Un policier contraint de dégainer son arme pour arrêter deux individus à Fès    650 kg de chira saisies à Agadir    Casablanca: Annonce des projets primés au Festival international du film de l'étudiant    Secteur industriel : L'indice des prix à la production en hausse    El Othmani loue l'action de l'AMMC    L'Organisation de Coopération Islamique fait le bilan de 20 ans d'activités    Forum Maroc-France : La déclaration finale proclame un partenariat pour l'Afrique    Forum parlementaire: Le Maroc et la France, partenaires pour la sécurité et le développement en Afrique    Rabat: Huit accords de partenariat pour l'accompagnement des personnes en situation de handicap    Attijariwafa bank renforce son engagement en faveur des MRE du Canada    Météo: Le temps qu'il fera ce samedi    Botola Pro D1 : Le classico Wydad-AS FAR vole la vedette    Complexe Mohammed VI: Le modus operandi    Oriental: Le CRI en mode proximité    Arganier: Le bio pour monter en gamme    Cafés hors la loi: La démolition commence!    Rabat: L'Intérieur se charge du budget 2020    Un nouveau souffle pour la Fondation «Esprit de Fès»    Des entreprises portugaises en mission d'affaires multisectorielle au Maroc    Avec la victoire de Boris Johnson, tout reste à jouer pour l'économie britannique    Un ex-Premier ministre turc égratigne Erdogan en lançant son parti    L'intelligence artificielle, entre opportunité et menace pour la santé    Ligue des champions : Ciel dégagé pour le PSG avant l'heure de vérité    Ligue Europa: Arsenal et la Roma au rendez-vous des seizièmes    La musique gnaoua, entre rituel africain et culte des saints vénérés au Maroc    André Azoulay: Il s'agit d'une consécration de l'engagement pionnier d'Essaouira    Les Algériens ne veulent pas Tebboune    Le vivarium du jardin zoologique de Rabat désormais ouvert au public    Football: Qui sont les joueurs africains les mieux payés?    Présidentielles algériennes : Abdelmadjid Tebboune vainqueur selon les résultats préliminaires    La BAD approuve près de 245 millions d'euros pour développer les réseaux de transport d'électricité et d'électrification rurale    Présidence de la CGEM: Le binôme Alj-Tazi confiant    Karim El Aynaoui : « Atlantic Dialogues », une invitation à formuler des réponses urgentes aux grands défis communs »    Gestion des catastrophes naturelles : La Banque mondiale accorde un prêt de 275 millions de dollars au Maroc    Nouvelle défaite cruelle de l'OCK    Eliminatoires Mondial-2022 : La date du tirage au sort fixée    Les prémices d'un nouvel espoir    Habib Sidinou, un président sobre et altruiste    Espagne: Les 3 footballeurs accusés de viol écopent de 38 ans de prison chacuns    L'opposition et la Constitution «adoptent» le PLF    Neutralité carbone en 2050: l'UE s'engage, mais sans la Pologne    Ce que la Turquie pense du Polisario    La Gambie annonce l'ouverture prochaine d'un consulat général à Dakhla    Officiel ! RAM intègre le 31 mars 2020 Oneworld    Académie française: Abdeljalil Lahjomri reçoit le Grand Prix de la francophonie    G-B : La Livre sterling s'envole après la victoire des Tories    L'art Gnaoua inscrit au patrimoine immatériel universel    One Piece Stampede, le premier film de la Toei Animation à être diffusé au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des investisseurs italiens saluent les performances économiques réalisées au Maroc
Publié dans Libération le 19 - 01 - 2019

Des investisseurs italiens ont salué, récemment à Terni, au Centre d'Italie, les performances économiques réalisées au Maroc, sous la conduite éclairée de S.M le Roi Mohammed VI.
Lors d'une rencontre organisée par la Chambre de commerce de Terni et la Fondation Leonardo Creacion spécialisée dans les prestations économiques, ces investisseurs ont souligné que le Maroc a pu drainer davantage d'investissements italiens grâce aux réformes économiques engagées par le Royaume, mettant en avant les atouts du système fiscal et de la législation commerciale au Maroc.
Dans ce contexte, rapporte la MAP, l'expert en économie, Massimo Briasca, a passé en revue les différents chantiers économiques au Maroc qui suscitent l'intérêt des hommes d'affaires étrangers, à leur tête le Plan Maroc Vert et les opportunités qu'il offre en matière d'agriculture, ainsi que le plan du tourisme durable.
Il a, par ailleurs, rappelé le lancement par le Maroc de plusieurs grands projets en matière d'énergie renouvelable, dont la centrale solaire d'Ouarzazate, le projet Noor Boujdour 1 qui produira près de 600 MW et les centrales solaires Noor Laâyoune et Midelt, notant que les efforts du Maroc visant la construction d'infrastructures utilisant des énergies propres en font une destination de choix pour les investisseurs.
De son côté, Dominique Bolsila, président d'une société privée, a affirmé que l'investissement au Maroc ne se limite pas au domaine économique, mais concerne aussi le secteur du sport, en particulier le football, faisant savoir qu'au mois de février, sa société va ouvrir une institution de football à Casablanca pour permettre aux jeunes de s'entraîner, grâce à des cadres sportifs compétents des deux pays.
Cette institution, a-t-il dit, a prévu une série de rencontres avec des responsables du secteur du sport au Maroc, en vue de faire réussir cette expérience, dans la perspective de la généraliser dans d'autres villes.
Pour sa part, l'ambassadeur du Royaume à Rome, Hassan Abouyoub, a souligné, dans une allocution à cette occasion, la nécessité pour les deux pays d'oeuvrer de concert afin de relever le défi de la compétitivité mondiale, dans le cadre d'un partenariat à long terme.
Il a également mis l'accent sur l'importance que revêt l'établissement de partenariats entre les régions des deux pays et la mise en place d'une plateforme électronique pour créer un moyen de communication entre elles.
Cette rencontre, à laquelle ont pris part plusieurs responsables locaux, des représentants d'institutions financières et des hommes d'affaires marocains et étrangers, a été l'occasion d'informer les investisseurs italiens des opportunités dont recèle le Maroc et des grands projets lancés, et de consolider aussi les relations commerciales, économiques et financières entre Rabat et Rome.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.