Victoire pour le RSB Berkane    Vidéo – Coupe de la CAF : Le RSB marque un magnifique but dans le temps additionelace au Zamalek    Nouveau scandale d'abus dans les exploitations agricoles espagnoles ?    Meilleur joueur de L1. M'bappé sème le doute    Projets d'extension de la SOMACA et de création d'un Institut de formation aux métiers de l'automobile à Casablanca    Volonté du Maroc d'accompagner ses startups et de promouvoir la coopération Sud-Sud    Ces Marocains dits de la 3ème et de la 4ème générations Tiraillés entre l'identité revendiquée et celle attribuée    Mohamed Jalid Les intellectuels marocains ne sont pas suffisamment ouverts sur les médias !    WhatsApp attaqué par Pegasus    Le "biz-Hoeness model" gagnant du Bayern    Le WAC rate le coche et se met davantage de pression    La sélection marocaine féminine de boxe remporte le tournoi international du Gabon    Et si notre amnésie était dégénérescente… ?    Ramadan et diabète riment obligatoirement avec des dispositions spécifiques    Divers    L'humoriste Bassou offre un spectacle captivant au public r'bati    Meknès abrite son premier Festival international du film arabe    Egypte: Près de 17 blessés dans l'explosion d'un bus touristique    Caire. Au moins 17 blessés dans une explosion visant un bus de touristes    Entretien avec M.Hassan Sentissi El Idrissi    Procès de l'attentat d'Imlil    Fondation Mohammed V pour la Solidarité    OMS    Création de la zone franche Tanger Tech    Etat des réalisations et programmation estivale 2019    5ème édition du Festival "Aji T'hdm"    Bilan de mi-mandat, les non-dits d'El Othmani    SM le Roi Mohammed VI autorise l'ouverture de 20 nouvelles mosquées    Cristiano Ronaldo élu meilleur joueur en Italie    Une délégation de la Direction du PPS au Mausolée Mohammed V    Journée Internationale de l'infirmière    Aziz Lahlou: «Aziz Belal, économiste du socialisme»    Washington dans le bourbier vénézuélien…    Vigilance et mobilisation!    Le concert de la tolérance d'Agadir tend à disparaître?    Amina Rachid, La soldate des planches    Les bienfaits des activités physiques    Olk Werner à la tête des Lions pour 2 rendez-vous sans gloire    Hamid Bennani, le cinéaste accompli…    Les Pays-Bas remportent l'Eurovision 2019    La Fondation Mohammed VI des Oulémas Africains lance son site web    Laâyoune se dote d'un laboratoire de santé publique    Golfe: Les tensions montent d'un cran    News    L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme commémore le 16 mai    Nouveaux membres et nouvelle vie pour les amputés du Soudan du Sud    Poussée attendue des populistes à J-6 avant le coup d'envoi des Européennes    Malek : Tout ce qui tend à accompagner les jeunes talents est primordial    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le PSG se prépare au grand rendez-vous de Manchester sans Neymar
Publié dans Libération le 30 - 01 - 2019

Nouvelle opération à prévoir pour Neymar ? Le PSG, qui se prépare à jouer sans sa star son 8e de finale de Ligue des champions contre Manchester United, n'a toujours pas délivré son diagnostic, alors que le médecin de la Seleçao est à Paris. Plusieurs médias évoquent au moins deux mois d'absence.
Bataille autour du traitement à suivre avant de donner le verdict. Depuis que le N.10 brésilien a été contraint de céder sa place en cours de match, mercredi en Coupe de France contre Strasbourg (2-0) en raison d'une vive douleur au pied droit, le club parisien s'est contenté d'évoquer "une réactivation douloureuse de la lésion du cinquième métatarsien droit".
En d'autres termes, l'os long de la partie externe du pied, où Neymar avait dû se faire opérer en mars 2018, ce qui avait mis fin de façon prématurée à sa première saison sous le maillot du PSG.
Depuis, l'angoisse règne à tous les étages. Et seul l'entraîneur parisien Thomas Tuchel a livré une première tendance pessimiste : "Cela va être super difficile que Neymar joue avec nous contre Manchester United", lors du 8e de finale aller, a-t-il annoncé dimanche. Sans vouloir "confirmer" si son joueur souffre d'une "fracture" comme annoncé par Le Parisien.
Signe de l'extrême inquiétude, Tite, le sélectionneur brésilien qui doit préparer la Copa America à domicile (14 juin - 7 juillet), a même traversé l'Atlantique pour se rendre au chevet de sa star dimanche, avant de se rendre au Parc des Princes pour assister à PSG-Rennes (4-1).
Rodrigo Lasmar, le médecin de la Seleçao qui avait opéré Neymar en mars dernier pour le remettre sur pied avant le Mondial-2018, est arrivé lundi à Paris pour examiner le "crack".
L'enjeu ? Savoir si Neymar devra de nouveau subir une intervention chirurgicale, ce qui mettrait un terme à sa saison. Ou si l'option d'un "traitement plus léger" à base d'injections est privilégiée, avec une durée d'indisponibilité finalement de "deux mois" incompressible selon Le Parisien. Ce qui serait synonyme de forfait à la fois pour le match aller, le 12 février à Old Trafford, et le match retour, le 6 mars...
Qui aura le dernier mot cette fois-ci dans le protocole de soins à suivre: le PSG ou la Seleçao ? "Neymar est un joueur du PSG et il faut respecter les décisions du club. Rodrigo Lasmar va contribuer. Et après, nous prendrons nos décisions", a désamorcé lundi Edu Gaspar, directeur de la sélection brésilienne, cité par Globo.
"Tous les docteurs me disent qu'on doit attendre une semaine", avait prévenu de son côté l'entraîneur parisien Thomas Tuchel dimanche.
La saison dernière, Neymar avait manqué le match retour de huitièmes de finale de Ligue des champions à cause de sa blessure. Résultat ? Une élimination piteuse contre le Real Madrid, futur champion de l'édition 2018.
L'absence de son "joueur-clé", qui totalise déjà 20 buts et 9 passes décisives en 23 matches cette saison, risque-t-elle d'avoir de nouveau un impact négatif sur le groupe parisien ? "On est tous peinés pour +Ney+, mais il va bien falloir faire sans lui", relativise Presnel Kimpembe.
Pour rester performant sans Neymar, Thomas Tuchel s'est déjà adapté en donnant plus de responsabilités offensives à Angel Di Maria, homme du match contre Rennes, et Julian Draxler, habituel dépanneur en N.6, pour accompagner le duo Mbappé-Cavani dans un système aux allures de 4-2-4.
La clé pour battre Manchester United, qui a gagné tous ses matches depuis l'arrivée d'Ole Gunnar Solskjaer sur son banc fin décembre ?
Outre Neymar, Tuchel doit aussi gérer l'absence de Marco Verratti, le seul milieu défensif de métier qu'il possède dans son effectif, et l'absence de recrues à trois jours de la clôture du mercato.
Pour l'instant, ni Leandro Paredes (Zenit Saint-Pétersbourg) annoncé tout proche jeudi, ni Idrissa Gueye, objet d'une offre de 25 millions d'euros "rejetée" par Everton, selon son entraîneur Marco Silva lundi, n'ont signé au PSG.
"Je suis inquiet car on a besoin de deux joueurs, ou peut-être encore un autre joueur offensif si Neymar est blessé pour quelques semaines", a déploré l'entraîneur parisien. Panique ou simple coup de pression ? L'atmosphère ne cesse en tout cas de s'alourdir à 15 jours du gr


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.