Vie privée: Le Parquet général veut renforcer la protection    Le projet de loi de finances au Parlement    Brexit: Les principaux points du nouvel accord    Un Monde Fou    Le groupe Lamatem inaugure la première usine de textile médical au Maroc    Dans un message adressé aux participants à la deuxième Conférence internationale de Marrakech sur la justice    Divers Economie    L'Espagne, berceau des précieux faucons du Moyen-Orient    La digitalisation joue un rôle prépondérant en matière d'impulsion de la croissance économique    Madrid de nouveau sur la sellette    Les Editions de la Gazette en deuil, Nadia Sefraoui nous a quittés    Premier League : Manchester met fin à la série victorieuse de Liverpool    Calcio : L'Inter reste aux trousses de la Juve    Amine Harit convoité par le Barça    Les supporters du WAC interdits de déplacement à Safi    L'urgence d'investir dans l'éducation numérique en Afrique    Des chercheurs ont filmé la fourmi la plus rapide du monde    Mobilisation sociale contre la déperdition scolaire à Essaouira    L'UE et l'ONUDC en ordre de bataille à Rabat    Les films à voir absolument une fois dans sa vie    "Les Sauvages" imagine un président français issu de l'immigration maghrébine    Participation marocaine à la Foire internationale du livre de Belgrade    Mohammed Abdennabaoui : Le ministère public veille à préserver l'activité de l'entreprise    Casablanca : Un pédophile viole plus de 40 fillettes    Bank Al-Maghrib et la Banque Centrale d'Egypte renforcent leur partenariat    Hariri : «Le gouvernement a entamé ses réformes grâce aux manifestants»    Safi : Ouverture d'une enquête judiciaire pour féminicide    Le Salon du cheval: Une 12ème édition réussie    Julian Assange, confus et bredouillant, devant la justice à Londres    Hong Kong : Premières excuses officielles de la police    La Chine affiche son ambition de « grande puissance » de l'internet    Martil: Avortement d'une tentative de trafic de près de 600 kg de chira    Marrakech accueille son premier musée dédié au Patrimoine immatériel    Concert pour la tolérance 2019 : Pari réussi    Faouzi Skali : «Nous sommes dans l'exploration de la culture soufie en tant que telle»    Les fantaisies d'un président!    «L'écriture réhabilite la mémoire, efface la souffrance et interroge l'Histoire»    Etablissements et entreprises publics : Un investissement prévisionnel de plus de 101 milliards de dirhams en 2020    Accidents de travail. La facture fait mal aux entreprises    Liban : Les manifestants ne décolèrent pas    Recherche scientifique. Un nano-satellite universitaire envoyé pour deux ans dans l'espace    Une belle leçon des joueurs botolistes    Météo : Fortes pluies dans plusieurs régions du Maroc    Gouvernement. El Ouafi lâche la migration    Le groupe Maroc Télécom consolide ses résultats en septembre    Pour exercice de la médecine sans autorisation : Un Français épinglé à Marrakech    Salon du cheval: La Sorba de Maher El Bachir remporte le Grand Prix Mohammed VI de Tbourida    Les Botolistes proches de la qualification    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Barça quasiment champion d'Espagne
Publié dans Libération le 25 - 04 - 2019

La Liga lui tend les bras! Vainqueur d'Alavés 2-0, le FC Barcelone a effleuré mardi son 26e titre de champion d'Espagne, qu'il peut décrocher samedi s'il bat Levante. A moins qu'une défaite, hier, de l'Atlético Madrid contre Valence n'offre le trophée aux Catalans.
Pour la 34e journée au stade de Mendizorroza, le Barça s'est permis de laisser sur le banc des remplaçants au coup d'envoi son capitaine Lionel Messi, entré pour la dernière demi-heure. Cela n'a pas empêché Carles Aleña (54e) puis Luis Suarez sur penalty (60e) de mettre les Barcelonais sur orbite, pour les trois points comme pour la conquête du titre.
Au classement, Barcelone (1er, 80 pts) compte provisoirement douze points d'avance sur son dauphin l'Atlético (2e, 68 pts). Et comme l'équipe d'Ernesto Valverde a l'avantage en cas d'égalité en vertu d'une différence de buts particulière favorable, une défaite des "Colchoneros" mercredi ou un succès barcelonais samedi contre Levante seront à coup sûr synonymes de sacre.
"C'est une joie immense de pouvoir être dans cette situation après tous ces mois à courir après", a savouré Valverde en conférence de presse. "Nous voilà aux portes du titre avec trois points de plus à aller chercher et encore quatre matches à jouer, indépendamment des résultats de l'Atlético Madrid."
Quel que soit le scénario, on voit mal ce qui pourrait empêcher ce Barça si solide et si fiable de décrocher cette semaine sa huitième Liga en l'espace de onze ans.
Cela lancerait idéalement sa moisson printanière en lui permettant de reporter tous ses efforts sur la Ligue des champions, avec une demi-finale contre Liverpool (1er et 7 mai). Ensuite, il sera toujours temps de penser à la finale de Coupe du Roi le 25 mai contre Valence, et à un éventuel triplé Liga-Coupe-C1, comme en 2009 et 2015.
En attendant, Valverde est resté fidèle mardi à sa politique de rotation d'effectif... en dépit de l'imminence du titre.
C'est que la C1 est le grand objectif annoncé par Messi et les Barcelonais en début de saison. Et comme le Barça l'a appris à ses dépens l'an dernier (élimination en quarts), il faut se ménager en Liga pour espérer briller en Europe.
A Vitoria, le pari blaugrana a été gagnant: Lionel Messi, remplaçant, n'a joué que la dernière demi-heure.
"Leo a beaucoup de défis individuels à relever mais ce soir, il convenait qu'il se repose", a précisé Valverde.
Certes, sans lui, le Barça a un peu manqué d'efficacité en première période, à l'image de Suarez qui a buté sur le gardien (6e).
Mais après la pause, alors que Messi s'échauffait en bord de terrain, les Barcelonais ont pris un ascendant mérité.
Il y a d'abord eu cette feinte subtile de Suarez laissant filer le ballon pour Carles Aleña, qui a bien ouvert son pied gauche (54e).
Puis, sur une action confuse après un coup franc joué par Ousmane Dembélé, Samuel Umtiti, nettement hors-jeu, a poussé le ballon au fond (57e). L'arbitre est alors allé visionner les images en bord de terrain, pour annuler le but, imaginait-on. Pas du tout, c'était pour visualiser une main du milieu d'Alavés Tomas Pina et pour offrir un penalty heureux aux Catalans.
Suarez l'a transformé avec sang-froid (60e) pour inscrire son 21e but de la saison en Liga, rejoignant le Madrilène Karim Benzema à la deuxième place du classement de meilleur buteur derrière l'intouchable Messi (33 buts).
Et ce dernier a pu faire son entrée dans un contexte soudainement très favorable, trouvant le poteau sur un tir à angle fermé détourné par le gardien (69e).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.