Cinq adhérents du PJD, section El Gara, claquent la porte    Région Drâa-Tafilalet : l'opposition étrille la gestion calamiteuse du pjdiste Habib Choubani    Hand CAN-2020 : 6 pays dont la Tunisie passent à la seconde phase    Sabah Zidani fait son retour dans les bacs et dévoile sa nouvelle chanson    Le Youssoufia de Berrechid tenu en échec à domicile par le FUS de Rabat (1-1)    Soirée captivante du musicien Abdelouahab Doukkali au festival d'hiver de Tantora    Marrakech: Le Salon de l'Art et de l'Amitié, une fenêtre sur la beauté et la singularité des arts dans leur diversité    Escroquerie en ligne : arrestation d'un individu à Casablanca    La ministre espagnole des AE attendue le 24 janvier au Maroc    Plus de 112 milliards de DH pour près de 570.000 fonctionnaires    Trump répond au guide suprême iranien, Ali Khamenei    Le Maroc et la Chine signent deux accords afin de renforcer leurs échanges culturels    Résurgence du terrorisme : Erdogan met en garde    Le Maroc et la Chine examinent divers moyens de renforcer la coopération touristique et culturelle    Les investissements des EEP en stagnation pour la 2ème année consécutive    Retraites : des manifestants tentent d'entrer dans un théâtre où se trouve Macron    Agadir : Saisie d'une importante quantité de cigarettes et de tabac à narguilé de contrebande    Africa Eco Race : A Dakhla, Nasser Bourita fustige les séparatistes    La CMR tient la 8ème session de son Conseil d'administration    Sud du Maroc : Le Gabon et la Guinée ouvrent à leur tour un consulat    La DGAPR répond aux accusations d'Human Rights Watch    La pièce de théâtre عازف الليل est-elle maladroitement raciste ?    Nabil Jaadi rejoint le Mouloudia club d'Oujda    CAN Futsal Maroc 2020 : l'entraîneur National de futsal fait le point    Le DHJ tenu en échec à domicile par le Rapid Oued-Zem    Handball : Le CHAN à Laâyoune    Ashley Young rejoint l'Inter    Habib El Malki reçoit le secrétaire d'Etat rwandais chargé de la Communauté de l'Afrique de l'Est    Hommage à Noureddine Belhoucine    L'activité globale de la CCG en croissance de 23% en 2019    La forêt et le nouveau modèle de développement    Combien d'années de vie en bonne santé gagne-t-on en adoptant un mode de vie sain ?    Divers    Le président de la Chambre des représentants s'entretient avec le ministre grec des Affaires étrangères    Ankara et Rabat ont 15 jours pour produire un ALE plus équilibré    Le groupe coréen "Hands" ouvre sa première unité de production africaine à Tanger    Insolite : Imiter Ghosn    Cristiano Ronaldo : les secrets de sa forme insolente dévoilés !    Antonia Jiménez, rare femme dans le monde masculin de la guitare flamenca    YouTube diffusera une série documentaire sur Justin Bieber    Shakira est stressée à l'approche du Super Bowl    Soins de santé primaires au Maroc: Un chemin de plus de 40 ans…    La Grèce encourage le maréchal Haftar dans le processus de paix libyen    Bulletin météorologique spécial : temps froid, chute de neige et fortes rafales de vents à partir de dimanche    La BCP s'engage pour la TPE    La loi passe le cap de la 1ère Chambre    Le Sahara marocain «véritable trait d'union entre le Maroc et le reste de l'Afrique»    Boeing abattu en Iran: « le monde attend des réponses », avertit Ottawa    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Pakistan dit avoir repoussé l'entrée d'un sous-marin indien dans ses eaux
Publié dans Libération le 06 - 03 - 2019

La marine pakistanaise a annoncé mardi avoir empêché un sous-marin indien d'entrer dans ses "eaux territoriales", alors que les tensions continuent d'être vives entre les deux pays rivaux dotés de l'arme nucléaire.
Dans un communiqué, un porte-parole de la marine pakistanaise a indiqué que le sous-marin indien n'a pas fait l'objet de tirs de représailles "conformément à la politique de maintien de la paix menée par le gouvernement".
C'est le premier incident de ce genre depuis 2016, lorsque le Pakistan avait déclaré avoir "repoussé" un sous-marin indien loin des eaux pakistanaises.
Le porte-parole n'a pas livré de plus amples détails, notamment à quel endroit et quand le sous-marin aurait été détecté.
Il n'est pas précisé si le Pakistan fait référence à la limite des eaux territoriales de 12 milles nautiques (22 kilomètres) ou de la zone économique exclusive élargie de 200 milles nautiques (370 kilomètres).
La marine pakistanaise a également publié ce qu'elle affirme être une vidéo du sous-marin, où des images pixelisées en noir et blanc montrent seulement ce qui semble être un périscope au-dessus de l'eau.
Une indication horaire sur le clip vidéo indique la date de lundi à 20h35.
L'Inde n'a pour l'heure fait part d'aucun commentaire.
Cette annonce survient après deux semaines de tensions entre les deux pays voisins au sujet du territoire contesté du Cachemire, faisant craindre un conflit généralisé. La communauté internationale a expressément appelé les parties à la retenue. Les hostilités avaient débuté le 14 février lorsqu'un attentat-suicide dans le Cachemire indien, revendiqué par Jaish-e-Mohammed (JeM), un groupe extrémiste basé au Pakistan, avait provoqué la mort de plus de 40 paramilitaires indiens.
En représailles, l'aviation indienne avait déclaré avoir bombardé un camp du JeM dans le nord du Pakistan.
Islamabad avait ensuite affirmé avoir abattu deux avions indiens et capturé un pilote, tandis que New Delhi faisait état de la destruction d'un chasseur pakistanais, ce qu'Islamabad nie.
Cette poussée de fièvre a fait craindre un nouveau conflit entre les deux puissances nucléaires, qui se sont déjà livré trois guerres. Mais la libération vendredi du pilote indien capturé mercredi dans le Cachemire pakistanais a apaisé les tensions.
Les soldats pakistanais et indiens ont cependant continué à échanger des tirs d'artillerie et de mortier au-dessus de la ligne de contrôle, la frontière de facto au Cachemire, tuant plusieurs civils des deux côtés.
Selon des informations non vérifiées parues lundi dans les médias indiens, un drone militaire pakistanais qui s'était égaré de l'autre côté de la frontière aurait été abattu.
Le Cachemire est divisé entre l'Inde et le Pakistan depuis la fin du régime colonial britannique en 1947. Tous deux revendiquent le territoire himalayen dans son intégralité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.