comme "une des meilleures prestations de la saison".
"Si j'avais la sensation que l'équipe ne me suivait plus ou faisait le contraire de ce que je lui demande, je ne serais plus là. Je suis le capitaine du navire, je suis le premier responsable", a assuré Gattuso. Avant de recevoir la Spal samedi juste avant la trêve, la situation de l'ancien milieu de terrain est tout de même très instable.
Le constat vaut aussi pour l'un de ses équipiers au sein de l'Italie championne du monde en 2006, l'entraîneur de Bologne Filippo Inzaghi.
Samedi, Bologne s'est inclinée 2-0 face à la Lazio Rome, l'équipe dirigée par Simone, le petit frère de Filippo.
Si la carrière de joueur de "Super Pippo" a été infiniment supérieure à celle de son cadet, sur le banc, c'est Simone qui fait des merveilles.
Cette victoire ramène en effet la Lazio à la 4e place, qualificative pour la Ligue des champions. Bologne de son côté reste 18e et Filippo Inzaghi est sur un siège éjectable.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.