Liga Le Barça et l'Atlético gagnent a minima avant la C1    Signature d'une convention pour la promotion de l'emploi associatif    Chutes de neige, pluies et temps froid attendus la semaine prochaine    Benslimane: Plus de 800 bénéficiaires d'une caravane médicale multidisciplinaire    MSC2019: L'Alliance Iran-Qatar mise en relief à Munich    Bouzineb: La culture marocaine a toujours fasciné et inspiré les grands écrivains espagnols    Botola Maroc Télécom : Sous un accent des nouveaux coachs    Un élan haussier royal!    La C.I.J. juge recevable la demande de l'Iran    Lydec se rattrape au second semestre 2018    Ahmed Boukous et les traducteurs Hamid Guessous et Azzeddine Chentouf primés    Hossain Bouzineb, premier Marocain à intégrer l'Académie royale espagnole    Amzazi : Le digital, indispensable à l'employabilité des jeunes    Etude du CMC : Le secteur agricole doit gagner en compétitivité    SIEL-2019: Remise du Prix national de la lecture    SIEL-2019: Remise du Prix national de la lecture    Bruxelles: Des marocains partagent avec des étudiants leurs expériences inspirantes    Amzazi: Le digital, un levier indispensable pour l'employabilité des jeunes    Cinq morts dans une fusillade près de Chicago    Vidéo-Live : Le Président égyptien présente les défis sécuritaires de l'Afrique au MSC2019    Vidéo-Live : Angela Merkel parle des vraies sources d'insécurité en Algérie et en Afrique    El Othmani : Le Maroc attache un intérêt particulier à la coopération avec le FMI et la BM    Sahara marocain : La loi budgétaire américaine très favorable à la position du Maroc    Les mises à jour de sécurité prendront fin dans un an    Code de la famille: Les écueils qui plombent la réforme    4L Trophy 2019: Une course pour les jeunes façon Paris-Dakar    Divers sportifs    Nasser Bourita : Les accords Maroc-UE sont compatibles avec le droit international    Repenser la cohabitation entre les automobilistes et les cyclistes    Les conditions de travail demeurent précaires à l'échelle mondiale    Bouillon de culture    Trump va déclarer l'"urgence nationale" pour construire son mur à la frontière    Cancer du col de l'utérus: le vaccin est "sûr et indispensable"    Appel à une stratégie nationale visant à faire de l'école un espace pour tous    Divers    Divers    Appel à des mesures concrètes pour répondre aux problématiques des petites entreprises    Frontex place les Marocains au Top ten des passeurs    Les entreprises espagnoles opèrent au Maroc dans des secteurs de grande importance    Ligue Europa : Arsenal tombe à Borisov, le Séville FC s'offre la Lazio    La bourde de Katy Perry    Pourquoi Johnny Depp n'incarnera plus jamais Jack Sparrow    Les problèmes de peau de Kim Kardashian    La Botola pro adopte le VAR la saison prochaine    Le Maroc et l'Espagne écrivent un nouveau chapitre de coopération économique    Coupe de la CAF : La RSB bat le HUSA et s'adjuge la première place    Parlement : Une session mi-figue, mi-raisin    La première édition d'ADCC en Afrique se déroulera au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La campagne agricole se déroule dans des conditions normales dans la région Fès-Meknès
Publié dans Libération le 17 - 01 - 2019

La campagne agricole 2018-2019 dans la région Fès-Meknès se déroule dans des ‘'conditions normales'', à la faveur des précipitations importantes enregistrées au début de la saison, selon la direction régionale de l'agriculture de Fès-Meknès.
Les importantes précipitations qui se sont abattues sur la région ont porté le cumul pluviométrique moyen au 9 janvier à 275,81 mm, soit une hausse de plus de 69% par rapport à la campagne précédente, a indiqué dans un entretien à la MAP, Mohamed Essiari, chef de service des filières de la production végétale à la direction régionale de l'agriculture de Fès-Meknès.
À l'exception de la culture de la pomme de terre qui a été ‘'relativement impactée'' par le froid, le responsable régional a évoqué ‘'un bon état'' végétatif des cultures céréalières et fourragères et des légumineuses, qui évoluent favorablement et devraient s'améliorer en cas de nouvelles précipitations dans les deux semaines à venir.
Après avoir fait état d'une superficie de sol travaillé de 1.054.550 ha dans la région, dont 35.250 ha irrigués, un chiffre qui a été atteint à la faveur des bonnes conditions pluviométriques du début de saison, M. Essaiari a indiqué que la production des olives demeure également ‘'très bonne'' cette saison, certaines fermes irriguées ayant enregistré une récolte de 12 tonnes/ha.
Selon lui, la superficie réservée à l'olivier dans la région s'élève à plus de 346.300 ha, soit plus de 40 % de la superficie totale dédiée à cette filière au niveau national.
Le même responsable souligne que les objectifs définis ont été atteints pour l'ensemble des filières notamment les céréales 731.500 ha (102 %), les légumineuses (98.295 ha) et les cultures fourragères (86.250 ha).
Afin de garantir la réussite de la campagne agricole en cours, à l'image des précédentes, et pour promouvoir la dynamique positive engendrée par le Plan Maroc Vert à l'horizon 2020, le ministère a pris une série de mesures.
Il s'agit notamment de la planification d'une superficie de 594.000 hectares pour l'irrigation au niveau des grands périmètres, de la mise en œuvre du Programme national pour l'économie d'eau d'irrigation (PNEEI) à travers l'équipement des exploitations en système de goutte-à-goutte sur 50.000 hectares supplémentaires, pour atteindre 420 hectares, soit 76 % du programme et de l'achèvement des travaux de modernisation du réseau d'irrigation pour la reconversion collective en irrigation localisée sur une superficie de 60.000 hectares, soit 55% du programme global.
Ces mesures portent également sur des opérations de planification et de suivi de l'allocation des quotas d'eau d'irrigation (3,22 milliards de m3) dans le but d'assurer le démarrage des plantations de céréales et des cultures sucrières et de garantir les besoins en eau pour l'arboriculture fruitière, à travers notamment la rationalisation des quotas dans les régions de Moulouya, Tafilalet et Issen qui souffrent déjà de déficit en eau.
En ce qui concerne le marché des engrais, le ministère prévoit son approvisionnement avec plus de 500.000 tonnes. La cartographie des sols liée à la rationalisation de l'utilisation des engrais sera complétée, afin de couvrir les 1,6 million d'hectares restants.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.