Edito : INDH évolutive    ''Avengers" se fait doubler par ''John Wick'' sur le box-office américain    Victoire pour le RSB Berkane    Vidéo – Coupe de la CAF : Le RSB marque un magnifique but dans le temps additionelace au Zamalek    Nouveau scandale d'abus dans les exploitations agricoles espagnoles ?    Meilleur joueur de L1. M'bappé sème le doute    Ces Marocains dits de la 3ème et de la 4ème générations Tiraillés entre l'identité revendiquée et celle attribuée    Mohamed Jalid Les intellectuels marocains ne sont pas suffisamment ouverts sur les médias !    WhatsApp attaqué par Pegasus    Le "biz-Hoeness model" gagnant du Bayern    Le WAC rate le coche et se met davantage de pression    La sélection marocaine féminine de boxe remporte le tournoi international du Gabon    Projets d'extension de la SOMACA et de création d'un Institut de formation aux métiers de l'automobile à Casablanca    Et si notre amnésie était dégénérescente… ?    Ramadan et diabète riment obligatoirement avec des dispositions spécifiques    Divers    Volonté du Maroc d'accompagner ses startups et de promouvoir la coopération Sud-Sud    L'humoriste Bassou offre un spectacle captivant au public r'bati    Meknès abrite son premier Festival international du film arabe    Egypte: Près de 17 blessés dans l'explosion d'un bus touristique    Caire. Au moins 17 blessés dans une explosion visant un bus de touristes    Procès de l'attentat d'Imlil    Fondation Mohammed V pour la Solidarité    OMS    Etat des réalisations et programmation estivale 2019    Entretien avec M.Hassan Sentissi El Idrissi    Création de la zone franche Tanger Tech    5ème édition du Festival "Aji T'hdm"    Bilan de mi-mandat, les non-dits d'El Othmani    SM le Roi Mohammed VI autorise l'ouverture de 20 nouvelles mosquées    Cristiano Ronaldo élu meilleur joueur en Italie    Une délégation de la Direction du PPS au Mausolée Mohammed V    Washington dans le bourbier vénézuélien…    Vigilance et mobilisation!    Aziz Lahlou: «Aziz Belal, économiste du socialisme»    Journée Internationale de l'infirmière    Le concert de la tolérance d'Agadir tend à disparaître?    Amina Rachid, La soldate des planches    Olk Werner à la tête des Lions pour 2 rendez-vous sans gloire    Hamid Bennani, le cinéaste accompli…    Les Pays-Bas remportent l'Eurovision 2019    La Fondation Mohammed VI des Oulémas Africains lance son site web    Laâyoune se dote d'un laboratoire de santé publique    Golfe: Les tensions montent d'un cran    L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme commémore le 16 mai    Nouveaux membres et nouvelle vie pour les amputés du Soudan du Sud    Poussée attendue des populistes à J-6 avant le coup d'envoi des Européennes    News    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Plaidoyer pour la création d'un centre de formation universitaire spécialisé dans les oasis
Publié dans Libération le 07 - 03 - 2019

La création d'un centre de formation universitaire spécialisé dans les questions des oasis est devenue indispensable car ledit centre permettra de former des jeunes capables de rendre compte de la situation dans ces zones fragiles, en voie de dégradation. C'est l'une des recommandations de la sixième édition du Forum international des oasis, tenue à Zagora du 28 au 3 mars sous le thème : «Les zones oasiennes et l'employabilité des jeunes, quelles perspectives?».
Les zones oasiennes, lit-on dans la déclaration finale du FIO19 de Zagora, demandent désormais une formation supérieure en matière de développement durable, afin de doter les différentes formes de la vie oasienne de ressources humaines nécessaires pour affronter les défis des changements climatiques et se mettre au diapason des recommandations de la COP 22, tenue il y a trois ans à Marrakech, appelant à des oasis durables.
Il serait donc possible de créer un noyau universitaire à Zagora chargé d'une mission assez délicate vu les exigences, mais qui pourrait comprendre des filières telles que l'aménagement du territoire, l'agriculture familiale et vivrière dans les oasis, le patrimoine culturel oasien matériel et immatériel, l'architecture des casbahs et ksours, l'agro-alimentation oasienne, les ressources hydriques dans les zones sahariennes, les transformations minières. «C'est l'heure de voir créer un noyau universitaire approprié aux zones oasiennes, afin d'adapter la formation au marché de l'emploi oasien nécessitant des cadres et ingénieurs à même de répondre adéquatement à ses besoins, et non d'aligner ces zones sur les impératifs de développement imposés par les responsables, souvent méconnaissant la réalité sur le terrain », précise Chakib Alem, professeur d'enseignement supérieur à la Faculté des sciences et des techniques à Errachidia.
Dans ce cadre, le FIO19 a recommandé aux responsables d'accorder un intérêt à l'apiculture en tant que secteur porteur qui emploie des jeunes éleveurs structurés dans des coopératives, appelant dans ce sens à favoriser les conditions de réimplantation de l'abeille du désert, qui serait la plus à même de vivre dans les zones oasiennes.
Par ailleurs, la déclaration finale du FIO19 a rappelé la nécessité d'ouvrir des centres d'interprétation touristiques des zones oasiennes chargées d'expliquer aux touristes les différentes facettes de la vie oasienne, et de promouvoir les potentialités naturelles, culturelles et architecturales de ces zones. L'objectif étant d'aboutir à la pérennisation de traditions d'un tourisme responsable, notamment au niveau de l'écologie.
Pour ce qui est des ressources hydriques, dont souffre la région actuellement, les participants se sont certes félicités des efforts déployés grâce à la construction du barrage Tamtchoucht, dont le débit pourrait assurer l'adduction de l'eau potable à toutes les populations, mais n'omettent pas de mettre en garde contre des pratiques dans ces zones qui pourraient plutôt encourager les perditions en eau, notamment au niveau de la nappe phréatique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.