Cocimar diminue sa participation dans le capital de Ciments du Maroc    Royal Air Maroc a transporté plus de 160.000 passagers sur sa ligne Casablanca-Tunis en 2019    Alsa City Bus : Les raisons du débrayage    Trophées du FIFM: Le suspens est levé    Ligue des Champions de la CAF : Le WAC tenu en échec par Mamelodi Sundowns    Lalla Meryem préside l'inauguration du Bazar international de Bienfaisance à Rabat    Affaire du policier suspendu : La DGSN répond aux rumeurs    CAN de futsal 2020: le Maroc dans le groupe A avec la Guinée équatoriale, l'Afrique du Sud et la Libye    FIFM : Plusieurs projets récompensés dans le cadre des ateliers de l'Atlas    Rapport de l'UICN : Les océans en manque d'oxygène    MAPA : Conférence internationale sur les addictions    Visite de Pompéo : Les principales déclarations des responsables américains    PLF 2020 : Benchaâboun assure l'exécution rapide des décisions judiciaires    FIFM : Un bel hommage rendu à Robert Redford    Visite de Pompeo au Maroc: Le bilan    Informations    Enseignement: 2 écoliers sur 3 analphabètes!    L'Otan adopte une déclaration finale    Opep: Membres et partenaires se retrouvent à Vienne    Taxe Gafa: Les hostilités relancées…    Infantino va entrer au CIO en janvier    Des juges et des professionnels du sport débattent à Agadir des moyens pour lutter contre le hooliganisme    L'Afrique n'est pas la principale source des flux migratoires    La lutte contre la sextorsion requiert des mécanismes développés de surveillance et de traçage    Ralentissement économique attendu dans près des deux tiers des villes du monde en 2020-21    Une nouvelle antenne de la BERD inaugurée à Agadir    La filière oléicole assure une entrée de devises équivalente à 1,8 milliard de DH par an au Maroc    Comment protéger vos données personnelles    "Microfracture" pour Hazard, forfait pour le clasico    Bertrand Tavernier : L'arrogance est l'ennemi déclaré du réalisateur    Jeremy Thomas : L'inventivité est primordiale même sans budget    Le cinéma australien brille de mille feux à Marrakech    Académie du Royaume du Maroc : Concert mémorable de l'orchestre de l'opéra national du Pays de Galles    PLF2020: le RNI remonté contre le PJD, à cause de l'article 9    Arribat Center en feu !    Nouvel élan pour les relations entre le Maroc et les Etats-Unis    PCM-PLS-PPS: Un parti, un référentiel et un combat    Quarts de finale de la Coupe Mohammed VI : Le Raja contre le MC d'Alger ou Al Quwa Al Jawiya d'Irak    70e anniversaire de l'OTAN: Le sommet de la discorde…    Tous à Londres, personne à Madrid!    18ème Festival international du film de Marrakech : Mouna Fettou dédie son hommage à son fils    Salon de l'emploi : 1.000 postes à pourvoir pour une 1ère édition    Hakimi en lice pour le titre des jeunes, Ziyech chez les grands    Pyongyang s'inquiète d'une « rechute du gâtisme » de Trump    Le Congrès va entamer la rédaction de l'acte d'accusation de Trump    Fondation Al omrane : La 1ère classe préscolaire ouvre à Charafate    Météo: le temps qu'il fera ce vendredi    L'éducation à la petite enfance se porte bien, mais …    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une cinquantaine de courts-métrages en compétition officielle du FICAM
Publié dans Libération le 06 - 02 - 2019

Un total de 53 courts-métrages seront présentés en compétition officielle lors de la 18ème édition du Festival international de cinéma d'animation de Meknès (FICAM), prévue du 22 au 27 mars prochain. Ces œuvres, choisies par un jury de pré-sélection de la catégorie ‘'Courts Compét''' 2019'' composé de Jihane Bougrine, journaliste marocaine et critique de cinéma, Patrick Eveno, co-créateur du studio Folimage et ex-directeur du Festival d'Annecy en France, et Emilio de la Rosa, producteur et réalisateur espagnol de films d'animation, sont répartis en 5 programmes totalisant plus de 240 minutes de films.
L'équipe du FICAM a reçu cette année plus de 300 courts-métrages d'animation en provenance de 16 pays avec différentes techniques d'animation, indique la Fondation Aïcha, qui organise cet évènement en partenariat avec l'Institut français de Meknès. Une participation record, qui traduit, selon les organisateurs, la fidélité de prestigieuses institutions de l'animation mondiale, dont la Poudrière, les Gobelins, l'Office national du film du Canada (ONF), l'Académie libanaise des Beaux-Arts de Beyrouth, Royal College of Art à Londres et La Geidai (Tokyo university of Art).
Présidé par Michael Dudok de Wit, réalisateur néerlandais (César 1996 pour Le Moine et le Poisson, Oscar en 2001 pour Père et fille et Prix Spécial un certain regard, Festival de Cannes, en 2016 pour La tortue rouge), le jury de la ‘'Courts Compet''' comprend aussi Samia Akariou, comédienne et scénariste marocaine et Marc du Pontavice, président de Xilam Animation (Oggy et les cafards, Zig & Sharko, Les Dalton).
À travers le FICAM, la Fondation Aïcha aspire à inscrire Meknès et le Maroc comme une plateforme arabe et africaine du cinéma d'animation, à travers trois compétitions. Il s'agit du Grand Prix Aicha de l'animation (doté de 50.000 DH) qui en est à sa 14ème édition et qui est un soutien à l'émergence de jeunes talents marocains, et la compétition internationale du meilleur long-métrage d'animation, dont le Grand Prix, doté de 2.000 euros, est décerné par un jury junior, ainsi que le ‘'Courts Compét''', compétition internationale des courts-métrages d'animation, dont le Grand Prix est doté de 3.000 euros.
Cette 18ème édition mettra un focus sur le cinéma d'animation espagnol. Elle verra la participation de réalisateurs et producteurs espagnols de renom, dont Alberto Vazquez, qui présentera son long-métrage Psiconautas.
Ce focus sera également marqué par la présence de Carolina Lopez, directrice du Festival international de cinéma d'animation de Catalogne (ANIMAC) et Emilio de la Rosa, producteur et réalisateur de films d'animation et enseignant à l'école des arts de Madrid, lesquels présenteront une sélections de courts-métrages d'animation espagnols.
Une semaine durant, le public pourra suivre des projections inédites, des expositions, des tables rondes, des rencontres, une compétition internationale du court et du long-métrage d'animation et un important volet consacré à la formation des étudiants des écoles d'art et d'audiovisuel au Maroc. Cette année, un hommage sera rendu à l'illustrateur américain Peter de Sève, qui donnera également une master class, ainsi qu'au Japonais Isao Takahata.
Le Festival, qui a vu le jour en 2001 à l'Institut français de Meknès, s'affirme, comme un rendez-vous cinématographique ‘'incontournable'' au Maroc et en Afrique.
Il attire chaque année un public nombreux composé d'élèves, de familles, de professionnels et d'étudiants de l'ensemble des écoles publiques marocaines dédiées à l'art et au cinéma.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.